porc-épic à longues épines

Nom scientifique Diodon holocanthus
Type Poisson ballon
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Genre Diodon
Diodon holocanthus Diodon holocanthus

Partenariats

Proches congénères

  • porc-épic à taches noires

    Diodon liturosus

  • Diodon hystrix

    Diodontidae

Espèces du même biotope

  • Diodon hystrix

    Diodontidae

  • poisson-scorpion rayonné

    Pterois radiata

  • Chaetodon auriga

    Chaetodontidae

  • Sergent major indo-pacifique

    Abudefduf vaigiensis

  • rascasse volante

    Pterois volitans

  • girelle paon de Hardwicke

    Thalassoma hardwicke

Introduction

Le Diodon holocanthus, plus communément appelé porc-épic à longues épines, est un poisson-ballon présent dans la majorité des zones marines tropicales et subtropicales. Il est présent dans l'océan Atlantique de la côte des USA au sud du Brésil. Il est reporté dans l'ensemble de l'océan Indien, dans les mers indonésiennes et des Philippines, dans la grande barrière de Corail et jusqu'à la Californie et les îles Galapagos. 

Qui est-il ?

Le genre Diodon

Les diodons  sont très proches des tétrodons, mais contrairement à ces derniers, ils sont recouverts d'épines.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    35 cm
  • Forme
    spherique
  • Motif
    marbrures
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    35 cm
  • Forme
    spherique
  • Motif
    marbrures

Description

Ce poisson porc-épic est bicolore avec un patron majoritairement marron-rosé et beige. La partie marron forme des marbrures irrégulières. Les jeunes possèdent le même motif mais sont en plus recouverts de points noirs.

Poisson-ballon

Cette espèce appartient au groupe des poissons-ballons ou poissons-globes. Ces poissons sont surnommés ainsi car ils ont la capacité de se gonfler lorsqu'ils se sentent menacés.

Pour réaliser ce gonflement, ils avalent de l'eau et remplissent leur estomac jusqu'à plus que doubler de volume. Ceci est rendu possible grâce à leur peau extensible. Ce subterfuge les font paraître beaucoup plus impressionnants aux yeux de leurs prédateurs. Ils sont également bien plus compliqués à avaler. Ce changement de forme devient un inconvénient pour ces poissons qui, une fois gonflés, ne peuvent quasiment plus se déplacer.

Différences entre mâles et femelles

Dimorphisme non renseigné.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Oui

Les jeunes peuvent se rencontrer en petits groupes mais il devient solitaire à l'âge adulte. Ce poisson, spécialisé dans la chasse aux mollusques et aux petits crustacés, pratique une nage assez maladroite.

De manière générale, c'est un poisson indépendant qui ne se préoccupe guère des autres espèces de poisson.

Poisson venimeux à la TTX

La Tetrodotoxine ou TTX est une neurotoxine produite par des bactéries. Chez cette espèce, elle est présente en grande quantité dans le foie, les viscères et les gonades mais se retrouve aussi dans la peau.

Les femelles sont plus toxiques que les mâles, ceci est dû à la concentration élevée de TTX dans les ovaires.

Lors d’une intoxication, la TTX est mortelle dans plus de 50% des cas. Cette neurotoxine agit sur les pores des canaux sodium ce qui a pour conséquence de stopper le passage de l’influx nerveux, la résultante étant une paralysie partielle ou totale. La mort est le plus souvent dûe à une paralysie respiratoire déclenchant un arrêt cardiaque par collapsus.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Le porc-épic à longues épines est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    25 - 30 °C
  • Profondeur
    2 - 35 m
  • Courant
    Modéré et Lent

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent cette espèce entre 2 et 35 mètres mais il semble avoir été aperçu à des profondeurs bien plus importantes (200 mètres). Il fréquente aussi bien les zones de récif et de coraux que les bancs de sable et les rochers. Les jeunes sont pélagiques.

Espèces du même biotope

  • Diodon hystrix

    Diodontidae

  • poisson-scorpion rayonné

    Pterois radiata

  • Chaetodon auriga

    Chaetodontidae

  • Sergent major indo-pacifique

    Abudefduf vaigiensis

  • rascasse volante

    Pterois volitans

  • girelle paon de Hardwicke

    Thalassoma hardwicke

Maintenance en captivité

Non recommandée

Nous déconseillons la maintenance de cette espèce en aquarium à cause de son mode de vie, son régime alimentaire et / ou sa taille.

Ce poisson a des besoins impondérables qui, non respectés, engendrent un stress important pouvant mener à la diminution de son espérance de vie, à l'arrêt de sa croissance ou au développement de pathogènes.

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

A lire sur la toile

Où voir cette espèce ?

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Patrick Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 11/04/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}