chirurgien bleu (Dory)

Nom scientifique Paracanthurus hepatus
Type Poisson-chirurgien
Descripteur Linnaeus
Année description 1766
Statut IUCN LC
Genre Paracanthurus
Paracanthurus hepatus Paracanthurus hepatus

Partenariats

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

Introduction

Le chirurgien bleu (Paracanthurus hepatus) n'est autre que Dory dans le film Disney du même nom. Cette espèce tropicale est présente dans une grande partie de la zone Indo-Pacifique.

On peut rencontrer le chirurgien bleu dans la grande barrière de corail, dans la mer des Philippines ainsi que dans la plupart des mers sud-asiatiques. Il a subi dans certaines régions les conséquences de son hyper-médiatisation. Sa reproduction est difficile, ce qui a conduit à la capture de nombreux individus pour le commerce aquariophile.

Qui est-il ?

Le genre Paracanthurus

Le genre Paracanthurus est monospécicifique. Il ne comprend que le chirurgien bleu. Comme ses proches cousins du genre Acanthurus, le Paracanthurus hepatus appartient à la famille des « poissons-chirurgiens ». Ces derniers sont caractérisés par des éperons tranchants, ou scalpels, présents sur chaque côté de la queue. Ces scaleps leur valent leur appellation courante.

Ces défenses naturelles sont principalement utilisées lors de combats entre mâles. Elles ne représentent normalement pas de danger pour les hommes, l’espèce préférant fuir lorsqu’elle se sent menacée.

Cependant, quelques cas de blessures profondes ont été reportés chez des pêcheurs imprudents ayant tenté de les décrocher de leur hameçon. En effet, en cas de danger, ces poissons redressent leurs lames pour se protéger.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    25 cm
  • Taille maximale
    30 cm
  • Forme
    ovoidale
  • Taille moyenne
    25 cm
  • Taille maximale
    30 cm
  • Forme
    ovoidale

Description

Les flancs sont généralement couverts de bleu flashy, certains spécimens peuvent également avoir le ventre jaune, principalement au sud de l’Océan Indien.

Une glande de venin s'observe à la base du triangle jaune au niveau de la queue jusque dans le motif foncé qui relie ce dernier à l’œil.

Différences entre mâles et femelles

La différence entre mâle et femelle n'est pas facilement visible.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en groupe ou solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

L'espèce vit en groupe ou en solitaire à proximité du fond. Cette espèce est très active de nature et passe son temps à parcourir et à brouter les algues sur les récifs et les platiers.

Le chirurgien bleu perd ses couleurs et pâlit fortement lorsqu'il est stressé. Lors de confrontations ou de parades, leur bande noire devient gris argentée et la couleur bleue s'intensifie.

Les juvéniles et sub-adultes sont observables dans des eaux peu profondes (1 ou 2 mètres). Ils se regroupent en petits bancs, à proximité de coraux du type Pocillopora eydouxi, dans les branches duquel ils se cachent à l'approche d'une menace.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Le chirurgien bleu est un poisson ovipare qui pond en eau libre. Les œufs sont emportés par les courants une fois la ponte réalisée, et les larves se développent dans les fonds océaniques avant de rejoindre les récifs (au stade juvénile).

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    23 - 27 °C
  • Profondeur
    1 - 25 m

Présentation du biotope

Le chirurgien bleu se rencontre naturellement dans des zones caractérisées par la présence de courants marins non-négligeables. Les juvéniles et les sub-adultes vivent à proximité des têtes de coraux isolées (Pocillopora eydouxi). En cas d'alerte, ils se réfugient en masse entre les branches étroites. C'est une espèce devenue assez rare.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    1000 litres
  • Population min
    1 individus
  • Température
    23 - 27°C
  • pH (acidité)
    8.2 - 8.4

Caractéristiques

  • Robustesse
    tolérant
  • Disponibilité
    courant
  • Difficulté d'élevage
    difficile
  • Comportement
    peu agressif

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

La réalisation d'un aquarium eau de mer requiert certaines connaissances au préalable.

L'eau de mer est généralement synthétique, constituée d'eau osmosée et de sel synthétique à hauteur de 33g/litres. Il est également possible de prélever de l'eau de mer directement (après s'être assuré que l'eau ne soit pas polluée).

La mise en fonctionnement d'un aquarium d'eau de mer se fait en trois phases : la mise en place d'un décor en pierre vivante, l'introduction des invertébrés un mois plus tard, et l'introduction des poissons 3 mois plus tard. Il est primordial d'attendre le plus longtemps possible avant d'introduire les animaux afin que la micro-faune ait eu le temps de bien se développer. L'équilibre et la stabilité physico-chimique sont fondamentaux pour la réussite de ce type de bac.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Le chirurgien bleu (Dory) est une espèce dont la maintenance est plutôt reservée à des aquariophiles avertis. Elle ne pourra être réalisée avec succès qu'en effectuant un minimum de travail de documentation. Les conditions particulières d'élevage peuvent facilement entraîner la mort de l'espèce ou d'autres animaux.

Le chirurgien bleu (Dory) est une espèce marine qui vit naturellement à une température comprise entre 23 °C et 27 °C. . Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 30°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. En eau de mer, il est également possible d'éliminer les Nitrates en utilisant l'une des méthodes suivantes : Jaubert, denitrateur sur souffre, biopeletts, méthode vodka.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 500 litres. 

Ses relations interspécifiques sont généralement excellentes, même avec d'autres Acanthuridés. Ses relations intraspécifiques sont aussi très bonnes pour un membre du genre Acanthurus, il est même bénéfique de former des petits groupes de 2 ou 3 individus juvéniles pourvu que le bac soit suffisamment grand. Comptez au moins 1200 litres pour un petit groupe, ce poisson peut mesurer plus de 20 cm.

Le chirurgien bleu perd ses couleurs et pâlit fortement lorsqu'il est stressé : observer la variation de ses couleurs est un bon moyen de savoir s'il vit dans des conditions qui lui conviennent. C'est également un poisson facilement assujetti aux points blancs. Une astuce pour le soigner si ces points apparaissent consiste à ajouter une pincée d'ail à sa nourriture quotidienne.

Conseils pour l'alimentation

Le chirurgien bleu est un omnivore à tendance végétarienne. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche, de la nourriture congelée et surtout des végétaux comme des épinards ou des algues (feuilles de nori par exemple). Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

La reproduction n'est pas réalisable en aquariums particuliers.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Où acheter ce poisson sur la toile ?

Articles qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Où voir cette espèce ?

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Quentin Barrault

Adrien Falzon

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Contenu publicitaire
Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 05/05/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}