tortue verte

Nom scientifique Chelonia mydas
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN EN
Famille Cheloniidae
Genre Chelonia
Chelonia mydas Chelonia mydas

Introduction

Chelonia mydas est une espèce de tortue marine rencontrée dans la plupart des eaux tropicales océaniques. Elle est couramment appelée tortue verte, mais on peut la trouver sous d'autres nom comme tortue franche, chélonée ou encore tôti dans les Antilles. Elle tire son nom de "tortue verte" à cause de sa chair qui est de couleur verte.

Autrefois largement répandue à travers le globe, elle est aujourd'hui classé "En danger" sur la liste rouge de l'UICN. Les populations asiatiques et de l'Atlantique sud sont en forte régression : elles pourraient totalement disparaître dans les prochaines décennies. A contrario, après des siècles de régression, les populations de tortue verte se reconstruisent sur la côte est d'Amérique centrale et autour de l'Australie.

En Méditerranée, les observations sont rares, peut-être à cause de la pollution plastique, des techniques de pêche industrielle non-sélectives et du trafic maritime. Dans certaines régions tropicales, bien que protégée, elle est encore chassée pour réaliser des soupes. Ces traditions sont particulièrement fortes en Asie et autour de Madagascar.

Les tortues marines ont longtemps été considérées comme silencieuses. Des chercheurs en Martinique ont révélé des signaux de vocalise émis par les tortues vertes, qui pourraient être utilisés pour la communication intra-spécifique.

Qui est-elle ?

Le genre Chelonia

Le genre Chelonia ne comprend qu'une espèce. Il est compris dans la sous-famille Cheloniinae, tout comme les tortues marines du genre Eretmochelys et Natator. Ces tortues se différentient des autres tortues marines par leur carapace ossifiée.

Les Chelonia sont apparues au Crétacé (−145,0 à −66,0 Ma). Adaptées à la nage en milieu pélagique, elles ont conquis toutes les régions tropicales et subtropicales océaniques.

Morphologie

  • Taille femelle
    100 - 105 cm
  • Taille mâle
    75 - 110 cm
  • Poids
    150 - 400 kg
  • Mimétisme
    fonds rocheux
  • Longévité
    75 ans
  • Taille femelle
    100 - 105 cm
  • Taille mâle
    75 - 110 cm
  • Poids
    150 - 400 kg
  • Mimétisme
    fonds rocheux
  • Longévité
    75 ans

Comment reconnaître la tortue verte ?

Longtemps, les tortues ont été classées seulement à partir de caractéristiques morphologiques liés à leur carapace. Chez les Chelonia, cette dernière est bombée, dure et recouverte d'écailles. Les douze écailles marginales sont fines. On compte cinq plaques ventrales et quatre paires de plaques costales. à droite et à gauche. La partie dorsale est grise, avec des reflets brun, beige et olive. Chez les vieux individus, on observe une fine couche d'algues qui verdit la carapace. Les jeunes individus sont plus colorés et plus brillants avec le plastron de couleur blanche. Leur carapace et leurs nageoires sont brun foncé-noires avec une fine bordure blanche.

Cette espèce peut facilement être confondue par son motif avec la chélonée Natator depressus. Cependant, cette dernière est moins corpulente avec une carapace plus plate.

Différences entre mâles et femelles

Les femelles sont généralement plus grandes que les mâles. Les mâles possèdent des griffes plus grandes et recourbées sur les palettes natatoires antérieures qui leurs sont utiles pour s'accrocher à la femelle lors de l'accouplement. Afin de faciliter le positionnement lors de l'accouplement, les mâles ont un plastron plus concave. Les mâles ont également un organe reproducteur plus long que celui des femelles, qui dépasse de la carapace. La queue de la femelle est courte et élargie pour permettre aux œufs de sortir lors de la ponte.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • Venimeux
    Non
  • Alimentation
    brouteur

La tortue verte est un animal solitaire. Les adultes se nourrissent généralement en eau peu profonde, dans les herbiers et les zones rocheuses. Durant les premières années, les jeunes sont principalement carnivores.

Ce régime évolue peu à peu vers une alimentation végétale composée d'algues et d'herbes marines. Le régime carné permet aux jeunes de grandir plus rapidement. Une fois hors de danger des principaux prédateurs, ces tortues adoptent un mode de vie plus calme et broutent dans les récifs. Comme toutes les tortues marines, cette espèce ne peut pas rentrer la tête dans sa carapace en cas de danger.

Les zones d'alimentation sont souvent très éloignées des zones de nidification. De fait, les adultes réalisent de grandes migrations pour pouvoir se reproduire. Durant ces longs voyages, ces tortues jeûnent faute de nourriture adaptée en pleine mer. On observe régulièrement les femelles se reposer sur les fonds marins à cause de la masse des efforts fournis.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Oui
  • Polygamie
    Non
  • Taille de la ponte
    100 - 120 œufs

L'accouplement a lieu en mer. Les mâles, plus petits et plus habiles, réalisent des parades nuptiales élaborées. Lors de la nidification, les femelles sortent de l'eau pour creuser un nid sur la plage. La ponte a lieu en moyenne tous les deux ans et contient une centaine d'œufs. Lors de chaque saison, plusieurs nids successifs sont réalisés. Chaque femelle réalisera entre deux et cinq couvées.

Les mâles sont polygames. Lors de chaque saison, ils cherchent de manière compétitive des femelles disponibles et réceptives.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

La tortue verte est répertoriée dans la plupart des eaux tropicales et subtropicales. Elle a disparu de l'île Maurice et des îles Caïmans, mais a été réintroduite dans les Bermudes.

Les populations les plus menacées se situent sur la façade ouest du Mexique, en Indonésie, aux Seychelles et sur les côtes africaines. Les tortues vertes de Thaïlande, d'Inde, de Méditerranée, des côtes sud-américaines, de Java et de Birmanie ont quasiment disparu. A contrario celles d'Australie, des Comores et du Costa Rica se renforcent.

Des populations importantes sont encore rencontrées aux Galápagos, aux Bijagos, en Australie, aux Philippines et en mer d'Oman.

La tortue verte est l'espèce la moins en danger des espèces de tortues marines et est inscrite avec le statut "En danger" sur la liste rouge de l'UICN.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    20 - 28 °C
  • Profondeur
    0 - 200 m
  • Courant
    Lent et Stagnant

Présentation du biotope

En dehors des migrations, les tortues vertes fréquentent les eaux côtières. Elles sont généralement rencontrées dans les zones rocheuses et les herbiers, en train de brouter. Elles affectionnent les anfractuosités dans les tombants pour s'y reposer. Les lagons et estuaires constituent également des zones prisées parles tortuertes vertes pour s'alimenter.

 

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Théo Guillaume

Théo Guillaume

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le
Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}