Snorkeling : 5 astuces pour observer un maximum d’animaux

Après notre article sur les conseils et le matériel pour partir découvrir la faune aquatique en snorkeling, voici 5 astuces pour réussir à observer un maximum d’animaux lorsque vous aurez enfilé votre masque et votre tuba.

Astuce #1 : se focaliser sur les zones rocheuses 

De nombreuse espèces vivent dans les zones rocheuses, endroits qui regorgent de cachettes en tout genre. Il faut évidemment rester discret et longer lentement les parois pour tenter de voir le plus d’animaux possibles. Prêtez une attention toute particulière aux zones « mixtes » est toujours une bonne idée : passage de l’herbier au rocher, du sable au rocher, etc.

Si vos capacités pulmonaires le permettent, il ne faut pas hésiter à plonger en apnée pour observer sous les parois. 

Rochers et galets – îles Canaries © B. Chartrer

Astuce #2 : se mettre à l’eau en début de matinée ou en fin d’après-midi

Plonger en début de matinée ou en fin d’après-midi maximisera vos chances de belles rencontres. C’est à ces moments-là que de nombreux animaux sortent pour se nourrir, prédateurs y compris.

Si vous tombez sur des bancs, restez discrètement à proximité. Si le banc se déplace rapidement, observez les extrémités, c’est là que les chasseurs sont visibles (bars, barracudas…).
A proximité des rochers, les espèces plus « nocturnes » sont parfois visibles non loin des anfractuosités.

Astuce #3 : mettre son masque à moins d’un mètre de profondeur

En mettant votre masque à moins d’un mètre de profondeur, vous pourrez plus facilement vous focaliser sur les petits poissons de roches et les crustacés.
Les zones de faible profondeur vous permettront de débusquer des endroits riches en juvéniles, parfois avec des couleurs différentes des adultes. S’il y a peu de courant, vous pourrez aussi découvrir des endroits riches en syngnathes dans les herbiers. 

Banc de jeunes sars et saupes © B. Chartrer
Banc de saupes juvéniles © B. Chartrer
Végétation à faible surface – Canaries © B. Chartrer
O. atlanticus – Blennie © B. Chartrer

Astuce #4 : faire du surplace

Faire du surplace est une stratégie souvent payante. Essayez-la dans un endroit entouré de rochers, avec une eau calme et transparente. Les animaux peuvent s’habituer à vous et s’approcher.

En se focalisant sur des zones plus profondes, on observe parfois la présence de bancs. Même chose si vous regardez à l’horizon dans toutes les directions. Peut-être pourrez-vous voir des animaux de surface ou des poissons craintifs en fuite.

Si vous décidez de faire du surplace, être équipé de palmes vous aidera beaucoup. 

Astuce #5 : nager dans les eaux éloignées des zones de baignades

S’éloigner du bruit et de l’animation des baigneurs est toujours une bonne idée. Moins il y a de monde à l’eau, plus les poissons sont présents. Il faut bien faire attention à ne pas déranger la faune locale car ces coins paisibles sont parfois des lieux de reproduction.

A propos de l'auteur

Ancien journaliste, Nans Gourgousse est désormais un auteur et podcasteur vivant à Paris. Ses thèmes de prédilection sont l'environnement, la consommation d'énergie et les pistes pour réussir à mieux vivre en consommant moins. En plus de la rédaction d'articles, il est en charge de la communication sur les réseaux sociaux de Fishipedia.

Articles liés

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}