loche de rivière

Nom scientifique Cobitis taenia
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Famille Cobitidae
Genre Cobitis
Cobitis taenia Cobitis taenia

Introduction

Cobitis taenia, plus communément appelée loche de rivière, est un poisson d'eau douce originaire d'Europe. Elle est répertoriée de la France jusqu'à la chaîne montagneuse de l'Oural.

Qui est-elle ?

Le genre Cobitis

En 2022, on compte 96 espèces de Cobitis répertoriée selon Fishbase. La plupart sont originaires de l'écozone paléarctique, s'étendant sur l'Europe, le nord de l'Afrique et l'Asie.

Ces poissons sont couramment appelés "loches". Plusieurs espèces sont menacées voire en danger critique d'extinction. C'est en particulier le cas pour les Cobitis ayant un micro-endémisme. On compte par exemple au moins deux espèces menacées au Japon, deux en Croatie, une en Espagne, une en Grèce, une en Turquie et une en Syrie.

Les hybridations entre les différentes espèces, suite à la construction de canaux, menacent plusieurs espèces. Ces poissons sont également affectés par les épisodes de sécheresse de plus en plus fréquents.

Les loches du genre Cobitis mesurent généralement autour de 10 cm. Elles sont caractérisées par un corps allongé avec des taches et points sombres sur un corps avec une couleur plus clair, dans les tons beiges.

En journée, elles ont tendance à rester cachées dans le substrat, généralement du sable ou de la vase. Elles fréquentent les zones de faible courant et ont un régime alimentaire principalement carné.

Les Cobitis se reproduisent directement dans la végétation, en couple. Les œufs collent au substrat (plantes, roches...). Les larves restent à l'abri sous la végétation et dans les débrisjusqu'à ce qu'elle puisse nager et se nourrir.

Morphologie

  • Taille moyenne
    5 cm
  • Taille maximale
    10 cm
  • Longévité
    5 ans
  • Mimétisme
    végétaux
  • Motif
    tâches
  • Taille moyenne
    5 cm
  • Taille maximale
    10 cm
  • Longévité
    5 ans
  • Mimétisme
    végétaux
  • Motif
    tâches

Comment reconnaître la loche de rivière ?

La loche de rivière mesure entre 5 et 10 cm. Ce poisson est bicolore avec un corps majoritairement noir et beige. Elle possède des taches de couleur noire.

Différences entre mâles et femelles

Les femelles sont généralement plus grandes. A contrario, les nageoires pectorales et pelviennes sont plus longues chez les mâles que chez ces dernières.

Les nageoires pectorales des femelles sont situées plus en avant que chez les mâles.

Mode de vie & Comportement

  • régime
    carnivore
  • Sociabilité
    solitaire
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Nocturne

La loche de rivière est un poisson solitaire. C'est une espèce carnivore au tempérament calme. Ce poisson vit principalement la nuit. Généralement, il quitte sa cachette et commence à être actif une fois la pénombre arrivée. Les femelles vivent jusqu'à cinq ans, les mâles jusqu'à trois. 

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

Les femelles sont matures après deux à trois ans, les mâles le sont un an plus tôt. Elles ont une vitesse de croissance plus rapide, utilisant toute leur énergie pour se développer un an de plus que les mâles.

La saison de frai commence en avril et se termine en juillet. Elle est dépendante de la température de l'eau (un minimum de 18°C). Les œufs sont pondus dans la végétation et les débris végétaux.

Cette espèce peut s'hybrider avec C. elongatoides. Des femelles peuvent pondre des œufs triploïdes qui peuvent se développer sans fécondation. Ces derniers ont toutefois besoin d'être en contact avec du sperme pour lancer le développement.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce est répertoriée de l'ouest de la France jusqu'au mont Oural.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    14 - 18 °C
  • pH (acidité)
    7 - 7.7
  • gh (dureté)
    10 - 15
  • Courant
    Modéré, Lent et Stagnant

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent la loche de rivière à faible profondeur, dans les eaux courantes des ruisseaux, rivières et fleuves. Elle peut également fréquenter les canaux, les marigots et les lacs avec des fonds sablonneux. Cette espèce est particulièrement résistante et peut survivre dans des cours d'eau dégradés et envasés.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    130 litres
  • Population min
    non renseigné
  • Température
    14 - 18 °C
  • pH (acidité)
    7 - 7.7

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    peu agressif

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

La loche de rivière est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 14 °C et 18 °C. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 21°C sur de longues périodes. La teneur en nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Chauffage non nécessaire

Cette espèce étant habituée à vivre dans une eau assez fraîche, la présence d'une résitance n'est pas nécessaire dans votre aquarium. Attention également à bien contrôler la température de votre cuve en période estivale.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de maintenir cette espèce dans un volume minimum de 130 litres.

Conseils pour l'alimentation

La loche de rivière est carnivore.

Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Il convient de ne pas trop nourrir vos pensionnaires pour éviter de polluer l'eau. Pour la plupart des espèces, il est préférable de donner quelques petites portions chaque jour plutôt qu'un unique repas trop copieux.

Protocole de reproduction

  • Protection de la ponte
    Non

Aucun texte sur la reproduction

Risques d'hybridation

De manière générale, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs espèces d'un même genre ou différentes variétés d'une même espèce pour éviter les risques d'hybridation.

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

DIET OF SPINED LOACH, COBITIS TAENIA (L.) FROM ZEGRZYNSK! DAM RESERVOIR - Alicja BORON - Slawomir BORON - Acta Ichthyologica Et Piscatoria - 1994.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 03/02/2023

Partenaires

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}