pagre commun

Nom scientifique Pagrus pagrus
Type Dorade et sar
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Genre Pagrus
Pagrus pagrus Pagrus pagrus

Introduction

Pagrus pagrus, communément appelé pagre commun, est un grand cousin de la dorade et des sars. Comme eux, il appartient aux Sparidae, l'une des familles de poissons les plus fournies au monde.

À l'image du baliste commun, ce pagre est répertorié sur la plupart des côtes de l'océan Atlantique et il semble conquérir de nouvelles régions à mesure que les eaux se réchauffent. Il est ainsi présent de l'Argentine à l'état de New York sur la façade ouest, et à minima sur la façade européenne et nord-africaine sur la partie ouest. Il est également observé dans la mer des Caraïbes, la mer Méditerranée et la mer Noire.

Réputé pour sa chair et sa combattivité, ce poisson est recherché par les adeptes de pêche récréative et sportive. Il est également ciblé par des pêcheries artisanales et fait partie des poissons souvent présent sur les marchés méditerranéens. Bien qu'encore pêché aujourd'hui, le pagre commun est de plus en plus élevé en aquaculture car il est réputé robuste et sa reproduction est facile.

Qui est-il ?

Le genre Pagrus

Les espèces du genre Pagrus sont communément appelées « pagres ». Appréciées pour la qualité de leur chair, toutes sont ciblées par la pêche sportive et commerciale. Sur les étalages des poissonniers, on peut les retrouver sous les appellations « brème de mer » ou « dorade ».

Selon Fishbase, six espèces sont répertoriées en 2020. Toutes sont carnivores et mesurent autour d'un mètre à l'âge adulte. Les grands spécimens sont craintifs et chassent en solitaire dans les fonds rocheux ou sableux. Ils sont répertoriés jusqu'à la fin du plateau continental (150 à 200 m). A contrario, les jeunes sont observés en petit groupe dans les herbiers des zones côtières.

Le cycle de reproduction comporte encore quelques zones d'ombre. On sait cependant que la plupart sont hermaphrodites de type protogyne, une partie des femelles devenant mâles après quelques années. Ces poissons sont également connus pour migrer vers le littoral pour la reproduction.

Morphologiquement, les Pagrus sont proches des dorades royales (Sparus) et des dentés (Dentex). Le corps est ovale, profond et assez compressé. La bouche est basse, munie de lèvres épaisses et de mâchoires puissantes. Ces dernières possèdent plusieurs rangées de dents. La première comprend d'abord une série de canines puis des dents plus petites et émoussées de type molaire.

Leur couleur est variable, allant du rosâtre au jaunâtre ou bleuâtre, avec des reflets argentés. Certaines espèces sont tachetées ou rayées. Les nageoires pectorales sont longues et pointues et la nageoire anale possède plusieurs épines robustes. Chez les adultes, la nageoire dorsale est épineuse.

Les populations de pagres semblent assez bien résister dans les régions avec une forte pression de pêche. L'éparpillement des adultes, dans des zones difficiles d'accès et rocheuses les rendent moins enclin à être capturés en masse. Cependant, des pêcheurs font état d'une baisse de taille des adultes dans plusieurs aires, un signe qui pourrait annoncer une baisse prochaine des populations. Ces poissons sont également trop souvent capturés avant d'avoir atteint la maturité sexuelle.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    35 cm
  • Taille maximale
    91 cm
  • Forme
    rectangulaire
  • Taille moyenne
    35 cm
  • Taille maximale
    91 cm
  • Forme
    rectangulaire

Description

Comme ses congénères, ce poisson présente un corps de forme ovale et compressé latéralement qui est couvert d’écailles. Il a une unique nageoire dorsale qui possède douze épines et de neuf à douze rayons mous. La nageoire anale présente quant à elle trois épines et huit ou neuf rayons mous.

La tête est grande et a un profil convexe, avec des grands yeux et des écailles sur les joues. Sa mâchoire puissante lui permet de casser et d'écraser des coquilles. Il possède de grandes dents en forme de canine, quatre dans la mâchoire supérieure et six dans l'inférieure, suivies de dents plus petites de type molaire.

Les flancs sont roses avec des reflets argentés tandis que le vendre est plus clair. La tête est plus sombre, les nageoires sont également de coloration rosâtre. Parfois, des points bleus sont visibles sur les côtés supérieurs en particulier chez les individus plus jeunes.

La plupart des individus observés et capturés mesurent autour de 40 cm mais les adultes atteignent près d'un mètre.

Différences entre mâles et femelles

Aucun dimorphisme observé.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Le pagre commun est une espèce pélagique côtière. C'est un carnassier opportuniste qui la chasse des crustacés, mollusques et petits poissons. Sa mâchoire est assez puissante pour écraser des coquilles ou des carapaces de crabe.

D'ordinaire, les adultes vivent en solitaire mais il est possible de les rencontrer en petits groupes. Plutôt calme, les pagres sont très craintifs de l'humain. Ils semblent fuir au contact des yeux.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Le pagre est une espèce hermaphrodite protogyne, il nait femelle et puis devient mâle.

En mer Méditerranée, il atteint la maturité sexuelle à 3 ans, pour une taille d'environ 24 cm. Le frai a lieu au printemps.

Dans les îles Canaries, la reproduction commence en janvier.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Le pagre commun est présent dans une grande partie de l'océan Atlantique Est.

État des stocks et pêche durable avec Ethic Ocean

Les sparidés ont longtemps fait l’objet de pêches ciblées, essentiellement au chalut pélagique. Aujourd’hui, ils sont le plus souvent capturés en association avec d’autres espèces dans le cadre de pêcheries mixtes. Ils ne font pas l’objet de plan de gestion. Les petits métiers font cependant l’objet d’une réglementation dans le cadre des prud’homies de Méditerranée. L’état des stocks est mal appréhendé... En apprendre plus

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    12 - 25 °C
  • Profondeur
    10 - 250 m
  • Milieu
    Pélagique actif

Présentation du biotope

Cette espèce vit normalement de 10 à 150 mètres de profondeur. En hiver, elle peut être trouvée jusqu'à 250 m. Les adultes résident dans les fonds rocheux, gravats ou sableux, les juvéniles dans les herbiers.

Les zones de sable et des roches constituent son habitat préféré.

Espèces du même biotope

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Silvia Gomez

Silvia Gomez

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

Age and Growth of Red Porgy, Pagrus pagrus from the Island of Gökçeada, North Aegean Sea - Hakan Ayyıldız - Aytaç Altın - Bayram Kızılkaya - Istanbul UNIVERSITY Press - 2002.

Extension of the distributional range of the silver porgy, Diplodus argenteus (Valenciennes 1830), and the red porgy, Pagrus pagrus (Linnaeus 1758) (Sparidae) in northern Patagonia, south-western Atlantic - D. E. Galva´n - L. A. Venerus - A. J. Irigoyen - A. M. Parma - A. E. Gosztonyi - J. Appl. Ichthyol. - 2005.

Morphological study of Pagrus pagrus, Pagellus bogaraveo, and Dentex dentex (Sparidae) in the eastern Atlantic and the Mediterranean Sea - Jorge Palma - Jose Pedro Andrade - Journal of the Marine Biological Association of the UK - 2004.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 22/06/2021

Partenariats

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}