Quels poissons pour un nano-aquarium original et responsable ?

Pratiques et peu encombrants, les nano-aquariums permettent la maintenance de nombreux poissons nains. On vous propose quelques idées.

En réalité, les « nano-aquariums » sont présents chez nous depuis l’invention de la boule pour poissons rouges. Cependant, la maintenance de poissons rouges dans ce type de bac est l’exemple parfait de ce qu’il ne faut pas faire !

Les poissons rouges, comme de nombreuses autres espèces, n’ont pas leur place dans des petits volumes pour différentes raisons. Par manque d’espace, ils subissent un phénomène de nanification, ce qui a des répercussions négatives sur leur santé et leur espérance de vie.

Pour éviter ces situations, voici les règles à suivre pour bien se lancer.

Les critères importants

La taille adulte et la morphologie

L’un des premiers critères à considérer pour la mise en place d’une population en nano-aquarium est la taille adulte de l’espèce. Généralement, plus un poisson est gros et plus il a besoin d’espace de vie.

Des poissons de plus grande taille pollueront l’eau plus rapidement. Et qui dit nano-aquarium, dit équilibre fragile. La moindre variation de température ou augmentation de nitrates aura des répercussions directes sur l’équilibre biologique.

Dernier point, et pas des moindres, l’oxygénation de l’eau. Les grandes espèces, hormis les labyrinthidés, sont plus gourmands en oxygène. Nous recommandons donc des animaux de très petite taille. Des animaux nains pour des nano-aquariums, ça tombe sous le sens !

Le type de nage

Attention, être petit n’est pas une condition suffisante. Parmi les poissons, tous les caractères sont présents : les discrets et les casaniers, mais également les hyperactifs et les voyageurs. Par exemple, les nez rouges et la plupart des loches sont à proscrire. C’est d’autant plus vrai pour toutes les espèces habituées à vivre en zone de courant. En eau de mer, le choix est encore plus restreint.

De manière globale, on cherche des animaux nains qui vivent naturellement dans des petites zones. Des petits poissons territoriaux comme les Badis ou certains cichlidés nains sont également de bons candidats à ce type de maintenance.

La sociabilité

Comme pour les types de nage, il existe un large éventail de sociabilité chez les poissons. Comme l’espace de vie est petit, les poissons de banc doivent l’être d’autant plus pour convenir. En général, on privilégie des poissons solitaires ou vivant en couple. Certains animaux nains vivant en groupes éparses dans la nature, comme les killis, s’accommodent également bien à ces conditions.

Les guppys, cardinalis et danio sont déconseillés en nano-aquarium. Malgré leur petite taille, ils restent trop gros pour une maintenance en goupe en faible volume.

La résistance

Ce critère est arbitraire. Comme évoqué précédemment, une faible contenance induit des variations rapides des conditions de vie et des paramètres de l’eau.

En fonction de l’expérience de chacun, il sera possible d’envisager des animaux plus ou moins fragiles. Pour commencer, il est conseillé de se lancer avec des poissons robustes.

Voici la liste des cinq espèces que nous recommandons pour se lancer.

Le combattant

Combattant © Chris Lukhaup
Robustesse
Origine Asie du Sud-Est
Biotope Rizières et fossés
Profondeur Moins d’un mètre
Taille 5 cm
Nombre 1
Volume min 15 litres

Espèce : Betta splendens

Compatible : Aquarium IDRO 20 litres

Précisions

Originaire de Thaïlande, le poisson combattant est adapté à une vie en petit volume. Naturellement, ces poissons sont régulièrement observés dans des petits fossés de faible profondeur.

Comme leurs congénères, les splendens peuvent respirer à la surface. Ils sont hautement résistants et s’accommodent d’eaux faiblement oxygénées. Ces caractéristiques n’empêchent pas de prendre soin de l’aquarium en réalisant des changements d’eau réguliers.

Chez cette espèce, les mâles ne se supportent pas. Pendant longtemps, ils furent pêcher en Asie pour participer à des duels où les participants pariaient sur le vainqueur, à l’image des combats de coqs en Europe.

En nano-aquarium, il ne faut jamais insérer deux mâles ensembles. Mâle et femelle peuvent cohabiter dans des volumes plus importants. Nous conseillons la mise en place d’une végétation de type rizière pour reproduire au mieux les conditions de vie.

Publicité

Le killi A. australe

Killi A. australe © Peter Maguire
Robustesse
Origine Afrique
Biotope Mares
Profondeur Moins de 30 cm
Taille mâle 5 cm (F) – 7 cm (M)
Nombre 2
Volume min 20 litres

Espèce : Aphyosemion australe

Compatible : Aquarium IDRO 20 litres

Précisions

Comme de nombreux autres killis, ce petit poisson fréquente des eaux de faible profondeur. Ces animaux vivent en zone équatoriale et subissent généralement la saison sèche au cours de l’année.

Ils sont habitués aux fortes variations de niveau d’eau et se retrouvent fréquemment isolés dans des fossés et des petites mares. Attention, ce sont d’excellents sauteurs, et il sera d’autant plus important d’avoir un aquarium avec un couvercle pour éviter un accident.

Il est conseillé de maintenir un couple dans un bac fourni en végétation diversifiée : Anubias, plantes flottantes. Ces poissons peuvent vivre dans un aquarium sans éclairage et sans filtration.

