labre canari

Nom scientifique Halichoeres chrysus
Descripteur Randall
Année description 1981
Statut IUCN LC
Famille Labridae
Genre Halichoeres
Halichoeres chrysus Halichoeres chrysus

Introduction

Halichoeres chrysus est un poisson vivant en eau de mer. Reconnaissable aisément par la couleur jaune de son corps, ce labre vit dans les récifs rocheux. Sa distribution est répandue de l'est du Pacifique jusqu'à l'océan Indien.

Le nom chrysus vient du grec qui signifie "doré", en référence à la couleur jaune vif des mâles et des femelles de l'espèce.

Ce poisson est également populaire dans les aquariums, mais parfois confondu avec une espèce sœur, Halichoeres solorensis.

Qui est-il ?

Le genre Halichoeres

Actuellement, le genre Halichoeres comprends 82 espèces selon FishBase. Ces poissons appartiennent au groupe des labres.

Les poissons du genre Halichoeres sont répartis dans les zones tropicales à subtropicales. La majorité des espèces sont retrouvées le long des côtes mexicaines et au nord de l'Australie. Cependant, des poissons sont recensés dans l'océan Indien Est et Ouest, dans l'océan Atlantique Ouest ainsi que dans l'océan Pacifique Ouest.

Sur les 82 espèces comptées, seulement quelques-unes sont classées en tant qu'espèce vulnérable et en danger selon l'UICN. Une minorité des espèces sont classées en tant que "données manquantes". Le reste des espèces du genre sont seulement inscrites sur la liste rouge de l'UICN mais ne sont pas en danger. Outre les conséquences du réchauffement climatique, les populations semblent souffrir d'une altération de l'habitat.

Les espèces du genre Halichoeres se répartissent dans les zones peu profondes, n'excédant pas 40 mètres de profondeur. Néanmoins, quelques espèces sont retrouvées à des profondeurs plus importantes, comme Halichoeres bathyphilus qui se distribue de 25 à 190 mètres.

A l'âge adulte, les populations sont relativement de petites tailles, souvent réparties entre 10 et 20 centimètres. Quelques espèces se distinguent avec des tailles supérieures comme H. radiatus qui mesure 50 cm ou encore H. trimaculatus qui mesure 27 cm.

Ces poissons sont particulièrement colorés. En effet, la coloration et les motifs évoluent tout au long du cycle de vie. Chaque espèce arbore des couleurs différentes selon la région de distribution. Tout comme Halichoeres chrysus, H. claudia présente deux tâches noires sur sa nageoire dorsale, mais se diffférencie par la couleur orange à marron clair de son corps.

Ces poissons affectionnent particulièrement les petits fonds rocheux et les récifs coraliens. Le mode de reproduction de ces poissons reste encore très mal connu pour la plupart des espèces. Cependant, parmi toutes les espèces du genre, nombreuses présentent une reproduction différenciée avec les mâles d'un côté et les femelles de l'autre. D'autres espèces comme Halichoeres bivittatus vont changer de sexe selon la taille. 

 

 

 

Morphologie

  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    12 cm
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    12 cm

Comment reconnaître le labre canari ?

Halichoeres chrysus mesure entre 10 et 12 centimètres. Ce poisson est unicolore avec un corps majoritairement jaune. Le corps est allongé et comprimé latéralement. L'œil est de la même couleur que le corps. Les nageoires pectorales et la nageoire caudale sont transparentes tandis que les nageoires dorsale, anale et pelviennes sont jaunes.

Chez les juvéniles, deux tâches noires entourées d'un liseré blanc sont visibles sur la nageoire dorsale. Un seul petit point est présent sur la base de la nageoire caudale. Les tâches de la nageoire dorsale vont disparaitre à mesure que le poisson grandit. Seule la tâche sur la moitié supérieure du pédoncule caudale va subsister. Une nouvelle tâche de couleur noire va se développer à la base des premiers rayons de la nageoire dorsale.

La tête des adultes présente de discrètes bandes vertes et oranges partant de la bouche vers l'arrière de la tête. Les nageoires dorsale et anale des mâles présentent deux bandes longitudinales orangées.

 

Différences entre mâles et femelles

Les femelles sont généralement plus petites que les mâles. Les mâles présentent une grande tâche noire bordée de blanc tandis que la bordure est de couleur jaune clair pour les femelles. La tête des mâles est plus colorée que celle des femelles. Les mâles présentent de discrètes bandes vertes et oranges partant de la bouche vers l'arrière de la tête. Les nageoires dorsale et anale des mâles présentent deux bandes longitudinales orangées.

 

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité mâles
    vivant en groupe ou solitaire
  • Sociabilité femelles
    vivant en petit groupes
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Halichoeres chrysus est un poisson vivant en groupe ou solitaire qui réside naturellement à proximité du fond. C'est une espèce omnivore à tendance carnivore au tempérament plutôt vif.

Bien que Halichoeres chrysus soit non territorial, il peut montrer des signes d'agressivité envers d'autres espèces. L'espèce s'organise autour d'une hiérarchie avec des relations dominants-dominés. En recherche constante de domination, les mâles dominants de cette espèce ne se supportent pas. La bataille entre deux individus peut être intense et violente. Elle entraînera la soumission et parfois même la mort d'un des protagonistes.

