dorade coryphène (mahi-mahi)

Nom scientifique Coryphaena hippurus
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Famille Coryphaenidae
Genre Coryphaena
Coryphaena hippurus Coryphaena hippurus

Introduction

La dorade coryphène, appelée mahi-mahi en Polynésie, est un poisson marin de la famille des Coryphaenidae. Elle est présente dans les eaux chaudes des océans Atlantique, Indien et Pacifique. Ce poisson semble profiter du réchauffement des océans et a fait son entrée récemment en mer Méditerranée.

Migratrice, ses limites sont imposées par la température de l'eau qui doit dépasser les 20 °C. Avec une vitesse de course proche des 100 km/h, la dorade coryphène fait partie des animaux aquatiques les plus rapides au monde.

Qui est-il ?

Morphologie

  • Type
  • Taille moyenne
    100 cm
  • Taille maximale
    210 cm
  • Longévité
    4 ans
  • Type
  • Taille moyenne
    100 cm
  • Taille maximale
    210 cm
  • Longévité
    4 ans

Comment reconnaître le dorade coryphène (mahi-mahi) ?

Le corps est élancé, typique des grands nageurs. La tête est prépondérante, les yeux sont situés très proche de la bouche.

Les poissons de grande taille sont rarement très colorés. Cependant, avec un dos bleu-vert métallisé et un dos doré, le mahi-mahi fait figure d'exception. Cette espèce a de plus la capacité de changer de couleur du jaune au bleu en quelques minutes. On retrouve des ponctuations changeantes (rouges bleues noires) sur l'ensemble du corps.

L'espèce est caractérisée par l'absence de rayons durs (épines). Les nageoires sont composées de rayons mous. La dorsale est unique et démarre au-dessus de l'œil jusqu'au pédoncule caudal. La nageoire anale débute à la moitié du corps. Les nageoires caudales pelviennes et caudales sont fines et pointues.

Différences entre mâles et femelles

La dorade coryphène possède un dimorphisme sexuel important, les mâles présentent un front anguleux et très développé alors que les femelles possèdent une tête ronde et un corps plus fin.

Mode de vie & Comportement

  • régime
    carnivore
  • Sociabilité
    vivant en banc
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Le mahi-mahi est une espèce pélagique active effectuant de grandes migrations. Ce chasseur de pleine eau est capable d'attraper des proies très rapides comme les poissons volants de la famille des Exocoetidae qui nagent à plus de 60 km/h. Durant ces chasses spectaculaires, la dorade coryphène poursuit les exocets à des vitesses fulgurantes les poussant à sortir de l'eau.

La dorade coryphène vit généralement en couple, mais peut constituer sporadiquement des groupes, voire des bancs.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Oui

La maturité sexuelle est atteinte à une taille de 55,8 cm vers l'âge de 4-5 mois. La ponte en pleine eau à probablement lieu à la faveur des eaux chaudes près des côtes. Les œufs et larves sont pélagiques.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Avec une répartition mondiale, l'espèce ne semble pas être menacée.

Toutefois, cette espèce a une valeur commerciale élevée ce qui en fait une capture de choix pour l'industrie de la pêche. Son comportement pélagique généralement solitaire oblige à une pêche généralement artisanale. Des techniques de pêche permettant la concentration de poisson (DCP) sont utilisées notamment en Méditerranée. Le comportement agrégatif de l'espèce autour des objets flottants la rend vulnérable à ce type de capture.

L'augmentation régulière des prises sans réglementation peut s'avérer préoccupante pour l'avenir de l'espèce. En 2005, par exemple, 58 076 tonnes ont été pêchées mondialement.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    25 - 30 °C
  • Profondeur
    0 - 85 m

Présentation du biotope

Ces poissons pélagiques évoluent proche de la surface et sont capable de descendre à une profondeur de 85 m.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Références bibliographiques

Biology of the dolphinfish (Coryphaena hippurus) inthe western central Atlantic: a review - HAZEL A. OXENFORD - Scientia Marina - 1999.

Feeding habits of the dolphinfish (Coryphaena hippurus) in the eastern Caribbean - HAZEL A. OXENFORD - WAYNE HUNTE - Scientia Marina - 1999.

On the Identification, Distribution, and Biology of the Dolphins, Coryphaena Hippurus and C. Equiselis - Gibbs, Jr., Robert H. - Collette, Bruce B. - BULLETIN OF MARINE SCIENCE, - 1959.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 08/12/2022

Partenaires

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}