labre nettoyeur commun

Nom scientifique Labroides dimidiatus
Type Labre
Descripteur Valenciennes
Année description 1839
Statut IUCN LC
Genre Labroides
Labroides dimidiatus Labroides dimidiatus

Introduction

Le Labroides dimidiatus, plus communément appelé labre nettoyeur commun, est un poisson tropical originaire de la zone Indo-Pacifique. Spécialisé dans le nettoyage de ses voisins, c'est l'une des espèces emblématiques des fonds coralliens.

Il est présent de l'est de l'Océan Indien jusqu'à la Polynésie. On le rencontre, entre autres, dans la Grande barrière de corail, la mer rouge ou encore dans les mers indonésiennes.

Qui est-il ?

Le genre Labroides

Les Labroides sont tous des poissons nettoyeurs, caractérisés par une habitude alimentaire d'élimination des ectoparasites d'autres poissons. Aucun spécimen ne dépasse les 10 cm.

En 2019, on compte selon fishbase 5 espèces. L'aide de répartition du genre s'étend de la Mer Rouge à Hawaï. Au sein des Labridae, les Labroides sont caractérisés par leur petite bouche avec des lèvres épaisses. Leur corps est compressé avec un museau pointu.

Les Labroides  sont très proches des Diproctacanthus. Ils en diffèrent par la présence d'une lèvre inférieure bilobée caractéristique. Ils possèdent également trois épines anales au lieu de deux chez Diproctacanthus.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    14 cm
  • Longévité
    3 ans
  • Forme
    rectangulaire
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    14 cm
  • Longévité
    3 ans
  • Forme
    rectangulaire

Description

Le labre nettoyeur commun est tricolore avec un corps majoritairement bleu, noir et blanc. Avec l'âge, il y a une perte de brillance et un éclaircissement de la couleur bleue. De nombreuses variantes ont été observées en fonction des zones géographiques. Les juvéniles ont le corps noir et bleu foncé.

Il nait toujours femelle et en grandissant, les individus vont changer de sexe pour devenir mâle, c'est ce que l'on appelle un hermaphrodisme successif de type protogyne.

Ne pas confondre avec Aspidontus tractus et Aspidontus taeniatus. Bien que très ressemblantes, ces blennies sont en réalité des prédateurs qui profitent de la crédulité des poissons pour leur prélever un morceau de peau, de nageoires ou d'écailles.

Différences entre mâles et femelles

Adulte, les mâles et femelles ne sont pas discernables.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en groupe ou solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Le labre nettoyeur commun est un poisson vivant en groupe ou en couple à l'état adulte et souvent en solitaire sous sa forme juvénile.

Il réside à proximité des fonds coraliens souvent autour d'un gros Acropora ou il "organise" sa "station de nettoyage". C'est un "nettoyeur obligatoire", c'est à dire qu'il dépend de la présence de "clients" pour survivre.

C'est une espèce au tempérament plutôt calme. Les nettoyages ont lieu en général le matin. Un labre peut nettoyer plus de 2000 poissons par jours. ils vont et viennent entre les individus immobiles devant leur station.

Poisson nettoyeur

On retrouve généralement cette espèce dans les « stations de nettoyage ». Celles-ci sont des zones où les poissons malades, parasités ou blessés viennent se faire nettoyer. Ces zones sont dîtes « neutres » et des poissons de toute taille s'y côtoient sans agressivité notoire.

Indispensable à ces écosystèmes, ce poisson se nourrit en déparasitant et en nettoyant les plaies d'animaux plus grands. Les espèces concernées peuvent aller du grand requin au poisson papillon.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    protogyne
  • Polygamie
    Oui
  • Protection de la ponte
    Non

De manière générale le labre nettoyeur commun est un poisson polygâme qui vit en harem. Le mâle dominant est à la tete d'un petit groupe de femelles et juvéniles (3-8).

A sa mort la femelle dominante entamera sa transformation et prendra la place de mâle dominant.Le labre nettoyeur commun est un poisson ovipare qui pond en eau libre. Le mâle ne s'accouple qu'avec une seule femelle à la fois et cela tout au long de l'année.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    22 - 26 °C
  • Profondeur
    0 - 40 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le labre nettoyeur commun à une profondeur inférieure à 40m. Il vit au niveau zones coraliennes près de grosses "patates" coraliennes d'ou il effectuera son activité de déparasitage.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    400 litres
  • Population min
    1 individus
  • Température
    22 - 26°C
  • pH (acidité)
    8.2 - 8.4

Caractéristiques

  • Robustesse
    tolérant
  • Disponibilité
    courant
  • Difficulté d'élevage
    facile
  • Comportement
    pacifique

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

La réalisation d'un aquarium eau de mer requiert certaines connaissances au préalable.

L'eau de mer est généralement synthétique, constituée d'eau osmosée et de sel synthétique à hauteur de 33g/litres. Il est également possible de prélever de l'eau de mer directement (après s'être assuré que l'eau ne soit pas polluée).

La mise en fonctionnement d'un aquarium d'eau de mer se fait en trois phases : la mise en place d'un décor en pierre vivante, l'introduction des invertébrés un mois plus tard, et l'introduction des poissons 3 mois plus tard. Il est primordial d'attendre le plus longtemps possible avant d'introduire les animaux afin que la micro-faune ait eu le temps de bien se développer. L'équilibre et la stabilité physico-chimique sont fondamentaux pour la réussite de ce type de bac.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à tout amateur. Il est recommandé de suivre quelques règles de bases et d'être rigoureux pour réaliser une bonne maintenance.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Le labre nettoyeur commun est une espèce marine qui vit naturellement à une température comprise entre 22 °C et 26 °C. . Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 29°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. En eau de mer, il est également possible d'éliminer les Nitrates en utilisant l'une des méthodes suivantes : Jaubert, denitrateur sur souffre, biopeletts, méthode vodka.

Spécificités

Poisson « sauteur »

Attention, le labre nettoyeur commun est un excellent sauteur, utilisant naturellement cette faculté pour changer de zone de vie ou pour échapper à des prédateurs. L'aquarium doit être parfaitement recouvert pour éviter qu'il ne réalise un saut mortel...

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 400 litres.

C'est un poisson paisible qui ne présente pas de problèmes de comportement dans un aquarium communautaire. Son régime alimentaire étant essentiellement parasitaire, dans des aquariums trop petits, il peut se montrer un peu trop insistant auprès des autre poissons. Ce comportement peut engendrer un stress plus ou moins important des individus déparasités.

Conseils pour l'alimentation

Le poisson nettoyeur commun est un mangeur d'ectoparasites stricte. il ne peut donc survivre seul, il a besoin pour vivre de "déparasiter" les autres poissons. En aquarium il est néanmoins possible de les nourrir avec de petites proies congelées.

Protocole de reproduction

Aucun protocole renseigné pour le moment. La reproduction de cette espèce n'est cependant pas impossible, des cas de ponte étant souvent observées en aquarium.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

Où acheter ce poisson sur la toile ?

A lire sur la toile

Où voir cette espèce ?

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Adrien Falzon

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

A Review of the Labrid Fish Genus Labroides, with Descriptions of Two New Species and Notes on Ecology - J.E. Randall - - 1958.

Guide des poissons des récifs coralliens - Ewald Lieske - Robert F. Myers - Delachaux et Niestlé - 2009.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 28/07/2021

Partenariats

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}