Chlorurus bowersi

Nom scientifique Chlorurus bowersi
Type poisson-perroquet
Descripteur Snyder
Année description 1909
Statut IUCN NT
Genre Chlorurus
Chlorurus bowersi Chlorurus bowersi

Introduction

Le Chlorurus bowersi est un poisson tropical originaire de la zone Indo-Pacifique. Il se rencontre de la mer des Philippines jusqu'à la Grande barrière de Corail. C'est un habitant relativement commun des eaux peu profondes des zones récifales et des lagons.

Il a été observé dans le pacifique ouest : aux Philippines, aux abords de l'ile de Java (Indonésie), non loin de l'archipel Ryukyu et de celui de Palaos.

Qui est-il ?

Le genre Chlorurus

Les espèces du genre Chlorurus appartiennent au groupe communément appelé "poisson-perroquet". Cette désignation provient de la forme de leur bouche qui rappelle celle d'un bac de perroquet. Comme les autres poissons-perroquets, ils sont caractérisés par un corps comprimé allongé et un museau arrondi. Les écailles sont grandes et cycloïdes.

La plupart des espèces présentent un hermaphrodisme protogyne, certains mâles se transformant en femelle au cours de la croissance. Les motifs de couleur varient entre les différents stades de croissance et en fonction du sexe.

En 2019, le genre comprend 18 espèces décrites, toute vivant dans la zone Indo-Pacifique. Les espèces du genre Chlorurus ont été séparées de leurs cousines des Scarus dans les années 90. L'importante diversité des poissons-perroquets laisse penser la découverte possible de nouvelles espèces dans les zones plus reculées. Des études montrent une raréfaction de plusieurs espèces, à cause de la surpêche, dans plusieurs régions. Ils sont également particulièrement sensibles au blanchissement des coraux et pourraient disparaître avec ces derniers.

Les Chlorurus habitent les récifs coralliens. Ce sont des herbivores qui raclent les algues épilithiques qui recouvrent la surface des coraux morts à l'aide de leur bec. Ils jouent un rôle important dans l'équilibre des récifs et de la méiofaune.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    35 cm
  • Taille maximale
    40 cm
  • Taille moyenne
    35 cm
  • Taille maximale
    40 cm

Description

Le Chlorurus bowersi est caractérisé par une épine dorsale rayée horizontalement ainsi que par ses lèvres ne recouvrant pas la surface des dents.

Une large tache orange est visible au niveau de l'opercule, ainsi que des lignes orange et bleues sur la nageoire dorsale.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles ont une tache orange vive avec quelques écailles. Les femelles possèdent cette même tache un peu moins prononcée.

Comme tous les poissons Chlorurus, les jeunes sont de couleur sombre et assez difficiles à identifier. Cependant contrairement aux autres espèces, on a pu observer une fine ligne rouge sur leur nageoire caudale sur certains spécimens.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en groupe ou solitaire
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Le Scarus bowersi est un poisson vivant seul ou en petit groupe. Comme ses congénères, il se nourrit d'algues en grignotant les coraux morts. Ainsi, il use ses dents et participe à la génération de sable.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Le Scarus bowersi est un poisson ovipare qui pond en eau libre.

Espèce inoffensive

  • Venimeux
    Non

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    2 - 25 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le Scarus bowersi à une profondeur inférieure à 35 m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs.

Espèces du même biotope

Maintenance en captivité

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium à cause de son mode de vie, son régime alimentaire et / ou sa taille. Ce poisson a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Apprendre en s'amusant

S'immerger dans le milieu

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Alexandre Dumaine

Alexandre Dumaine

Marc Raggi

Marc Raggi

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

A Review of Parrotfishes (Perciformes: Scaridae) of Taiwan with Descriptions of Four New Records and One Doubtful Species - Yun-Chih Liao - Kwang-Tsao Shao - I-Shiung Chen - Zoological Studies - 2004.

Life histories predict vulnerability to overexploitation in parrotfishes - Brett M. Taylor - Peter Houk - Garry R. Russ - J. Howard Choat - Coral Reefs - 2014.

Studies on the Reef-Dwelling Fishes of India - Parrotfishes - R.P. Barman - S.S. Mishra - Zoological survey of India - 2005.

The functional morphology, systematics and behavioural ecology of parrotfishes (family Scaridae) - D.R. Bellwood - James Cook University - 2009.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 27/09/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}