girelle paon

Nom scientifique Thalassoma pavo
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Famille Labridae
Genre Thalassoma
Thalassoma pavo Thalassoma pavo

Introduction

Le Thalassoma pavo, plus communément appelée girelle paon, est un poisson marin présent de l'Atlantique est à la mer Méditerranée. Il fait partie des poissons les plus colorés des côtes françaises. Il a longtemps été cantonné aux zones sud et est de la mer Méditerranée mais son aire de répartition s'étend avec le réchauffement des eaux.

Qui est-elle ?

Morphologie

  • Type
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    25 cm
  • Longévité
    12 ans
  • Type
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    25 cm
  • Longévité
    12 ans

Comment reconnaître la girelle paon ?

La girelle paon est multicolore avec un corps majoritairement vert et orange strié de fines lignes verticales rouge orangé. La tête est bleue bardée de larges tâches turquoises. Une bande bleue et orange verticale sépare la tête du corps. Les nageoires pectorales sont translucides, les nageoires dorsales, pelviennes, anale et caudale sont bleues. Une bande noire longitudinale traverse la nageoire dorsale et anale. La nageoire caudale est en forme de d'épée double avec une bande noire sur chaque épée.

Cette espèce possède 8 épines sur la nageoire dorsale. Les écailles sont relativement grandes. Elle est proche de T. newtoni, présent à Sao Tome.

Cette espèce change de livrée entre le juvénile, la femelle et le mâle adulte.

Le juvénile est de couleur verte, l'œil est orangé, les nageoires sont translucides. La base de la nageoire dorsale présente en son centre une tâche noire caractéristique.

La femelle a une tête orange parcourue de bandes bleue. Le corps est majoritairement orange entre mêlé de vert et fendu par 5 bandes bleues verticales. La femelle conserve la tâche noire des juvéniles à la base de la nageoire dorsale.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles adultes sont plus grands que les femelles. De plus, ils arborent des couleurs vertes et oranges, réparties de manière homogène sur leurs corps tandis que les femelles ont des lignes supplémentaires de couleur turquoise.

Parfois, une différence de couleur est visible sur la tête entre les deux sexes. Les mâles présentent une couleur plutôt orange/jaune alors que les femelles sont dans les tons rouge à rose.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

La girelle paon est un poisson vif qui fréquente les zones rocheuses. Exclusivement carnivore, elle se nourrit de microorganismes, majoritairement des mollusques et des crustacés.

Les jeunes et les femelles ont un comportement plutôt solitaire mais peuvent être aperçus en petits groupes. Les grands mâles sont beaucoup moins sociaux. Les plus grands spécimens vivent en profondeur et sont plus caractériels.

L'été, on observe de grands regroupements l'été lors de la ponte.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    protogyne

La girelle paon naît généralement femelle. En grandissant, les individus vont changer de sexe pour devenir mâle, c'est ce que l'on appelle un hermaphrodisme successif de type protogyne.

La reproduction a lieu à la faveur du réchauffement estival de l'eau de juin à octobre. Les mâles deviennent territoriaux et tentent de trouver le territoire le plus favorable à la reproduction, habituellement un aplomb ou une crête rocheuse d'où les femelles peuvent s'élancer verticalement sur quelques mètres pour pondre en plein eau. Les mâles suivent la femelle pour féconder les ovules libérés.

Les œufs sont pélagiques et les larves nageuses.

Le succès du recrutement des juvéniles est dicté par des facteurs abiotiques tels que la température de l'eau.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce a une affinité pour les eaux plus chaudes et se rencontrent préférentiellement dans les zones subtropicales. Elle est rencontrée du Gabon jusqu'au sud du Portugal. Ses populations sont abondantes dans les Açores, les îles de Madère et les îles Canaries.

La girelle paon reste commune en Méditerranée où elle occupe majoritairement la partie sud. Malgré tout, on observe une migration des populations vers le nord dû au récent réchauffement des eaux.

Cette espèce n'est pas inscrite sur la liste des espèces vulnérables établie par l'UICN.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    18 - 22 °C
  • Profondeur
    1 - 25 m
  • Courant
    Fort et Modéré

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent la girelle paon à une profondeur inférieure à 25 mètres. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs.

L'espèce fréquente les eaux côtières, en particulier, les herbiers et les zones rocheuses.

Espèces du même biotope

Maintenance en captivité

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium. Cette dernière a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Théo Guillaume

Théo Guillaume

Adrien Falzon

Adrien Falzon

Références bibliographiques

Evolution of coral reef fishThalassomaspp. (Labridae). 1. Molecularphylogeny and biogeography - G. Bernardi - G. Bucciarelli - D. Costagliola - R. Robertson - J. B. Heiser - Marine Biology - 2003.

Tropical fishes in a temperate sea: evolution of the wrasse Thalassoma pavo and the parrotfish Sparisoma cretense in the Mediterranean and the adjacent Macaronesian and Cape Verde Archipelagos - Vera S. Domingues - Markos Alexandrou - Vitor C. Almada - D. Ross Robertson - Alberto Brito - Giacomo Bernardi - Marine Biology - 2008.

Abundance and size structure of Thalassoma pavo (Pisces: Labridae) in the western Mediterranean Sea: variability at different spatial scales - Paolo Guidetti - Carlo Nike Bianchi - Gabriele La Mesa - Milena Modena - Carla Morri - Giampietro Sara - Marino VACCHI - Cambridge University Press - 2002.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 24/06/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}