truite fario

Nom scientifique Salmo trutta
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Genre Salmo
Famille Salmonidae
Salmo trutta Salmo trutta

Introduction

Le Salmo trutta, plus communément appelée truite fario, est une espèce prédatrice d'eau froide originaire d'Europe.

Qui est-elle ?

Comment la reconnaître ?

  • Taille moyenne
    80 cm
  • Taille maximale
    110 cm
  • Motif
    ponctuations
  • Mimétisme
    Aucun
  • Taille moyenne
    80 cm
  • Taille maximale
    110 cm
  • Motif
    ponctuations
  • Mimétisme
    Aucun

Description

Il existe trois formes de truites communes : la truite de rivière, la truite de lac et la truite marine.

De manière générale, la truite a un corps élancé avec une tête forte parfaitement adapté à la nage en torrent. Les juvéniles des trois formes sont difficilement identifiables. Cependant, les différences s'accentuent avec l'âge. En rivière, la truite est généralement de couleur brune avec les flancs nacrés. Elle est couverte de taches noires et de points rouges très variables en fonction des bassins, et parfois même au sein du même cours d'eau.

La truite basque est par exemple caractérisée par de très larges taches noires et peu voire pas de taches rouges, celle de Méditerranée possède de nombreuses petites taches noires tandis que la truite corse, qui pourrait devenir à terme une espèce à part entière possède un petit nombre de grosses taches rouge vermillon sur fond gris.

Les truites marines et lacustres sont plus trapues et de couleur argentée, elles diffèrent principalement par la forme des taches noires recouvrant leurs corps.

Différences entre mâles et femelles

Dimorphisme non renseigné.

Mode de vie & Comportement

  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non
  • Mode de vie
    Diurne
  • Sociabilité
    solitaire

La truite fario est strictement carnivore. C'est une espèce carnassière opportuniste qui se nourrit aussi bien de poissons que d'insectes, de crustacés ou encore de petits batraciens. Elle devient également cannibale avec l'âge, se nourrissant de ces congénères de plus petite taille. Son type d'alimentation diffère en fonction de la température l'eau et de la luminosité.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particuliers pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    Non
  • Polygamie
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

La truite fario est un poisson ovipare qui enfouit ses œufs. Dans le contexte de la reproduction, elle effectue des migrations : La truite de rivière et celle de mer remontent les affluents sur de longues distances tandis que les truites de lac parcourent les tributaires avoisinants.

Contrairement aux saumons, elle se reproduit plusieurs fois au cours de sa vie.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

État des stocks et pêche durable avec Ethic Ocean

La truite est un salmonidé dont l’élevage est maîtrisé depuis plus d’un siècle et fait l’objet d’une production intensive dans plusieurs pays européens. À l’état sauvage, la truite est principalement ciblée par la pêche récréative. Ses populations ne sont pas menacées... En apprendre plus

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    12 - 20 °C
  • Courant
    Fort - Très fort

Présentation du biotope

Vous l'aurez compris, la truite réside dans différents types de biotope en fonction de sa lignée.

Dans un premier temps, les juvéniles vivent dans l'aval des cours d'eau, dans des eaux peu profondes à fort courant, où ils rencontrent peu d'espèces concurrentes. Ils y restent entre 1 et 3 ans, en France, jusqu'à 7 ans dans des latitudes plus élevées. Après cette période, les truites adultes occupent trois biotopes caractéristiques :

- Les truite de rivière adultes résident dans les cours d'eau rapides. Lorsqu'elles sont en chasse, elles se rencontrent généralement dans des remous et dans le courant, souvent derrière une grosse pierre, d'où elles attendent le passage des proies. Après ces périodes, elles se reposent dans des zones plus profondes ou ombragées, avec des courants lents. Les truites de rivière corses occupent également d'autres niches écologiques, profitant de l'absence de compétiteurs.

- Les truites de lac poursuivent leur croissance en lac à plus grande profondeur.

- Après s'être reproduites en eau douce, les truites de mer rejoignent progressivement les littoraux. Peu d'informations existent au sujet de la niche occupée une fois retournée en mer.

Espèce du même biotope

  • barbeau fluviatile

    Barbus barbus

  • vairon

    Phoxinus phoxinus

  • goujon occitan

    Gobio occitaniae

  • chabot commun

    Cottus gobio

  • spirlin

    Alburnoides bipunctatus

  • goujon

    Gobio gobio

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en expérimentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèce de la même famille

  • omble de fontaine

    Salvelinus fontinalis

Où acheter ce poisson ?

Aquaterra Logo

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Patrick Chartrer

Silvia Gomez

En collaboration avec : Reflets d'eau douce

Références bibliographiques

Les Poissons d'eau douce de France - Eric Feunteun - Henri Persat - Jean Allardi - Philippe Keith - Biotope Edition - 2011. Collection Inventaires & Biodiversité, publication scientifique du Muséum

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le