Le labre jaune présente un mode de vie diurne. Comme beaucoup d'autres espèces de labres, il s'enterre dans le sable la nuit, mais également pendant la phase de reproduction.  

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    protogyne
  • Polygamie
    Oui

Halichoeres chrysus est un poisson ovipare qui pond en eau libre. Chez cette espèce, les mâles dominants sont polygames et se reproduisent chaque saison avec plusieurs femelles.

Ce poisson protège sa ponte contre les prédateurs alentours.

Pendant la parade nuptiale, les mâles montrent leur nageoire dorsale complètement dressée pour faire la cour aux femelles.    

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Ce poisson est retrouvé dans la partie est de l'océan Indien (près des îles Christmas). Son aire de répartition s'étend jusqu'à l'ouest de l'océan Pacifique (îles Solomon, Japon). Le signalement le plus méridional est celui de l'île Montague. Des individus ont été récemment observés le long des côtes du Tonga. Cette espèce est également présente en Micronésie et dans les îles Caroline.

Halichoeres leucoxanthus chevauche l'aire de distribution de ce labre jaune en Indonésie. En revanche, cette espèce n'est pas observée en Polynésie, ni dans les îles Samoa.

Cette espèce est inscrite en tant que "préoccupation mineure" sur la liste rouge de l'UICN. Les menaces pesant sur les populations sont le réchauffement climatique et la destruction de l'habitat.    

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 28 °C
  • Profondeur
    2 - 70 m
  • Courant
    Modéré et Lent

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent Halichoeres chrysus à une profondeur comprise entre 7 et 70 mètres. Cependant, il est rare que ce labre jaune soit observé à des profondeurs inférieures à 20 mètres. 

Le sol est généralement constitué de rochers. Ces poissons sont attirés par les zones récifales, les zones sableuses et les gravats. Ils préfèrent néanmoins les zones corailleuses isolées du sable et les fonds sableux. Ils sont généralement retrouvés en petits groupes.

   

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    0 litres
  • Population min
    non renseigné
  • Température
    24 - 28 °C
  • pH (acidité)
    8.2 - 8.4

Caractéristiques

  • Comportement
    peu agressif

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

La réalisation d'un aquarium eau de mer requiert certaines connaissances au préalable.

L'eau de mer est généralement synthétique, constituée d'eau osmosée et de sel synthétique à hauteur de 33g/litres. Il est également possible de prélever de l'eau de mer directement (après s'être assuré que l'eau ne soit pas polluée).

La mise en fonctionnement d'un aquarium d'eau de mer se fait en trois phases : la mise en place d'un décor en pierre vivante, l'introduction des invertébrés un mois plus tard, et l'introduction des poissons 3 mois plus tard. Il est primordial d'attendre le plus longtemps possible avant d'introduire les animaux afin que la micro-faune ait eu le temps de bien se développer. L'équilibre et la stabilité physico-chimique sont fondamentaux pour la réussite de ce type de bac.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Le labre canari est une espèce marine qui vit naturellement à une température comprise entre 24 °C et 28 °C. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 31°C sur de longues périodes. La teneur en nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. En eau de mer, il est également possible d'éliminer les nitrates en utilisant l'une des méthodes suivantes : Jaubert, denitrateur sur souffre, biopeletts, méthode vodka.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de maintenir cette espèce dans un volume minimum de 100 litres.

Les mâles de cette espèce ne se supportant pas, la maintenance de plusieurs d'entre eux dans un même bac est fortement déconseillé.

Ce poisson étant polygame, le mâle doit toujours être maintenu avec plusieurs femelles. Un ratio de trois femelles pour un mâle semble être un bon compromis pour la constitution du groupe.

Conseils pour l'alimentation

Halichoeres chrysus est omnivore à tendance carnivore.

Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Il convient de ne pas trop nourrir vos pensionnaires pour éviter de polluer l'eau. Pour la plupart des espèces, il est préférable de donner quelques petites portions chaque jour plutôt qu'un unique repas trop copieux.

Protocole de reproduction

  • Nettoyage de la ponte
    Non
  • Protection de la ponte
    Non
  • Défense des alevins
    Non

Aucun texte sur la reproduction

Risques d'hybridation

De manière générale, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs espèces d'un même genre ou différentes variétés d'une même espèce pour éviter les risques d'hybridation.

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Théo Guillaume

Théo Guillaume

Adrien Falzon

Adrien Falzon

Références bibliographiques

PHOTIC ENTRAINMENT OF CIRCADIAN ACTIVITY PATTERNS IN THE TROPICAL LABRID FISH HALICHOERES CHRYSUS - M. P. Gerkema - J. J. Videler - J. de Wiljes - H. van Lavieren - H. Gerritsen - M. Karel - Taylor & Francis - 2009.

Two New Indo-Pacific Labrid Fishes of the Genus Halichoeres, with Notes on Other Species of the Genus - John E. Randall - University of Hawai'i Press - 1980.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 13/08/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}