cichlidé citron

Nom scientifique Neolamprologus leleupi
Descripteur Poll
Année description 1956
Type Lamprologien
Genre Neolamprologus
Famille Cichlidae
Neolamprologus leleupi Neolamprologus leleupi

Espèces de la même famille

  • Uaru fernandezyepezi

    Cichlidae

  • Ophthalmotilapia heterodonta

    Cichlidae

  • Tropheops sp. Elongatus Mazinzi m

    Cichlidae

  • cichlidé du Texas

    Herichthys cyanoguttatus

  • Melanochromis vermivorus

    Cichlidae

  • Thoracochromis brauschi

    Cichlidae

  • discus

    Symphysodon aequifasciatus

  • Enigmatochromis lucanusi

    Cichlidae

Proches congénères

  • Neolamprologus boulengeri

    Cichlidae

  • Neolamprologus multifasciatus

    Cichlidae

  • Neolamprologus tretocephalus

    Cichlidae

  • Neolamprologus furcifer

    Cichlidae

Espèces du même biotope

  • Bulu Point, Kirschflek

    Tropheus sp. Black Bulu point

  • Neolamprologus buescheri

    Cichlidae

  • Petrochromis macrognathus

    Cichlidae

  • Petrochromis orthognathus

    Cichlidae

  • Famula

    Petrochromis famula

  • Tropheus sp. Black Pemba

    Cichlidae

Introduction

Neolamprologus leleupi, plus communément appelé cichlidé citron, est un poisson originaire d'Afrique.

Qui est-il ?

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    12 cm
  • Mimétisme
    Aucun
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    12 cm
  • Mimétisme
    Aucun

Description

Le Neolamprologus leleupi est un cichlidé très proche du Neolamprologus longior. Il est cependant plus trapu que ce dernier. Sa coloration varie du jaune doré à un jaune chocolat.

La forme de cette espèce n'est pas sans rappeler celle des poissons des récifs coralliens comme l'Anthias anthias.

Différences entre mâles et femelles

Le mâle adulte est plus grand que la femelle.

Le mâle est généralement plus grand et a des nageoires pelviennes plus développées que la femelle.

Mode de vie & Comportement

  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non
  • Mode de vie
    Diurne
  • Sociabilité
    vivant en petit groupes

Le cichlidé citron est un poisson vivant en petit groupes qui réside naturellement à proximité du fond. Les membres de chaque groupe s'organisent autour d'une hiérarchie bien établie. C'est une espèce au tempérament plutôt vif.

Le cichlidé citron est un poisson agressif qui ne tolère aucune incursion dans sa zone de vie. Il est particulièrement violent contre les autres espèces territoriales et il peut provoquer des combats musclés. Il est généralement un peu plus tolérant avec les poissons non territoriaux. En période de reproduction, il devient encore plus agressif, protégeant sa progéniture avec acharnement.

Il se montre également très violent envers ses congénères. Des parades voire des combats soutenus peuvent survenir régulièrement entre les différents membres.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particuliers pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    Non
  • Polygamie
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Le cichlidé citron est un poisson ovipare qui pond sur substrat caché.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Le neolamprologus leleupi est un poisson endémique au lac Tanganyika.

Il se rencontre dans la moitié sud du lac (faisant près de 700 km de long) principalement dans les littoraux rocheux.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 26 °C
  • pH (acidité)
    7.5 - 8
  • gh (dureté)
    12 - 15
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Le cichlidé citron réside naturellement dans une eau basique.

Le sol est généralement constitué de galets et de rochers.

Espèces du même biotope

  • Bulu Point, Kirschflek

    Tropheus sp. Black Bulu point

  • Neolamprologus buescheri

    Cichlidae

  • Petrochromis macrognathus

    Cichlidae

  • Petrochromis orthognathus

    Cichlidae

  • Famula

    Petrochromis famula

  • Tropheus sp. Black Pemba

    Cichlidae

Maintenance en aquarium

Recommandations générales

  • Volume min
    200 litres
  • Population
    5 individus
  • Température
    24 - 26°C
  • pH (acidité)
    7.5 - 8

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    moyennement agressif
  • Robustesse
    tolérant
  • Disponibilité
    occasionel

Rappels généraux

Avant l'aquisition d'un animal

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retour d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Conditions d'élevage en eau douce

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils proposés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolués.

Respect de la vie sauvage

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Difficulté de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Espèce occasionnellement disponible

Cette espèce est généralement disponible dans le commerce spécialisé ou auprès des clubs aquariophiles. Les spécimens issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Entretien et équilibre de l'eau

Le cichlidé citron est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 24 °C et 26 °C. Le pH de l'eau oscille de 7.5 à 8. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 29°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait restée inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

Étant un poisson vivant en petit groupes, il convient d'installer au moins 5 individus dans un aquarium de 200 litres minimum (pour 100 cm de façade). Attention, La maintenance en groupe est une condition sine qua non pour s'assurer de leur bien-être. Les individus esseulés ont tendance à rapidement se stresser et deviennent particulièrement sensibles aux maladies.

Le cichlidé citron vivant naturellement dans une eau basique, la présence de roches calcaires de type meulière ou travertin améliorera son environnement. Il est également conseillé d'ajouter du sable avec un apport de sels spécifiques pour stabiliser le pH, à jauger en fonction de la dureté de l'eau utilisée.

Pour coller au mieux avec son biotope, vous pouvez recouvrir le fond du bac de sable et déposer un amas de pierres de manière à former des grottes.

Conseils pour l'alimentation

Le cichlidé citron est omnivore.

Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Il convient de ne pas trop nourrir vos pensionnaires pour éviter de polluer l'eau. Pour un spécimen adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Ces animaux pourraient vous intéresser

  • Calvus

    Altolamprologus calvus

  • Altolamprologus compressiceps

    Cichlidae

  • Altolamprologus fasciatus

    Cichlidae

  • Aulonocara hansbaenschi

    Cichlidae

  • Aulonocara hueseri

    Cichlidae

  • Blue orchid

    Aulonocara kandeensis

Protocole de reproduction

Le couple va discrètement frayer dans une grotte, puis va fixer les œufs (de 50 à 150) sur la voute de celle-ci.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

  • Uaru fernandezyepezi

    Cichlidae

  • Ophthalmotilapia heterodonta

    Cichlidae

  • Tropheops sp. Elongatus Mazinzi m

    Cichlidae

  • cichlidé du Texas

    Herichthys cyanoguttatus

  • Melanochromis vermivorus

    Cichlidae

  • Thoracochromis brauschi

    Cichlidae

  • discus

    Symphysodon aequifasciatus

  • Enigmatochromis lucanusi

    Cichlidae

Articles qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Où voir cette espèce ?

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le
  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}