requin tigre

Nom scientifique Galeocerdo cuvier
Type requin
Descripteur Péron & Le Sueur
Année description 1822
Statut IUCN NT
Genre Galeocerdo
Galeocerdo cuvier Galeocerdo cuvier

Partenariats

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

Introduction

Le Galeocerdo cuvier, plus communément appelé requin-tigre, se rencontre dans les océans tempérés et tropicaux. C'est le troisième plus grand requin au monde, après le requin-baleine et le requin-pélerin.

Qui est-il ?

Le genre Galeocerdo

Le requin-tigre a été décrit pour la première fois en 1822 sous le nom Squalus cuvier. Il fut modifié  en 1837 et reclassé dans un nouveau Genre: Galeocerdo, dont l'espèce cuvier est l'unique représentant.

Ce genre fait partie de l'ordre des Carcharhiniformes (Issu du grec karcharos : coupant et rhinos : nez) caractérisé par la présence de "paupières" (membrane nictitante sur l'œil) en opposition aux Lamniformes qui n'en ont pas.

Les Carchariformes regroupent la plus grande parties des genres de requin les plus courants (plus de 50 genres) comme le requin-tigre, le requin marteau, le requin longimane ou encore la roussette.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    300 cm
  • Taille maximale
    600 cm
  • Longévité
    50 ans
  • Forme
    rectangulaire
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    300 cm
  • Taille maximale
    600 cm
  • Longévité
    50 ans
  • Forme
    rectangulaire
  • Motif
    rayures verticales

Description

Le requin-tigre est facilement reconnaissable à sa large tête carrée et plate sur le dessus, ainsi qu'aux rayures caractéristiques présentes le long de ses flancs et à l'origine de son nom commun.

Contrairement à la plupart des requins, qui ont un museau pointu, son museau est court et plat.

Cette espèce possède un corps élancé, le dos est gris avec des rayures plus foncées, le ventre est blanc.

Il possède, comme la plupart des requins, cinq paires de fentes branchiales. Ses dents ont une forme caractéristique de crête-de-coq. Sa nageoire caudale est hétérocerque, la partie supérieure étant plus longue que la partie inférieure. Les juvéniles ont une robe tachetée caractéristique. Au passage au stade adulte, les tâches se transforment en rayures.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles requins, comme les raies, possèdent une paire de pterygopodes. Ce sont des appendices issus de la modification des nageoires pelviennes qui permettent la transmission du sperme jusqu'au cloaque de la femelle. Les mâles ne peuvent en utiliser qu'un seul à la fois.

Mode de vie & Comportement

  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Le requin-tigre est un poisson solitaire qui sillonne les fonds à la recherche de nourriture. C'est un chasseur opportuniste qui se nourrit de jeunes ou vieux animaux plus faciles à capturer.

En Nouvelle-Calédonie par exemple, pendant la saison de reproduction des baleines à bosse (août-septembre), il se nourrit de placentas et parfois de baleineaux.

Bien qu'ayant une réputation de tueur sanguinaire, le requin-tigre n'attaque pas systématiquement pour tuer. Le plus souvent, il effectue une première morsure "d'identification" lui permettant d'estimer la qualité nutritive de la proie et de décider de la consommer ou non.

Lorsqu'il a ciblé et goûté une proie, il la mord puis effectue de grands mouvements latéraux permettant de scier et d'arracher de grosses bouchées.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Le requin-tigre est un poisson ovovivipare qui se reproduit en couple vers l'âge de 6 à 8 ans (de 2m50 à 3m50). Après une gestation de plus d'un an (16 mois maximum) cette espèce peut donner naissance à plus de 30 juvéniles mesurant entre 68 et 85 cm.

Espèce potentiellement mortelle

Cette espèce est munie d'une importante dentition et peut mordre si elle se sent menacée. Il est important d'être particulièrement vigilant en particulier lors de plongées ou de sessions de pêche.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    0 - 800 m
  • Milieu
    Pélagique actif

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le requin-tigre à une profondeur inférieure à 800 m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs. 

Bien qu'ayant une très large aire de répartition, il ne fait que de rares incursions en milieu océanique. Cette espèce a un rôle très actif dans la régulation des espèces, comme par exemple les albatros à Hawaï.

Espèces du même biotope

Maintenance en captivité

Non recommandée

Cette espèce n'a bien évidemment pas sa place dans un aquarium, quelqu'en soit la taille.

Des essais non-concluants ont été effectués dans de grands aquariums. La captivité de l'animal a toujours abouti à une dégradation rapide de son état, et à sa mort.

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 14/06/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}