rason perlé

Nom scientifique Xyrichtys novacula
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Famille Labridae
Genre Xyrichtys
Xyrichtys novacula Xyrichtys novacula

Introduction

Xyrichtys novacula, communément appelé « rason perlé » ou simplement « rason », est un poisson marin répandu dans une grande partie de l'océan Atlantique tropical et subtropical. Il est également commun en mer Méditerranée et dans les Caraïbes.

Qui est-il ?

Le genre Xyrichtys

Le genre Xyrichtys comprend au moins une douzaine d'espèces. Ces poissons, communément appelés « rason » ou « poisson rasoir », sont encore mal connus et de nouvelles espèces sont régulièrement décrites.

Les Xyrichtys appartiennent à la grande famille marine des labres. Ils sont présents dans toutes les eaux tropicales et subtropicales de la planète. Contrairement à la plupart de leurs cousins, ils ne fréquentent pas ou peu les zones rocheuses. Ils vivent principalement à proximité des fonds sableux non loin des récifs. Il existe trois genres proches dans la sous-famille des Xyrichtyinae : les Ammolabrus, les Iniistius et les Novaculops.

Ils sont hermaphrodites protogynes, c’est-à-dire qu'ils naissent d'abord femelle et une partie des individus se transforment en mâle. Les mâles dominants s'administrent de vastes territoires dans le sable tandis que les femelles sont plus nomades.

Tout au long de la croissance, ces poissons passent par diverses phases de transition, avec des motifs de couleur changeants. D'un point de vue morphologique, ils sont faciles à identifier à leur tête aplatie et leur corps fortement allongé.

En cas de danger, les Xyrichtys sont connus pour s'enfoncer rapidement dans le sable. Ils sont carnivores, chassant principalement des microorganismes parmi les crustacés, les mollusques ou encore les vers marins.

Morphologie

  • Type
  • Taille moyenne
    18 cm
  • Taille maximale
    25 cm
  • Longévité
    15 ans
  • Motif
    ponctuations
  • Type
  • Taille moyenne
    18 cm
  • Taille maximale
    25 cm
  • Longévité
    15 ans
  • Motif
    ponctuations

Comment reconnaître le rason perlé ?

Comme les autres rasons, la silhouette est fortement allongée et la tête aplatie. Les nageoires et le corps sont toujours très colorés.

Cette espèce passe par au moins quatre phases. Les jeunes femelles sont rosâtres, avec une tâche rouge sur le dessous. De fines rayures verticales jaunes sont visibles sur les écailles, ainsi qu'une tâche blanche nacrée sous la nageoire pectorales. Les nageoires anale et caudale sont jaunes avec des rayures bleu clair.

Les femelles plus âgées sont rose à rougeâtre, avec la tête dans les tons jaunes. Des rayures verticales toujours bleu clair sont observables sur le corps, les nageoires anale et caudale, et la tâche blanche est toujours présente.

Vient ensuite une phase de transition vers l'autre sexe. Durant cette période, le corps et la tête deviennent violet, le dos rougeâtre. La nageoire dorsale est orange, avec des rayures verticales violettes. Les nageoires anale et caudale sont roses avec des rayures bleues. Une tâche rouge-violette est visible au niveau de la zone anale.

Les mâles changent de teinte, avec un corps et une tête verts, plus foncés au niveau du dos, et plutôt jaunâtre à vert sur les flancs. Des rayures bleues sont visibles au niveau des écailles. Ces dernières sont également striées de violet. La nageoire dorsale est orange, les nageoires anale et caudale sont orangées à jaunes avec, toujours, des rayures bleues.

Différences entre mâles et femelles

Outre les différences précédemment présentées, le mâle adulte est plus grand que la femelle.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité mâles
    solitaire
  • Sociabilité femelles
    solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

Le rason perlé est un poisson solitaire qui réside naturellement à proximité des fonds sableux. C'est un poisson vif capable de littéralement plonger dans le sable à l'approche d'un prédateur, ou d'un plongeur trop curieux.

Les mâles, plus grands, sont territoriaux et construisent des nids, parfois à l'aide de débris de coraux. Les adultes chassent principalement des mollusques mais peuvent compléter ce régime de crevette et de divers autres crustacés. Cette espèce est dîte harémique, mâle et femelle possèdent un mode de vie sédentaires tout au long de leur vie.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    protogyne

Les mâles dominants réalisent des territoires qu'ils protègent contre leurs congénères. Ils éloignent ces derniers mais protègent également les femelles vivant dans leur territoire des tentatives d'accouplement de leurs concurrents. Ils construisent des nids puis y attirent les femelles via une parade de séduction.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente aucun danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce semble particulièrement abondante et ne fait pas le fruit d'une pêche ciblée dans la majorité de sa zone de répartition.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    1 - 90 m

Présentation du biotope

En mer Méditerranée, les rasons sont rencontrés entre quelques mètres de profondeur et une cinquantaine de mètres. Dans d'autres régions, des observations ont été réalisées jusqu'à 90 mètres.

Ces poissons ne vivent jamais loin des zones rocheuses, des herbiers ou des récifs coralliens. Cependant, ils sont inféodés aux substrats sablonneux, zones dans lesquelles ils réalisent leurs territoires.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Références bibliographiques

XYRICHTYS HALSTEADI, A NEW LABRID FISH FROM THE CENTRAL AND WESTERN PACIFIC - J.E. Randall - Phillip S. Lobel - BULLETIN OF MARINE SCIENCE, - 2003.

XYRICHTYS KOTEAMEA, A NEW RAZORFISH (PERCIFORMES: LABRIDAE) FROM EASTER ISLAND - J.E. Randall - GERALD R. ALLEN - THE RAFFLES BULLETIN OF ZOOLOGY - 2004.

Xyrichtys trivittatus, a New Species of Razorfish (Perciformes: Labridae) from Hong Kong and Taiwan - J.E. Randall - Andrew S. Cornish - Zoological Studies - 2000.

Growth and reproduction of Xyrichthys novacula(Pisces: Labridae) in the Mediterranean Sea - M. CARDINALE - F. COLLOCA - G.D. ARDIZZONE - Scientia marina - 1998.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 28/07/2022
Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}