oblade

Nom scientifique Oblada melanura
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Famille Sparidae
Genre Oblada
Oblada melanura Oblada melanura

Introduction

L’oblade, Oblada melanura, est une espèce de la famille des Sparidae, une des familles de poissons les plus fournies au monde. Elle est commune dans les eaux littorales de la mer Méditerranée et la façade est de l'océan Atlantique. Elle affectionne particulièrement les fonds rocheux et les lits de posidonies, jusqu’à 30 m de profondeur.

L’oblade a l’habitude de fréquenter les mêmes zones, devenant ainsi une proie facile pour les pêcheurs. Réputée pour sa chair, cette espèce est régulièrement trouvée sur les marchés méditerranéens.

Elle est connue pour former de grands groupes qui agissent comme un banc uniforme de poissons. Les oblades utiliseraient les tâches présentes sur leur queue comme des indicateurs de comportement pour le groupe.

Qui est-elle ?

Comment la reconnaître ?

  • Type
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    37 cm
  • Motif
    tâches
  • Type
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    37 cm
  • Motif
    tâches

Description

Comme son nom l’indique, sa forme est ovale, allongée et comprimée. Les adultes mesurent en général autour de 20 cm, mais certains individus répertoriés dépassaient les 37 cm. Comme de nombreuses espèces méditerranéennes, ceci pourrait être dû à une pêche trop importante des grands spécimens.

Elle est facilement identifiable à sa tache noir foncé présente sur le pédoncule caudal. Cette dernière est entourée d'un dégradé blanc. Chez les jeunes, la tache est plus claire et plus discrète.

Le museau est allongé et se termine par une petite bouche. La mâchoire est composée de dents incisives à l’avant et de dents granuleuses à l’arrière. Le corps est couvert d’écailles argentées avec des reflets bleus, et parfois bruns. Le dos est plus foncé.

L'oblade possède une seule nageoire dorsale qui comprend onze rayons épineux et treize mous. La nageoire pectorale comprend quant à elle cinq rayons mous et un épineux.

Différences entre mâles et femelles

La différence entre mâle et femelle n'est pas perceptible à l'œil nu.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    grégaire
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Cette espèce est capable de s’adapter à différentes températures. Pendant l’hiver, elle procède à une sorte d'hibernation et devient presque léthargique. Elle reprend sa pleine activité au début du printemps.

Adulte, les oblades forment de grands bancs de poisson. Elles utilisent leurs taches comme indicateurs de comportement pour le groupe, tous les individus agissant de manière coordonnée selon les signaux que chacun émet. Les jeunes et subadultes sont parfois observés seuls ou en petits groupes à faible profondeur, à proximité des zones rocheuses et des herbiers.

Les oblades sont omnivores et opportunistes. Le régime est changeant selon la saison et l’âge de l’individu, mais il reste principalement composé de petits invertébrés.

Ces poissons sont plutôt timides et évitent le contact avec l’homme.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

L'oblade est considérée comme principalement gonochorique mais il y a aussi des individus hermaphrodites protogynes, qui naissent femelles et qui peuvent se transformer en mâles durant la croissance. La saison de reproduction a lieu au printemps, les œufs sont pélagiques.

L’oblade atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 1 à 2 ans, pour une taille d'environ 20 cm.

Espèce inoffensive

  • Venimeux
    Non

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

Oblade Melanura est présent dans tout le bassin méditerranéen. Sur la façade Atlantique, elle est rencontrée de Gibraltar jusqu’au golfe de Gascogne et jusqu’à l’Angola. Elle est répertoriée à Madère, aux îles Canaries et au Cap-Vert.

État des stocks et pêche durable avec Ethic Ocean

Les sparidés ont longtemps fait l’objet de pêches ciblées, essentiellement au chalut pélagique. Aujourd’hui, ils sont le plus souvent capturés en association avec d’autres espèces dans le cadre de pêcheries mixtes. Ils ne font pas l’objet de plan de gestion. Les petits métiers font cependant l’objet d’une réglementation dans le cadre des prud’homies de Méditerranée. L’état des stocks est mal appréhendé... En apprendre plus

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    0 - 30 m

Présentation du biotope

Cette espèce vit normalement à faible profondeur (moins de 30 m). Elle fréquente les zones à fonds rocheux et les lits de posidonies.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Silvia Gomez

Silvia Gomez

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 30/11/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}