Pieuvre commune

Nom scientifique Octopus vulgaris
Type poulpe
Descripteur Cuvier
Année description 1797
Statut IUCN LC
Genre Octopus
Octopus vulgaris Octopus vulgaris

Introduction

Cette pieuvre se rencontre dans les eaux tempérées et subtropicales de la zone Atlantique. Souvent timide en journée, elle reste cachée dans une cavité de la roche, les deux yeux sortis, guettant le passage des intrus.

Dans certains cas, les pieuvres peuvent s'avérer curieuse et venir au contact des plongeurs. Il faut néanmoins se méfier, car bien que non mortelle, la morsure d'Octopus vulgaris est très douloureuse.

Qui est-il ?

Le genre Octopus

Les espèces du genre Octopus sont communément appelées pieuvres ou poulpe. Octopus vient du Grec et signifie 8 pieds, en référence aux huit bras de la pieuvre. Les espèces de ce genre se rencontrent dans presque toutes les mers et océans du monde. Comme l'ensemble des céphalopodes, les Octopus possèdent une toxine appelée cephalotoxine. Cette neurotoxine est produite par deux glandes salivaires en arrière du bec. Elle sert soit à se défendre ou à paralyser leur proie.

Toutes les espèces possèdent une tête de forme ovale. La coloration peut varier en fonction de l'environnement et du contexte. En effet, ces animaux sont capables de changer de couleur pour échapper à des prédateurs ou chasser. Le cycle de vie est court, et comme chez la plupart des céphalopodes, les femelles meurent à la fin du cycle de reproduction.

Les Octopus possèdent le système nerveux le plus développé de tous les vertébrés. Le cerveau, est protégé par une capsule cartilagineuse qui comprend près de 500 millions de neurones que l'on peut schématiquement répartir en trois champs d'actions. La partie "centrale" traite les informations comme l'apprentissage et mémoire. Une seconde partie est réservée à la vision, avec 120 à 180 millions de neurones. Ces lobes optiques indépendants se situent à l'extérieur du cerveau dit central. Enfin, chaque bras possède entre 330 à 400 millions de neurones, ce qui les rend totalement autonomes. Il est courant de lire que les poulpes ont neuf cerveaux, un pour chaque bras et un central, cela exclut les lobes optiques.

Les poulpes font partie des animaux ayant la capacité de régénérer un membre coupé.

Comment le reconnaître ?

  • Taille adulte
    60 - 120 cm
  • Couleurs
    changeante
  • Mimétisme
    Multiple
  • Type de bouche
    bec
  • Chromatophores
    Oui
  • Motif
    marbrures
  • Taille adulte
    60 - 120 cm
  • Couleurs
    changeante
  • Mimétisme
    Multiple
  • Type de bouche
    bec
  • Chromatophores
    Oui
  • Motif
    marbrures

Description

Cette espèce de taille moyenne mesure 60 cm mais des individus peuvent atteindre jusqu'à 1m20. Elle est généralement de couleur marron/rouge, marbré de gris et de beige. La couleur rouge s'intensifie en fonction de "l'humeur" de l'individu.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • Venimeux
    Oui
  • Alimentation
    prédateur

Cette pieuvre est de tendance solitaire. Elle se nourrit principalement de crustacés et de bivalves et ne s'attaque que très rarement aux poissons. Elle a pour habitude de ramener la nourriture à sa "tanière". Territorial, il est facile de trouver la cachette d'un poulpe grâce au tas de coquilles de mollusques (bivalves et gastéropodes) déposés à l'entrée de son refuge.

Discrète, elle utilise son mimétisme pour se fondre dans les fonds rocheux. Elle est capable de reproduire un très grand nombre d'éléments (algue, pierre, sable...) pour passer inaperçue.

Mode de reproduction

La reproduction s'étale de mars à novembre, à la faveur du réchauffement de l'eau.

Lors de la période de reproduction le 3e bras droit du mâle est modifié en bras hectocotyle : celui-ci s'allonge et se modifie pour permettre de porter les spermatophores. Il est introduit dans la cavité palléale de la femelle afin d'y disséminer la semence, maximisant ainsi les chances de fécondation.

Les femelles sont particulièrement investies dans la couvée des œufs qu'elle nettoie et protège sur une période allant de 1 à 4 mois en fonction de la température de l'eau. Après la ponte (de 100 000 à 500 000 œufs), elles se dédient à cette tâche jusqu'à leur mort.

À l'éclosion, les juvéniles sont immédiatement confinés à l'environnement benthique. Ils atteignent la maturité sexuelle après quelques mois de croissance, après quoi ils passent la plupart de leur temps à chercher des partenaires.

Espèce potentiellement dangereuse

La morsure d'Octopus vulgaris n'est pas mortelle pour l'homme. La plaie peut néanmoins s'infecter si elle n'est pas correctement soignée.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette pieuvre se rencontre en abondance de la mer du Nord à l'océan Atlantique jusqu'au Sénégal, ainsi qu'en mer Méditerranée.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    18 - 25 °C
  • Profondeur
    0 - 150 m
  • Milieu
    Benthique libre

Présentation du biotope

La pieuvre commune se rencontre régulièrement dans les zones rocheuses et les herbiers, ainsi que sur les fonds sableux à proximité. Elle est plus fréquente le long des côtes mais on peut la rencontrer jusqu'à environ 150 mètres de profondeur.

Espèces du même biotope

Maintenance en captivité

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium. Cette dernière a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Références bibliographiques

Cephalopods of the world - Volume 3 Octopods and Vampire Squids - FAO Fisheries Synopsis - 2014.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 01/01/1970
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}