grand requin blanc

Nom scientifique Carcharodon carcharias
Descripteur Carl von Linné
Année description 1758
Type Requin
Genre Carcharodon
Famille Lamnidae
Carcharodon carcharias Carcharodon carcharias

Espèce de la même famille

  • requin mako

    Isurus oxyrinchus

Espèce du même biotope

  • saumon Atlantique

    Salmo salar

  • raie-aigle vachette

    Aetomylaeus bovinus

  • raie léopard

    Aetobatus narinari

  • mérou

    Epinephelus marginatus

  • poisson-ange nain à deux bandes

    Centropyge bicolor

  • poisson-chirurgien zébré

    Acanthurus sohal

Introduction

Le grand requin blanc se rencontre dans les eaux côtières et océaniques de la plupart des océans et mers tempérés et sub-tropicaux du globe.

Décrit pour la première fois en 1758 par Carl Linnæus sous le nom Carcharodon carcharias, il a été rendu populaire grâce au roman "les dents de la mer" de Peter Benchley adapté au cinéma par Steven Spielberg.

Qui est-il ?

Le genre Carcharodon

Le genre Carcharodon fait partie de l'ordre des Lamniformes (issu du grec lamna ou lamnaes signifiant « requin », suivi du terme « forme » du latin  forma). Ils ne disposent pas de paupières contrairement aux Carcharhiniformes.

L'ordre Lamniformes inclut les plus connues des espèces de requin comme le grand requin blanc, et des espèces extrêmement rares comme les requins grande gueule.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    450 cm
  • Taille maximale
    750 cm
  • Forme
    rectangulaire
  • Mimétisme
    Aucun
  • Taille moyenne
    450 cm
  • Taille maximale
    750 cm
  • Forme
    rectangulaire
  • Mimétisme
    Aucun

Description

Le dos est gris et le ventre est blanc d'où son nom. Les dents sont plates, triangulaires et dentelées, d'une longueur d'environ 5 cm chez un individu adulte.

Il dispose d'une queue homocerque (rapport élevé entre hauteur et longueur), qui lui fournit l'essentiel de sa capacité de propulsion.

Mode de vie & Comportement

  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non
  • Mode de vie
    Diurne
  • Sociabilité
    solitaire

Le grand requin blanc est un prédateur solitaire se nourrissant de poissons téléostéens, d'autres requins et raies, et de mammifères marins. C'est également un opportuniste pouvant profiter de carcasses de baleine à la dérive dans les eaux fraiches.

Le grand requin est une espèce au sens visuel très développé, lui conférant un caractère observateur et curieux à l'égard des objets et des activités.

Espèce potentiellement mortelle

Les grands requins blancs sont des animaux puissants qui peuvent provoquer des blessures mortelles aux humains. La plupart des attaques ont lieu sur des surfeurs, la planche étant potentiellement confondue avec une tortue ou une otarie.

Bien que spectaculaires, ces accidents restent rares et exceptionnels.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    Non
  • Polygamie
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

La maturité sexuelle du grand requin blanc survient autour de 12-17 ans chez la femelle et de 7-9 ans chez le mâle. La gestation de type aplacentaire et vivipare, avec oophagie (les jeunes se nourrissent des œufs non fécondés dans le ventre de la mère) durerait environ 18 mois.

La femelle donne naissance à une dizaine de jeunes d'une taille dépassant le mètre, ce qui éviterait les risques de prédation.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

État des stocks et pêche durable avec Ethic Ocean

Les connaissances sur les populations de requin et sur leur exploitation sont peu précises. Cependant, plusieurs indicateurs (baisse des captures, baisse des rendements) permettent de dresser un tableau assez sombre de l’état de leurs stocks, même si les situations varient d’une espèce à une autre. Le grand requin blanc (Carcharodon carcharias) et le requin pèlerin (Cetorhinus maximus) sont inscrits sur l’annexe II de la CITES respectivement depuis 2004 et 2003... En apprendre plus

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Milieu
    Pélagique actif
  • Profondeur
    0 - 1200 m
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Le grand requin blanc évolue dans des eaux peu profondes, mais il est capable de plonger jusqu'à 1200 mètres. On le retrouve souvent à proximité de côtes sablonneuses ou rocheuses.

Bien qu'il soit attiré par les estuaires pour chasser, il ne fréquente pas les eaux saumâtres et douces, ainsi contrairement à certains de ses cousins, il n'est jamais aperçu dans les fleuves côtiers.

Espèce du même biotope

  • saumon Atlantique

    Salmo salar

  • raie-aigle vachette

    Aetomylaeus bovinus

  • raie léopard

    Aetobatus narinari

  • mérou

    Epinephelus marginatus

  • poisson-ange nain à deux bandes

    Centropyge bicolor

  • poisson-chirurgien zébré

    Acanthurus sohal

Maintenance en captivité

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium. Cette dernière a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en expérimentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèce de la même famille

  • requin mako

    Isurus oxyrinchus

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Benoit Chartrer

Yuhei Nakata

Silvia Gomez

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le