Le grand requin-marteau

Fiche poisson, dernière mise à jour : 08/09/2019
  • Spyrna mokarran © Albert Kok

Introduction

Le Sphyrna mokarran est le plus grand représentant du groupe des requins-marteaux. En conséquence, il est communément appelé "grand requin-marteau". Il fait partie des vingt plus grands poissons au monde.

Malgré sa présence dans toutes les zones tropicales et tempérées du monde, c'est l'une des espèces de requins les plus menacées au monde.

Qui est-il?

Informations scientifiques

Spécificités des espèces du genre Sphyrna

En 2019, le genre Sphyrna regroupe 9 des 10 espèces de requin-marteau connues à ce jour. Il fait partie de l'ordre des Carchariformes qui regroupe la plupart des espèces de requins, dont le requin-tigre, le grand requin blanc, le requin longimane ou encore la roussette.

Les requins-marteaux sont caractérisés par un corps allongé et une tête large et aplatie. Contrairement à la plupart des requins, qui ont un museau pointu, les requins-marteaux ont un museau très large portant les yeux à chaque extrémité. Cette morphologie permet une meilleure portance dans l'eau et constitue un outil de chasse particulièrement efficace.

À l'avant de la tête se trouvent les ampoules de Lorenzini, propres aux requins, raies et chimères. Elles permettent la détection des champs électriques dans l'eau. Ainsi, les poissons ensablés ou cachés sous des pierres sont aisément repérés.

Quelques accidents / attaques ont été recensés avec des requins-marteaux mais ils sont extrêmement rares.

Caractéristiques principales de l'espèce Sphyrna mokarran

  • Taille
    entre 300 et 610 cm
  • Forme
    rectangulaire
  • Motif
    rayures verticales
  • Mimétisme
    Aucun

Comment me reconnaître ?

Le grand requin-marteau est facilement reconnaissable à sa large tête plate et à sa nageoire dorsale haute et pointue. Le corps est élancé, le dos gris et le ventre blanc.

Il possède, comme la plupart des requins, cinq paires de fentes branchiales. La nageoire caudale est hétérocerque, la partie supérieure étant plus longue que la partie inférieure.

Dimorphisme & Dichromatisme

Les mâles requins comme les raies, possèdent une paire de pterygopodes. Ce sont des appendices issus de la modification des nageoires pelviennes qui permettent la transmission du sperme jusqu'au cloaque de la femelle. Les mâles ne peuvent en utiliser qu'un seul à la fois.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité adulte
    Non renseigné
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Non
  • Type de nage
    Non renseigné

Le grand requin-marteau est un grand migrateur solitaire qui sillonne les fonds à la recherche de nourriture. C'est un chasseur nocturne actif traquant les proies ensablées comme les raies, qui constituent l'un de ses mets de prédilection.

Il est immunisé contre le venin de ces dernières. Sa tête large et aplatie lui permet d'effectuer des virages plus serrés que les autres requins, ce qui lui confère un avantage considérable lors de ses traques. Grâce à ses ampoules de Lorenzini, il est capable de repérer des variations de champs electriques de 5 µV/cm.

Poisson potentiellement mortel

Cette espèce est munie d'une importante dentition et peut mordre si elle se sent menacée. Il est important d'être particulièrement vigilant en particulier lors de plongées ou de sessions de pêche.

Mode de reproduction

Ce poisson est un ovovivipare qui se reproduit en couple à partir d'une taille d'environ 2m30. Après une gestation de 9 à 12 mois, cette espèce peut faire naître 6 à 42 juvéniles. Les jeunes mesurent autour de 60 cm à la sortie du ventre.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est déclarée menacée si elle répond à des critères précis (disparition de l'habitat, déclin important de sa population, érosion génétique, chasse ou pêche trop intensive etc.).

Menaces mondiales sur les populations de requins

Voir notre dossier

Quel est son écosystème?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Pronfondeur
    0 - 300 m
  • KH
    7 - 12
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le requin-marteau à une profondeur inférieure à 300 m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs. Bien qu'ayant une très large aire de répartition, ce requin semi-océanique préfère les zones côtières où il chasse ses proies.

Maintenance en aquarium

Non recommandée

Cette espèce n'a bien évidemment pas sa place dans un aquarium, quelqu'en soit la taille.

Des essais plus ou moins-concluants ont été effectués dans des grands aquariums. La captivité de l'animal a le plus souvent aboutit à une dégradation rapide de son état, et à sa mort.

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

  • Adrien Falzon

    Activité : Responsable de l unité du vivant à la Cité des Sciences et de l’Industrie

    Spécialité : Aquariologiste

Benoit Chartrer

  • Benoit Chartrer

    Activité : Concepteur Fishipedia, développeur Web

    Spécialité : Poissons d'eau douce, Mata Atlantica, photographies en milieu naturel

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}