Vous pouvez opter pour une simulation de mare, avec une eau stagnante et de nombreux végétaux, ou pour la reproduction d’un ruisseau avec un léger courant.

Les killis peuvent être difficiles à nourrir. Il est conseillé de leur offrir des microorganismes vivants ou congelés.

Corydoras pygmée

Corydoras pygmée ou nain © Peter Maguire
Robustesse
Origine Amazonie
Biotope Ruisseaux en forêt tropicale
Profondeur Moins d’un mètre
Taille 2 cm
Nombre 5
Volume min 30 litres

Espèce : Corydoras pygmaeus

Compatible : Aquarium IDRO 40 litres

Précisions

Parmi les poissons-chats nains, on rencontre plusieurs espèces de Corydoras qui peuvent vivre dans des petits volumes. C’est le cas des corygoras pygmées.

Ces poissons originaires du bassin amazonien passent la plupart dans la végétation et à proximité du sol. Ils apprécient la compagnie de congénères et peuvent cohabiter avec des petites crevettes.

Rasbora nain

Rasboras nain © Peter Maguire
Robustesse
Origine Asie du Sud-Est
Biotope Ruisseaux et mares en forêt tropicale
Profondeur Moins de 50 cm
Taille 3 cm
Nombre 5
Volume min 30 litres

Genre : Boraras

Compatible : Aquarium IDRO 40 litres

Précisions

Les rasboras nains vivent naturellement en groupes éparses dans des mares et ruisseaux de forêts tropicales. Ils fréquentent des eaux acides et noires. Cette coloration provient de la riche végétation en décomposition qui caractérise ces milieux.

Mesurant moins de 3 cm, ces poissons sont parmi les plus petits au monde. Ils passent leur temps cachés dans les feuilles et racines en quête de microorganismes à chasser.

La maintenance en aquarium requiert un certain touché. Le bac devra être impérativement chauffé. Il est conseillé d’insérer de nombreuses feuilles de catappa, des fruits d’aulnes et une riche végétation.

Comme pour les Corydoras, la cohabitation avec des crevettes adultes est possible. Cependant, ces poissons sont friands d’alevins et de larves de crustacés. Il sera donc difficile de reproduire des crevettes naines en leur présence.

Microrasbora galaxy

Microrasbora galaxy © Peter Maguire
Robustesse
Origine Myanmar (Asie du Sud)
Biotope Étangs et ruisseaux tropicaux
Profondeur Moins de 50 cm
Taille 2,5 cm
Nombre 10
Volume min 40 litres

Genre : Danio

Compatible : Aquarium IDRO 50 litres

Précisions

Les microrasboras galaxy vivent en groupe dans des zones de végétation dense (plantes immergées, feuilles en décomposition, racines…). Ils sont spécialisés dans la chasse de micro-insectes.

Parmi les plus petits poissons d’eau douce au monde, cette espèce est facile à reconnaître à son motif qui rappelle une galaxie. Le corps comprend entre cinq et six rangées de taches dorées sur un fond bleu métallique.

En aquarium spécifique, il convient de maintenir un groupe d’un minimum de 10 individus dans 40 à 50 litres. Malgré sa petite taille, ce poisson vif a besoin d’un espace de nage conséquent. Il est également recommandé d’installer un environnement fourni en végétation et cachettes diverses (racines…) pour atténuer son éventuel stress.

La maintenance avec des crevettes naines semblent compatibles.

Tétra bleu

Tétra bleu © Chris Lukhaup
Robustesse
Origine Amérique du Sud
Biotope Ruisseaux tropicaux
Profondeur Moins de 50 cm
Taille 2 cm
Nombre 5
Volume min 30 / 40 litres

Genre : Tyttocharax

Compatible : Aquarium IDRO 40 & 50 litres

Précisions

On vous a déconseillé les néons rouges et autres cardinalis. Cependant, on trouve tout de même chez les tétras quelques jolis poissons compatibles avec une maintenance en petit bac.

Les Tyttocharax, parfois appelés « tétras bleus », ont un mode de vie proche des rasboras nains. Ils fréquentent les zones très peu profondes en quête de microorganismes à chasser.

Pour coller au mieux à leur biotope, nous conseillons la mise en place d’un environnement riche et diversifié en plantes. Vous pouvez également agrémenter de décors naturels comme des racines.

Contrairement à la plupart des petits poissons de banc, ces tétras se reproduisent sous les feuilles (de plantes vivantes).

Autres poissons et animaux possibles

Cette liste n’est bien entendue pas exhaustive. Dans des bacs de contenance légèrement plus importante, on peut envisager la maintenance de divers cyprinidés comme les danios nains ou les rasboras arlequins.

La quasi-totalité des killis sont éligibles à ce type d’aquarium. On peut citer entre autres les Propanchax ou les très colorés Fundulopanchax.

À partir d’une soixantaine de litres, il devient possible d’installer et de reproduire un couple de cichlidé nain dans un aquarium dédié.

Outre les poissons, de nombreux crustacés et mollusques vivent bien dans des petits volumes. C’est le cas des crevettes naines du genre Neocaridina ou des escargots Neritina.

A propos de l'auteur

Benoit Chartrer fait partie des membres du projet Fishipédia. Sorti d'une formation d'ingénieur en physique, il a progressivement changé de spécialisation en se tournant vers les technologies Web. Passionné de voyage et de biologie, il tient également un compte Instagram dédié à la photographie animalière.

Magasins partenaires proches

Articles liés

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}