baliste titan

Nom scientifique Balistoides viridescens
Descripteur Bloch & Schneider
Année description 1801
Statut IUCN NE
Famille Balistidae
Genre Balistoides
Balistoides viridescens Balistoides viridescens

Introduction

Le Balistoides viridescens, plus communément appelé baliste titan ou encore baliste à tête jaune, est un poisson tropical démersal rencontré de la mer Rouge jusqu'au sud de la Nouvelle-Calédonie. Fortement territorial, il est connu pour s'attaquer, parfois violemment, aux plongeurs qui approchent son territoire.

Qui est-il ?

Le genre Balistoides

Le genre Balistoides appartient à la famille des Balistidae aussi appelés "poissons-balistes". Il regroupe deux espèces qui sont présentes dans le bassin Indo-Pacifique, au sud de la mer rouge ainsi qu'aux abords de l'Afrique du Sud. Elles font partie de l'ordre des tetradontiformes.

Ces poissons sont trapus et lents, mais disposent d'une mâchoire puissante et d'épines pour dissuader leurs agresseurs. Le corps est ovale, les lèvres sont épaisses et cylindriques. La description de ce genre est délicate puisque, au sein de la famille des Balistidae, les trois genres BalistoidesPseudobalistes et Parabalistes montrent d'importantes similitudes. Ça a induit certains auteurs en erreur et provoqué de sérieux problèmes de nomenclature.

Les Balistoides se nourrissent majoritairement d'oursins, de crabes et autres crustacés, de mollusques et parfois de coraux, de tunicier et de vers tubicoles. Ils vivent en eau peu profonde, à proximité des récifs et dans les lagunes. Ils sont solitaires et relativement agressifs quand il s'agit de défendre leur nid. La ponte est gardée farouchement par la femelle.

Morphologie

  • Type
  • Taille moyenne
    70 cm
  • Taille maximale
    75 cm
  • Forme
    Ovale
  • Motif
    écailles dessinées
  • Type
  • Taille moyenne
    70 cm
  • Taille maximale
    75 cm
  • Forme
    Ovale
  • Motif
    écailles dessinées

Comment reconnaître le baliste titan ?

Avec une taille adulte estimée à plus de 75 centimètres, c'est le troisième baliste le plus grand au monde, après le baliste pierre Pseudobalistes naufragium et le baliste coche Balistes polylepis.

Le corps des adultes est globalement tricolore avec des écailles jaunes et marrons qui se démarquent sur les faces latérales. Les lèvres sont bien visibles, entourées sur le dessus d'une bande noire, et d'une bande claire rosâtre sur le dessous. Le dessous au niveau de la tête est blanc. Les yeux semblent maquillés : ils sont entourés d'une sorte de paupière blanche avec des traits obliques noirs. 

Comme chez son congénère, on observe une zone plus claire recouverte d'écailles incurvées au niveau du pédoncule caudal. La seconde dorsale et la nageoire caudale sont symétriques et finalisées par des tâches allongées de même forme. Une large bande jaune orangée est présente au niveau de la caudale, juste avant une bande noire plus fine et un liseré jaune.

Le corps est ovale et profond, le profil est convexe et l'interorbital est droite. Les lèvres sont épaisses et cylindriques. Les dents sont coniques et les premières de la mâchoire inférieure présentent un bout pointu.

Différences entre mâles et femelles

La différence entre mâle et femelle est difficilement perceptible. Cependant, on distingue facilement les adultes des juvéniles. Ces derniers sont d'abord beiges à jaunâtres, clairsemés de petites tâches noires avant d'adopter progressivement le coloris des adultes.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en couple ou solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

Adulte, ce poisson massif et coriace vit en couple ou en solitaire à proximité des pentes des lagons profonds ou dans les récifs au large. Très territorial, ce poisson ne tolère aucune incursion à proximité de son nid en période de reproduction. Les femelles sont très agressives contre d'autres espèces territoriales mais également contre tout intrus passant par là, quelle que soit la taille.

Hors période de reproduction, ces poissons sont parfois furtivement observés en train de parcourir les récifs. Ils sont exclusivement carnivores, se nourrissent d'oursins, de coraux, de crabes, de mollusques ou encore de vers tubicoles.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

Le baliste titan est un poisson ovipare qui pond en couple sur substrat découvert. Le nid est ensuite gardé jusqu'à l'éclosion des larves qui sont pélagiques. Peu d'informations précises semblent présentes sur la reproduction de cette espèce.

Espèce potentiellement dangereuse

  • Venimeux
    Non

Cette espèce est munie d'une dentition puissante et peut mordre lorsqu'on approche son territoire. Les femelles sont connues pour s'attaquer aux plongeurs lorsqu'elles protègent leur nid en période de reproduction. Des cas de masque cassés ont été répertoriés lors de sessions de plongée.

Bien que non mortel, il est important de rester particulièrement vigilant en présence de ce poisson, en particulier lors de plongées ou de sessions de pêche.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce est présente dans le bassin Indo-Pacifique et au sud de la mer Rouge  ; du Mozambique à l'ouest jusqu'aux Iles Tuamotu et au Japon.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 28 °C
  • Profondeur
    1 - 50 m

Présentation du biotope

Ce poisson est un habitant des récifs coralliens, des lagunes et des zones rocheuses d'une large partie de la zone Indo-Pacifique. Les adultes vivent plus en profondeur, mais sont rarement observés au-delà des 40 mètres de profondeur. Les juvéniles sont souvent associés à des patchs isolés de coraux ramifiés ou aux décombres présents en zone sableuse.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Silvia Gomez

Silvia Gomez

Aurélien Calas

Aurélien Calas

Références bibliographiques

BALISTIDAE - Triggerfishes - K. Matsuura - FAO Fisheries Synopsis - 0.

Length Weight relationship of titan triggerfish Balistoides viridescens (Bloch and Schneider, 1801) (family: Balistidae) - T. Vaitheeswaran - K. Prabakar - S. Malathi - N. Neethiselvan - International Journal of Fisheries and Aquatic Studies - 2015.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 19/05/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}