hippocampe épineux

Nom scientifique Hippocampus histrix
Type Hippocampe
Descripteur Kaup
Année description 1856
Statut IUCN VU
Genre Hippocampus
Hippocampus histrix Hippocampus histrix

Introduction

Hippocampus Histrix, communément appelé l'hippocampe épineux, se rencontre dans les récifs abrités peu profonds de l'océan Indo-Pacifique, de la Tanzanie et l'Afrique du Sud jusqu'à Hawaï, ainsi sur les côtes du nord du Japon à la Nouvelle-Calédonie.

Aucun spécimen n'a été répertorié dans les eaux australiennes, mais sa présence est hautement probable. Sa vaste répartition géographique suggère probablement que les jeunes de cette espèce sont pélagiques.

À ce jour, cette espèce est inscrite à l'annexe II de la CITES et est considérée comme vulnérable par l'IUCN. Sa raréfaction provient principalement des captures pour la médecine traditionnelle chinoise et le commerce aquariophile. Dans certaines régions, il est parfois séché pour être vendu comme souvenir aux touristes.

Qui est-il ?

Le genre Hippocampus

En 2019, le genre Hippocampus ne regroupe pas moins de 57 espèces recensées. Ces poissons sont appelés « Hippocampe » en référence à la forme de leur tête, qui rappelle la tête d'un cheval. Ils se déplacent en position verticale, avec une propulsion provenant de la nageoire dorsale et des nageoires pectorales. La nageoire anale est rudimentaire (quasiment absente).

La queue de ces poissons a peu à peu évolué pour devenir un organe préhensible avec lequel les hippocampes s'accrochent à la végétation.

La reproduction des hippocampes est tout à fait atypique, la femelle introduisant ses œufs dans la poche ventrale du mâle.

Les hippocampes ont une alimentation ultra-spécialisée constituée de micro-organismes marins (crustacés nains, larves, zooplancton, œufs de poisson...). Pour les gober, ils utilisent leur bouche, située à l'extrémité de leur museau, parfois appelé tube. Chaque aspiration provoque un bruit sec. La proie est avalée entièrement car ils n'ont pas de dent.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    7 cm
  • Taille maximale
    17 cm
  • Taille moyenne
    7 cm
  • Taille maximale
    17 cm

Description

L'hippocampe épineux n'a pas d'épine dorsale. Adulte, il mesure entre 7 et 17 cm.

Le corps est entièrement recouvert de longues et pointues épines souvent avec des pointes noires. La couronne est de hauteur modérée mais généralement agrandie par la présence de 5 longues épines. La coloration est très variable, elle peut être uniformément grise, verte, jaune, brune ou rouge bordeaux. Ces variations permettent à ce poisson de se confondre avec l'environnement. Certains individus présentent des marques en forme de selle. Sur le museau, on remarque une ou plusieurs fines barres blanches.

Il est aisé de le confondre avec d'autres hippocampes à épines proéminentes comme l'Hippocampus multispinus. Il diffère de ce dernier par son unique longue épine dorsale à opposer aux longues épines inférieures doubles en forme de V présentes chez H. multispinus.

Différences entre mâles et femelles

Les femelles sont plus fines. Lorsqu'elles sont pleines, on peut observer un abdomen plus rebondi.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en couple ou solitaire
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Cet hippocampe est rencontré dans les zones de récifs abrités, dans les herbiers marins et les zones d'algues. Parfois, il s'accroche à des coraux mous, des éponges ou des algues du genre Halimeda.

Il imite la coloration verte ou jaune de la végétation. Cette caractéristique lui permet de ne pas être repéré par ses prédateurs et de surprendre les micro-organismes marins qu'il aspire à l'aide de sa trompe.

C'est un poisson globalement solitaire qui limite ses mouvements. La dispersion est importante, ceci est en partie dû à sa nage maladroite. Lors des tempêtes, des adultes s'accrochent à des débris et se retrouvent transportés sur de longues distances.

 

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Cette espèce est monogame et ovovivipare. Pendant la saison des amours, mâles et femelles matures changent de teinte et deviennent plus brillants, en particulier lors des parades et de l'accouplement.

La femelle dépose les œufs dans la poche du mâle qui se trouve sous la queue. Cette poche comporte des villosités avec des capillaires qui entourent chaque œuf et qui permettent d'alimenter les embryons. On pense que les jeunes nouvellement éclos ont un stade planctonique qui dure au moins huit semaines.

Espèce inoffensive

  • Venimeux
    Non

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 28 °C
  • Profondeur
    15 - 40 m
  • Milieu
    Pélagique actif
  • Courant
    Lent

Présentation du biotope

L'espèce se rencontre dans les récifs abrités peu profonds, parmi les touffes d'algues ou dans les herbiers marins. Elle est plus commune entre 15 et 40 mètres de profondeurs mais on peut la croiser en eau très peu profonde et jusqu'à 80 mètres.

Sa rareté à faible profondeur pourrait en partie s'expliquer par les nombreuses captures qui ont conduit au déclin de l'espèce.

Espèces du même biotope

Maintenance en captivité

Non recommandée

Cet hippocampe peut être maintenu en aquarium mais les conditions pour y parvenir sont particulièrement compliquées. Sa maintenance ne doit être envisagée qu'avec une grande expérience aquariophile.

Apprendre en s'amusant

S'immerger dans le milieu

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Silvia Gomez

Silvia Gomez

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

Revision of the Australian Seahorses of the Genus Hippocampus (Syngnathiformes: Syngnathidae) with Descriptions of Nine New Species - RUDIE H. KUITER - Western Australian Museum - 2001.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 26/09/2021

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}