botia clown

Nom scientifique Chromobotia macracanthus
Type loche
Descripteur Bleeker
Année description 1852
Statut IUCN NE
Genre Chromobotia
Chromobotia macracanthus Chromobotia macracanthus

Introduction

Chromobotia macracanthus, plus communément appelé botia clown ou loche-clown, est un poisson tropical originaire d'Asie. Bien qu'aucune alerte officielle n'ait été lancée à ce stade, les populations sont fortement affectées depuis des années par la déforestation et la pêche pour le commerce aquariophile.

Qui est-il ?

Le genre Chromobotia

En 2019, le genre Chromobotia possède une seule espèce, la loche clown. L'espèce était auparavant placée dans le genre Cobitis. Elle appartient à la sous-famille des Botiinae, elle-même comprise dans la famille des Cobitidae, les loches.

La loche clown se distingue de toutes les autres genres de Botiinae par son motif de couleur unique, composé de trois larges bandes noires (une sur l’œil, les deux autres sur le corps), sur un fond rouge orangé vif.

D'un point de vue morphologique, le lobe frontal se termine par des barbillons. La chambre antérieure de la vessie est partiellement recouverte d'une capsule osseuse. L'épine sous-orbitaire est bifide et n'est pas fortement arquée. La tête est nue.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    15 cm
  • Taille maximale
    30 cm
  • Longévité
    20 ans
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    15 cm
  • Taille maximale
    30 cm
  • Longévité
    20 ans
  • Motif
    rayures verticales

Description

Le plus gros spécimen observé à ce jour mesurait 305 mm pour un poids de 469 grammes. Il a été capturé dans la rivière Musi à Sumatra.

Différences entre mâles et femelles

Il n'existe pas de dimorphisme visible.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    grégaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Le botia clown est un poisson vivant en groupes éparses. Les adultes habitent principalement dans le fond des rivières et fleuves ou dans les canaux. Ils sont parfois rencontrés cachés sous les rochers, dans les bois immergés ou dans des trous dans la boue.

Les juvéniles se rencontrent dans les plaines inondables.

Ces poissons ont un régime alimentaire principalement carnivore, chassant les insectes benthiques et les escargots aquatiques. Ils complètent ce régime de végétaux.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Le botia clown est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert.  Dans la nature, c'est un poisson migrateur qui se reproduit dans les cours d'eau avant de rejoindre le lit de rivières plus imposantes. La reproduction en captivité est difficile.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Jusque dans les années 2000, il n'y avait pas de signal direct sur l'état de santé des populations sauvages. Cependant, une étude parue en 2012 fait état d'une situation compliquée.

Les stocks de loches-clown sont à présent gravement menacés à l'état sauvage. On considère la collecte de juvéniles sauvages bien trop intensive. Le nombre de captures est passé de 20 millions d'individus par an à la fin des années 90 à 50 millions sur la seule année de 2009. Ce nombre n'est pas viable à court terme.

En plus de la surexploitation commerciale, plusieurs fleuves indonésiens, dont beaucoup où sont situées les loches clowns souffrent de pollution associée aux activités humaines, comme l'orpaillage. Ces zones sont également largement transformées par la déforestation. La forêt primaire est remplacée par les plantations de palmiers et d'hévéa.

Malheureusement, les efforts développés au cours des dernières années pour la reproduction de ces poissons en captivité ont largement ont échoué. La demande ne cessant pas, si aucune solution de substitution à la surpêche n'est trouvée, l'espèce risque de disparaître.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    22 - 30 °C
  • pH (acidité)
    5 - 7
  • gh (dureté)
    5 - 12
  • Courant
    Modéré

Présentation du biotope

De part leur migration pour la reproduction, les botias clowns fréquentent une grande diversité de milieux, généralement en rivières. Celles-ci connaissent des variations importantes tout au long de l'année, aussi bien en termes de débit et de profondeur qu'au niveau des paramètres d'eau (T°, pH).

Les individus plus âgés vivent dans les zones plus profondes, les jeunes restant dans des cours d'eau de moindre importance.

La végétation est normalement dense et épaisse, les eaux marécageuses étant bordées par les forêts tropicales. Le substrat est principalement composé d'humus (détritus végétaux divers) et de feuilles, avec présence de racines et troncs submergés. L'eau est couleur thé, assez acide.

Maintenance en captivité

Non recommandée

Tant que la situation au sujet de la provenance n'est pas éclaircie, nous vous recommandons de ne pas vous procurer de nouveaux spécimens. L'espèce ne semble pas reproduite à ce jour et la pêche pour le commerce aquariophile pourrait mener à l'extinction des populations sauvages.

Si vous avez déjà fait l’acquisition de spécimens, nous vous conseillons d'essayer de vous rapprocher au mieux de leur conditions de vie à l'état naturel et de suivre les conseils qui suivent.

Le botia clown est un poisson vivant en groupe. Il convient d'installer plusieurs individus dans un aquarium de 600 litres minimum (pour 120 cm de façade). Si le botia est maintenu seul, il présente le risque de devenir agressif envers des poissons lui ressemblant. Un groupe trop faible engendrera également des tensions intraspécifiques.

Bien que ce poisson soit plutôt paisible, il est susceptible de déranger des espèces de petites tailles. En effet, sa taille et son activité intense peuvent effrayer les espèces les plus fragiles. Le botia clown est principalement carnivore. Dans la nature, il se nourrit de mollusques aquatiques, de vers et d'insectes. Occasionnellement, il peut manger des aliments végétaux comme des plantes aquatiques à feuilles molles. Le décor devrait comprendre à minima une grande racine par individus.

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Où voir cette espèce ?

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

Biology and culture of the clown loach Chromobotia macracanthus (Cypriniformes, Cobitidae): 1- Hormonal induced breeding, unusual latency response and egg production in two populations from Sumatra and Borneo Islands - Marc Legendre - Darti Satyani - Siti Subandiyah - Sudarto - Laurent Pouyaud - Etienne Baras - Jacques Slembrouck - Aquat. Living Resour. - 2012.

Botia kubotai, a new species of loach (Teleostei: Cobitidae) from the Ataran River basin (Myanmar), with comments on botiine nomenclature and diagnosis of a new genus - Maurice Kottelat - ZOOTAXA - 2004.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 22/06/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}