raie léopard

Nom scientifique Aetobatus narinari
Type Raie
Descripteur Euphrasen
Année description 1790
Statut IUCN NT
Genre Aetobatus
Aetobatus narinari Aetobatus narinari

Partenariats

Espèces de la même famille

  • raie-aigle vachette

    Aetomylaeus bovinus

  • raie aigle

    Myliobatis aquila

Espèces du même biotope

  • Chaetodon auriga

    Chaetodontidae

  • dragonet étoilé

    Synchiropus stellatus

  • demoiselle bleue

    Chromis viridis

  • gorette jaune

    Haemulon flavolineatum

  • poisson ballon masqué

    Arothron diadematus

  • Chaetodon trifasciatus

    Chaetodontidae

Introduction

Aetobatus narinari, plus communément appelée raie léopoard, mais également aigle de mer ou raie aigle, est un poisson tropical avec une large aire de répartition. De récentes études montrent que ces poissons pourraient en réalité appartenir à plusieurs espèces. Des variation morphologiques importantes ont été observées en fonction des populations.

Qui est-il ?

Le genre Aetobatus

En 2019, le genre Aetobatus comprend 4 espèces de raies : A. flagellum, A. laticeps, A. narinari et A. ocellatus. Les trois dernières sont toutes appelées communément raie aigle. Ces dernières possèdent toutes des tâches blanches. Une révision taxonomique devrait prochainement démontrer la présence de plus d'espèces dans ce complexe.

Les populations de raies aigles sont toute en forte diminution sur l'ensemble de leur aire de répartition.

En terme de morphologie, ces espèces sont caractérisées par un museau allongé et arrondi, qui rappelle la forme d'un bec d'oiseau. Elles possèdent des aiguillons venimeux derrière leur nageoire dorsale. Les raies aigles constituent une proie convoité par les requins, en particuliers les requins marteaux.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    120 cm
  • Taille maximale
    330 cm
  • Taille moyenne
    120 cm
  • Taille maximale
    330 cm

Description

Comme chez les autres raies-aigles, cette espèce possède un museau plat en forme de bec de canard, avec une tête imposante. Elle ne possède pas de nageoire caudale. La mâchoire possèdent généralement une seule rangée de dents plates.

Le dos est noir à bleuâtre, recouvert de tâches blanches. La queue est longue avec une longue épine près de la base, derrière la nageoire dorsale. Cette espèce mesure en générale autour d'1m50 mais des specimens pourraient atteindre plus de 3m.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    grégaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Cette espèce est courament observée proche de la surface. Elle peut sauter pour capturer ses proies hors de l'eau. Elle se nourrit principalement de proies benthiques, comme les mollusques, mais également de crustacés, de céphalopodes et de petits poissons. La forme particulière de son nez lui permet de fouiller dans le sables à la recherche de nourriture.

Il semblerait qu'elle soit grégaire, formant d'énormes regroupement, même en dehors de la période de reproduction.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

La raie léopard est un poisson ovovivipare qui atteind sa maturité sexuel vers l'âge de 4 à 6 ans.

Lors de la période de reproduction, les femelles peuvent être poursuivies par 3 à 4 mâles avec lesquelles elle va s'accoupler. Au moment de la fécondation, le mâle mord une nageoire pectorale de la femelle et se place abdomen contre abdomen. La gestation est longue, environ 12 mois. A ce terme, la raie léopard donnera naissance à un maximum de 4 petits, mesurant 17 à 35 cm. Il s'en suivra, ensuite, une période de près de 3 ans sans reproduction. 

Espèce dangereuse

Cette espèce est très venimeuse et peut causer de graves accidents au toucher.

Que faire en cas de piqûre de raie léopard ? ?

En cas de piqûre, il convient de respecter les règles suivantes, dans cet ordre :
- Isoler la victime du danger et la sortir rapidement de l'eau
- Prévenir les secours
- Allonger le sujet en position demi-assise et lui éviter tout effort
- Immobiliser le membre touché
- Nettoyer la plaie
- Le venin de cette espèce étant thermolabile, il peut être neutralisé s’il est soumis à une température d’environ 45°C. Il est donc possible de chauffer la plaie. Cette technique populaire est à pratiquer avec beaucoup de précautions pour ne pas aggraver la plaie en la brûlant. Il est conseillé de plonger le membre touché dans de l'eau chaude.
- Si la piqûre est trop profonde, chauffer la plaie sera moins efficace.

Parfois la piqûre peut provoquer un malaise voire une perte de connaissance chez la victime. Les piqûres sont généralement très douloureuses.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

D'après l'IUCN, cette espèce est aujourd'hui quasiment menacée (NT). Même en dehors des zones de pêches où elle est ciblée, elle est régulièrement capturée accidentellement par le chalutage de fond, les pêches au filet côtier et lors de la pêche à la palangre. Sa longue queue est encore vendue comme objet de décoration.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    1 - 80 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le raie léopard à une profondeur inférieure à 80m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs.

Espèces du même biotope

  • Chaetodon auriga

    Chaetodontidae

  • dragonet étoilé

    Synchiropus stellatus

  • demoiselle bleue

    Chromis viridis

  • gorette jaune

    Haemulon flavolineatum

  • poisson ballon masqué

    Arothron diadematus

  • Chaetodon trifasciatus

    Chaetodontidae

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

  • raie-aigle vachette

    Aetomylaeus bovinus

  • raie aigle

    Myliobatis aquila

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Adrien Falzon

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 11/04/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}