Grande roussette

Nom scientifique Scyliorhinus stellaris
Type Requin
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN NT
Genre Scyliorhinus
Scyliorhinus stellaris Scyliorhinus stellaris

Partenariats

Proches congénères

  • petite roussette

    Scyliorhinus canicula

Espèces du même biotope

  • Poulpe tacheté

    Callistoctopus macropus

  • Gobie à bouche rouge

    Gobius cruentatus

  • sublet

    Symphodus rostratus

  • rascasse brune

    Scorpaena porcus

  • blennie de roux

    Parablennius rouxi

  • sar à museau pointu

    Diplodus puntazzo

Introduction

La grande roussette est un requin commun de la zone Atlantique froid Est, Manche Mer du Nord et mer Méditerranée.  

Qui est-il ?

Le genre Scyliorhinus

Le genre Scyliorhinus fait partie de la famille des Scyliorhinidae, il comprend une quinzaine d'espèces de requins de petite taille ne dépassant pas les 2 mètres de long.

Communément appelés roussettes, ces poissons sont généralement de forme allongée avec une bouche en position infère, sous la tête du poisson.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    100 cm
  • Taille maximale
    200 cm
  • Longévité
    19 ans
  • Forme
    rectangulaire
  • Motif
    ponctuations
  • Taille moyenne
    100 cm
  • Taille maximale
    200 cm
  • Longévité
    19 ans
  • Forme
    rectangulaire
  • Motif
    ponctuations

Description

Cette espèce de forme allongée est de couleur beige à marron ponctué de petits et moyens points noire. Les yeux sont en amande, la pupille est fendue. Cette particularité  donne son nom commun anglais de "catshark" : chat-requin. On observe des taches plus sombres sur son dos. Le ventre est plus clair que le dos. le museau est court et arrondi avec une bouche située ventralement. Les nageoires sont de taille moyenne, la queue est hétérocerque et les ailerons dorsaux sont au nombre de deux. Le premier se situant au même niveau que les nageoires pelviennes et le second au niveau de la nageoire anale. Bien que cette espèce puisse atteindre les 2 mètres, sa taille moyenne est d'un mètre.

Poisson possédant des barbillons

Ce poisson a la particularité de posséder plusieurs paires de barbillons qui lui permettent de fouiller le fond et de détecter les aliments ainsi déplacés.

Différences entre mâles et femelles

Comme chez tous les requins, les mâles possèdent des ptérygopodes. Il s'agit d'une modification des nageoires pelviennes permettant la transmission du sperme jusqu'au cloaque de la femelle.

Mode de vie & Comportement

  • Mode de vie
    Nocturne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non
Ce requin pacifique nocturne fréquente le plateau continental allant de la surface  jusqu'à 125 mètres de profondeur. On suppose que cette espèce peut se retrouver à des profondeurs de 200 mètres. Cette espèce se nourrit de mollusque et de crustacés qu'elle chasse sur le fond.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Ovipare, la grande roussette pond jusqu'à cent oeufs par an. La maturité sexuelle est atteinte à une taille de 80 centimètres. L'oeuf, pouvant mesurer 12 cm de longueur pour 4 centimètres de large, est enfermé dans une capsule de kératine. La capsule est prolongée en ses quatre coins d'une structure torsadée permettant de rester accrocher à un support. La femelle effectue des cercles autour d'éléments, tels qu'une grognonne un rocher ou une algue, afin que la capsule s'y fixe. Après une incubation pouvant varier de 4 à 9 mois en fonction de la température, les jeunes naissent à une taille de 16 centimètres.

Espèce inoffensive

Bien qu'inscrite permis les espèces dangereuses, la grande roussette ne présente pas de danger pour l'homme.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

La grande roussette, apprécié pour sa chair, est une espèce qui subit une pression importante de la pêche. Bien que la règlementation n'impose pas de taille de capture et l'espèce étant quasi menacée (selon IUCN), il est préférable de relâcher tout individu inférieur à 80 centimètres afin qu'il ait le temps de se reproduire.  

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    1 - 400 m

Présentation du biotope

La grande roussette vie sur des fonds diverses entre 1 et 200 mètres de profondeurs.

Espèces du même biotope

  • Poulpe tacheté

    Callistoctopus macropus

  • Gobie à bouche rouge

    Gobius cruentatus

  • sublet

    Symphodus rostratus

  • rascasse brune

    Scorpaena porcus

  • blennie de roux

    Parablennius rouxi

  • sar à museau pointu

    Diplodus puntazzo

Maintenance en captivité

Non recommandée

Cette espèce n'a pas sa place dans un aquarium en dehors des grande structures.

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Benoit Chartrer

Silvia Gomez

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 11/04/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}