Laetacara dorsigera

Nom scientifique Laetacara dorsigera
Type cichlidé nain
Descripteur Heckel
Année description 1840
Statut IUCN NE
Genre Laetacara
Laetacara dorsigera Laetacara dorsigera

Introduction

Le Laetacara dorsigera est un poisson tropical originaire d'Amérique du sud.

Qui est-il ?

Le genre Laetacara

Le genre Laetacara appartient à la sous-famille des Cichlasomatinae. Il fut créé en 1986 à la suite d'une révision des espèces affiliées au genre Aequidens. Les espèces Laetacara flavilabrisL. thayeri , L. dorsigera  et L. curviceps furent les premières à être re-décrites. L'espèce type du genre est le Laetacara flavilabris, initialement rangée parmi le groupe 'Aequidens' dorsiger.

Les Laetacara sont très proches des Cichlasoma et des Nannacara mais s'en démarquent généralement par l'absence de tache sur la nageoire caudale. Ils sont également caractérisés par leur petite taille (avec un maximum de 11 cm) qui leur vaut leur entrée dans le groupe des cichlidés nains. Comme les Cleithracara, ils possèdent 12 vertèbres abdominales, et 12 caudales (parfois 11). Ils possèdent également des dents bien développées, caractéristique des Perciformes, avec lesquelles ils prémachent leurs aliments.

En 2019, on compte 7 espèces de Laetacara selon Fishbase. La plupart se rencontrent dans le bassin amazonien mais certaines sont endémiques à d'autres régions, dans le centre et le Sud du Brésil. Tous vivent à faible profondeur, dans des zones à forte présence de végétaux (algues, feuilles mortes, plantes aquatiques). Certaines espèces sont connues pour leur capacité à sauter hors de l'eau pour échapper aux prédateurs.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    5 cm
  • Taille maximale
    7 cm
  • Taille moyenne
    5 cm
  • Taille maximale
    7 cm

Description

Le Laetacara dorsigera se distingue de ses congénère par la présence d'une tâche foncée sur la nageoire dorsale, au-dessus du tronc. Initialement, il a été rangé dans le genre des Aequidens. En bonne santé, l'espèce arbore un patron teinté de rouge, avec des reflets bleus-verts.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles possèdent des nageoires vendrales plus développées et sont normalement de taille plus imposante.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en petit groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non

Le Laetacara dorsigera est un poisson vivant en petits groupes dispersés à proximité des rives. Les membres de chaque groupe s'organisent autour d'une hiérarchie bien établie. Les espèces du genre ont été observé à plusieurs reprises sautant sur la berge pour échapper aux prédateurs aquatiques (ce qui les expose en contrepartie aux prédateurs terrestres et, en particulier, aux oiseaux).

Bien que légèrement territorial, le Laetacara dorsigera reste un poisson plutôt paisible qui se comporte généralement de manière pacifique avec les autres espèces. Il devient cependant plus combatif en période de reproduction. C'est dans ce contexte que son comportement "territorial" s'affirme. Il défendra avec constance et véhémence sa ponte.

Il est à noter qu'il est moins tolérant avec ses congénères. Des parades voire des petites joutes peuvent survenir entre les différents membres du groupe jusqu'à ce qu'une hiérarchie soit établie.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Le Laetacara dorsigera est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    20 - 26 °C
  • pH (acidité)
    4 - 7
  • gh (dureté)
    1 - 15
  • Courant
    Lent et Stagnant

Présentation du biotope

Le Laetacara dorsigera réside naturellement à proximité des berges des petits ruisseaux et marécages en milieu forestier. L'eau y est généralement acide. L'acidification de l'eau provient de la décomposition des végétaux. Ce phénomène modifie la couleur de l'eau qui a tendance à se brunir. Dans certaines zones particulièrement riches en matières organiques, l'eau devient tellement teintée qu'on la caractérise d'eau noire.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    120 litres
  • Population min
    2 individus
  • Température
    20 - 26°C
  • pH (acidité)
    6.8 - 7.2

Caractéristiques

  • Robustesse
    tolérant
  • Disponibilité
    courant
  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    pacifique

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Cette espèce est particulièrement répandue dans le commerce aquariophile. Les animaux issus d'élevage de longue date sont généralement acclimatés à une température avoisinant les 26°C dans une eau neutre.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Le Laetacara dorsigera est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 20 °C et 26 °C. . Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 29°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 120 litres.

Étant de nature craintive, il est conseillé de ne pas faire cohabiter le Laetacara dorsigera avec des espèces territoriales de grande taille ou avec des poissons trop agressifs. Il peut aisément évoluer avec des voisins territoriaux au tempérament pacifique ou avec des espèces non territoriales peu agressives.

Attention à prévoir un aménagement adéquat pour chaque espèce territoriale : chaque espèce devra bénéficier d'une surface et d'un décors lui permettant de juxtaposer son territoire à celui de ses voisins.

Le Laetacara dorsigera vivant naturellement dans une eau acide, généralement en eau "noire" ou "tamisée", la mise en place d'une filtration sur tourbe est idéale pour son équilibre. L'ajout de feuilles en décomposition et de fruits d'aulnes peut sensiblement améliorer ses conditions de maintien en augmentant naturellement l'acidité de l'eau.

Conseils pour l'alimentation

Le Laetacara dorsigera est un omnivore. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Pour profiter des belles couleurs de cette espèce et repérer quand la reproduction approche, il est conseillé de les maintenir dans un aquarium spécifique d'une soixantaine de litres. La nature craintive de ce poisson peut l'empêcher de frayer.

Pour déclencher la reproduction, il est possible de réaliser une augmentation de température. Les parents pondent sur un substrat découvert, comme une pierre plate et lisse, préférentiellement dans une zone de végétation. Une fois la ponte et la fécondation réalisées, mâle et femelle alternent la protection du territoire et le nettoyage des oeufs. La naissance a lieu environ deux jours après la ponte. Les parents déplacent généralement l'ensemble des larves pour les mettre à l'abri dans une cuvette creusée dans le sable.

Les larves sont constamment ventilées jusqu'à ce que les alevins atteignent la nage libre. Les parents maintiennent leur garde même lorsque les petits commencent à nager. Ceux-ci restent normalement plutôt groupés, dans un banc compact mais quelques courageux peuvent sortir du groupe et risquent à ce stade la prédation d'éventuels cohabitants. Les jeunes peuvent être nourris avec des nauplies d'artémias. Attention à éviter tout changement brutal des conditions d'eau pendant les 3 premières semaines.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

Entretenir son aquarium

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

Où acheter ce poisson sur la toile ?

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 22/06/2021

Partenariats

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}