poisson rouge

Nom scientifique Carassius auratus
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN NE
Genre Carassius
Famille Cyprinidae
Carassius auratus Carassius auratus

Introduction

Le poisson rouge, Carassius auratus, appelé Goldfish en anglais, est originaire d'Asie centrale et orientale. Sa forme sauvage se rencontre à l'état naturel du bassin du fleuve Amour en Russie jusqu'au Fleuve Rouge (Yuan Jiang) au Viêt Nam.

Poisson emblématique des bassins et des aquariums, il existe de nombreuses variétés résultant d'une longue histoire d'élevage et de sélections. Les premières introductions en bassin dateraient d'il y a environ 2.000 ans en Chine.

Contrairement aux idées reçues et au dicton, le poisson rouge n'a pas une mémoire de 3 secondes. Une étude a montré que le poisson rouge pouvait retenir des informations pendant plus d'un mois (au minimum).

Qui est-il ?

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    36 cm
  • Longévité
    35 ans
  • Forme
    ovoidale
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    36 cm
  • Longévité
    35 ans
  • Forme
    ovoidale

Description

Dans sa forme rustique, le poisson rouge a un corps allongé et les nageoires sont proportionnellement petites par rapport à sa taille. Biologiquement, il est proche de la carpe et s'en distingue principalement par l'absence de barbillons au niveau de la partie supérieure de la bouche. Sa forme est plus élancée que celle du carassin argenté et du carassin commun.

Il mesure généralement autour de 20 cm. Cependant, quelques rares spécimens ont déjà atteint les 35 centimètres. Le poisson rouge est issu d'une longue sélection provenant de Chine.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en petit groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Le poisson rouge vit en petits groupes et réside naturellement à mi-profondeur et à proximité du fond où il cherche sa nourriture dans le substrat.

Il fréquente les milieux aquatiques eutrophes (milieu riche en élément nutritif comme les algues), des eaux faibles en oxygénation. C'est une espèce solide qui peut même survivre quelques temps dans une eau légèrement saumâtre.

En Europe, les individus rencontrés ont tous été relâchés par des aquariophiles souhaitant s'en débarrasser. Dans nos écosystèmes, il constitue une proie de prédilection pour tous les carnassiers de son biotope (brochetperche, sandre...) car il est facilement repéré par sa couleur.

Il ne survit que dans des coins isolés où il est à l'abri des prédateurs. Comme la carpe, il remue la boue et la vase lorsqu'il se nourrit, ce qui augmente la turbidité (opacité) de l'eau et affecte la croissance des plantes aquatiques. En conséquence, l'eau s'en retrouve plus chaude et moins oxygénée, ce qui peut mener à des dérèglements environnementaux.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

C'est un ovipare prolifique. Il atteint sa maturité sexuelle rapidement, ce qui explique parfois le faible nombre d'adultes en milieu naturel, les jeunes résistant mieux aux périodes de sécheresse.

Pendant le frai, les femelles sont généralement poursuivies et oppressées par les mâles. Elles pondent à plusieurs reprises des centaines d’œufs qui tombent dans la végétation. Au bout de deux à trois jours, des milliers d'alevins de couleur brune-verdâtre envahissent la végétation.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    10 - 25 °C
  • pH (acidité)
    6.5 - 8
  • gh (dureté)
    5 - 25
  • Courant
    Lent et Stagnant

Présentation du biotope

En dehors des aquariums, le poisson rouge se rencontre principalement dans les étangs, les bassins et les marais chinois, généralement dans les eaux stagnantes ou à débit lent.

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    200 litres
  • Population min
    5 individus
  • Température
    10 - 25°C
  • pH (acidité)
    6.8 - 7.2

Caractéristiques

  • Robustesse
    robuste
  • Disponibilité
    très courant
  • Difficulté d'élevage
    trés facile
  • Comportement
    pacifique

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Le poisson rouge est une espèce dont l'élevage est très accessible. Sa robustesse en fait un animal idéal pour une première expérience de l'aquariophilie. Il est cependant recommandé de suivre quelques règles de bases pour réussir son élevage.

Cette espèce est particulièrement répandue dans le commerce aquariophile. Les animaux issus d'élevage de longue date sont généralement acclimatés à une température avoisinant les 26°C dans une eau neutre.

Le poisson rouge est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 10 °C et 25 °C. . Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 28°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Cohabitation & Environnement

Bien qu'il puisse être maintenu jeune dans un aquarium, le poisson rouge de forme sauvage doit préférablement être installé dans un bassin ou dans un aquarium de grand volume (> 300 litres) lorsqu'il atteint l'âge adulte.

Son installation dans un bocal est à bannir pour éviter un phénomène de nanification et une mort précoce. Le poisson rouge étant d'un tempérament vorace, il est important de prévoir des changements d'eau régulier (renouvellement de 20% à 30% du volume chaque mois) et une filtration de qualité.

En bassin, le poisson rouge est une espèce paisible qui peut être associée sans problème à des poissons d'eau froide comme des ablettes, des chevesnes, des carpes ou encore des gardons.

Carassius-auratus-2-725x483

Attention, certaines variétés d'élevage doivent être maintenues en aquarium car elles sont particulièrement fragiles. Elles ne survivraient pas dans un bassin.

Conseils pour l'alimentation

Le poisson rouge se nourrit de planctons, d’œufs de poisson, d'insectes, de petits invertébrés aquatiques, de végétaux et de détritus.

Protocole de reproduction

Aucun protocole renseigné pour le moment. La reproduction de cette espèce est cependant maitrisée en captivité. Il existe un grand nombre de protocoles professionnels et amateurs disponibles en ligne.

Magasins partenaires proches

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Où acheter ce poisson sur la toile ?

Articles qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Contenu publicitaire
Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 05/05/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}