Syngnathe à museau long

Nom scientifique Syngnathus tenuirostris
Descripteur Rathke
Année description 1837
Statut IUCN DD
Famille Syngnathidae
Genre Syngnathus
Syngnathus tenuirostris Syngnathus tenuirostris

Introduction

Syngnathus tenuirostris, appelé syngnathe à museau long, est un cousin de l'hippocampe originaire de la mer Méditerranée occidentale et de la mer Noire. Cette espèce et très très proche de Syngnathus acus avec qui elle est souvent confondue.

Qui est-il ?

Le genre Syngnathus

Le genre Syngnathus compte une trentaine d'espèces de syngnathes répartis à travers le monde, essentiellement dans les zones tropicales et tempérées. Difficiles à voir et ne faisant l'objet d'aucune pêche ciblée, la plupart des espèces ne sont pas menacées.

Les syngnathes sont des poissons discrets évoluant généralement entre les rochers ou dans les herbiers dans lesquels ils se camouflent. Ils se nourrissent essentiellement de petits invertébrés planctoniques qu'ils "picorent" sur le substrat. Ils évoluent le plus souvent seul sur le fond et sont rarement observés nageant en pleine eau.

Ils sont facilement reconnaissables au corps fin et allongé et à leur tête anguleuse. Syngnathus vient du grec syn qui signifie rassemblé et gnath signifiant mâchoire. Cette désignation fait référence à la tête allongée terminée par une petite bouche.

Le corps est similaire à celui des hippocampes. Les deux genres font partie du même ordre : les syngnathiformes. Comme leurs cousins, les mâles syngnathes portent la ponte jusqu'à l'éclosion des larves.

Morphologie

  • Taille moyenne
    30 cm
  • Taille maximale
    50 cm
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    30 cm
  • Taille maximale
    50 cm
  • Motif
    rayures verticales

Comment reconnaître le Syngnathe à museau long ?

Le Syngnathus tenuirostris est bicolore avec un corps majoritairement marron et beige à jaune. Il est généralement rayé de bandes verticales. Certains individus sont unicolores.

Le corps est serpentiforme avec une section carrée, la tête est petite et présente une bosse à l'arrière des yeux. Le museau est long, fin et se termine par une petite bouche orientée vers le haut. Les nageoires sont de petite taille et les nageoires pelviennes sont absentes.

Différences entre mâles et femelles

Il n'existe pas de dimorphisme apparent chez cette espèce.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité mâles
    solitaire
  • Sociabilité femelles
    solitaire
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Comme les autres syngnathes, ce poisson vit en solitaire dans les eaux peu profondes. Spécialiste de la chasse aux crustacés, ce petit prédateur se camoufle parmi la végétation des fonds rocheux ou vaseux pour surprendre ses proies.

La nage est lente. Ce poisson suit parfois les mouvements de l'eau accroché à divers débris.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

La reproduction a lieu entre mai et août à la faveur du réchauffement saisonnier de l'eau.

La maturité sexuelle est atteinte autour de 10 cm. Après la ponte, les œufs sont fécondés par le mâle et insérés dans la poche ventrale incubatrice. Après quatre semaines, les larves sortent par elles-mêmes de la poche et sont alors autonomes.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Il n'existe pas d'études approfondies sur la situation des populations de Syngnathus tenuirostris.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    12 - 24 °C
  • Profondeur
    3 - 20 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le Syngnathus tenuirostris à une profondeur inférieure à 20 m dans les herbiers et les fonds rocheux ou sableux.

 

Espèces du même biotope

Maintenance en captivité

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium. Cette dernière a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Adrien Falzon

Références bibliographiques

A preliminary study on demersal fishes in the south- western Black Sea shelf - Çetin Keskin - Faculty of Faculty, Istanbul University - 2012. A preliminary study on demersal fishes in the south- western Black Sea shelf (NW Turkey) Çetin Keskin*

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 04/07/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}