Crevette impériale

Nom scientifique Periclimenes imperator
Descripteur Bruce
Année description 1967
Type Crevette naine marine
Genre Periclimenes
Famille Palaemonidae
Periclimenes imperator Periclimenes imperator

Espèces de la même famille

  • Macrobrachium vollenhovenii

    Palaemonidae

  • crevette à pince rouge

    Macrobrachium assamense

  • crevette géante

    Macrobrachium rosenbergii

  • Crevette Donald Duck

    Leander plumosus

Proches congénères

  • Crevette queue de paon

    Periclimenes brevicarpalis

  • Periclimenes colemani

    Palaemonidae

Espèces du même biotope

  • poisson-vache à longues cornes

    Lactoria cornuta

  • baliste titan

    Balistoides viridescens

  • baliste vermiculé

    Pseudobalistes fuscus

  • Crevette queue de paon

    Periclimenes brevicarpalis

  • poisson-ballon géant

    Arothron stellatus

  • poisson-ange à front jaune

    Pomacanthus xanthometopon

Introduction

La crevette impériale se retrouve principalement dans les eaux tropicales Indo-pacifiques et autour de la grande barrière de corail. Parfois associée à des nudibranches (Hexabranchus marginatus) ou des holothuries (Stichopus chloronotus, S. variegatus, Bohadschia sp., Thelenota ananas, Opheodesoma spectabilis Fisher, Synapta maculata ...), il s'agit de la seule espèce connue de la sous famille des Pontoniinae qui soit associée à un hôte activement mobile.

Qui est-elle ?

Le genre Periclimenes

Initialement décrit par O.G. COSTA, le genre Periclimenes regroupe environ 170 espèces de crevettes transparentes ou semi-transparentes qui vivent en harmonie avec des espèces hôtes généralement des anémones mais aussi des étoiles de mer et coraux. Initialement créé pour observer sur des espèces de méditerranée, il a été élargi à des espèces vivant dans toutes les eaux tropicales du monde. Plusieurs espèces sont particulièrement appréciées par les aquariophiles.

En  2004,  A.J. BRUCE a proposé une nouvelle révision du genre. Certaines espèces ont été placées dans le genre Harpilius (3 espèces), le genre Kemponia a été créé pour intégrer 24 espèces "Periclimenes grandis" étant principalement libres.  Les deux genres sont principalement connus pour habiter les récifs coralliens. Puis, plus récemment, suite à une étude sur les phylogénies moléculaires de ces espèces, le genre a de nouveau été modifié et subdivisé en éclatant les différentes espèces dans des nouveaux genres ou des genres "ressuscités" en fonction de leur lieu de vie, de leur hôtes, ou encore de ressemblances physiques. La composition exacte du genre Periclimenes est donc encore floue.

Elles sont issues de l'ordre des Decapoda : des crustacés possédant 5 paires de péréiopodes (pattes locomotrices) : crabes, crevettes, langoustes, homards, écrevisses... (environ 15000 espèces et 2700 genres dont la moitié étant des crabes et 3000 des "crevettes").

Ce genre appartient à la famille des Palaemonidae, famille contenant 143 genres d'arthropodes marin et d'eau douce. Ils possèdent leur second segment de carapace dorsale qui recouvre le premier et troisième segment. Ils partagent cette caractéristique avec toutes les espèces de l'infra ordre des Caridea. Les deux premières paires de pattes possèdent des pinces et la seconde est plus développée.

   

Comment la reconnaître ?

  • Taille moyenne
    2.5 cm
  • Taille maximale
    3 cm
  • Motif
    -
  • Mimétisme
    Aucun
  • Periclimenes imperator
  • Periclimenes Imperator
  • Taille moyenne
    2.5 cm
  • Taille maximale
    3 cm
  • Motif
    -
  • Mimétisme
    Aucun

Description

Cette crevette est rouge vif ou orangée, sa carapace dorsale est recouverte de minuscules taches blanches de la tête à la queue (telson en forme d'éventail). Les deux premières paires de péréiopodes sont rouge avec les articulations bleu-violet. La seconde paire de péréiopodes est plus imposante et possède des pinces bleu-violet. Les autres pattes sont toutes bleues, tirant sur le transparent.

Les deux yeux portés par deux pédoncules oculaires sont séparés par un rostre (membre vertical entre les yeux). L'appendice avant quant à lui est petit et délimité par une fine ligne bleue.

Plusieurs espèces lui sont fortement ressemblantes dont Periclimenes res (Kemp, 1922) et Periclimenes soror (Nobili, 1904). Ces ressemblances lui ont value de rester dans le sous genre Periclimenes alors que selon certains critères scientifiques la crevette impériale aurait dû être placée dans le genre Harpilius au moment de la séparation de ces 2 genres.    

La mue chez les crustacés

Comme tous les crustacés, La Crevette impériale mue chaque fois qu'il se retrouve à l'étroit dans sa carapace. Avant le durcissement de son nouveau corps, il est plus vulnérable et passe une bonne partie de son temps caché. Ce mécanisme, très complexe, permet le renouvellement périodique de l’exosquelette et d’une partie du squelette interne. C'est également lors des mues que les femelles deviennent fécondables.

Différences entre mâles et femelles

Les femelles sont un peu plus pâles que les mâles.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Il ne se préoccupe guère des espèces croisant son chemin. Mesurant quelques centimètres, il a tendance à se montrer discrète et à se cacher en présence de poissons ou de crustacés plus imposants. En dehors de la saison des amours, la Crevette impériale vit en solitaire.

La Crevette impériale n'est pas une très bonne nageuse, plus spécialement lorsqu'elle atteint l'âge adulte. Elle se déplace principalement à l'aide de ces pattes.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

Mode de reproduction

  • Reproduction en eau douce
    Oui
  • Espèce migratrice
    Oui

Nous avons peu d'information concernant son mode de reproduction. Cependant, comme beaucoup de crevettes, les femelles se reproduisent après leur mue. Elles se reproduisent plus facilement en présence de leur anémone hôte.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

Ces crevettes se retrouvent principalement dans les eaux peu profondes, chaudes et tropicales de l'océan Indo-Pacifique. C'est une espèce côtière.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    25 - 28 °C
  • Profondeur
    0 - 0 m
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

La crevette impériale a souvent été observée au abords de nudibranches, dont le grand nudibranche rouge orangé Hexabranchus marginatus .

Espèces du même biotope

  • poisson-vache à longues cornes

    Lactoria cornuta

  • baliste titan

    Balistoides viridescens

  • baliste vermiculé

    Pseudobalistes fuscus

  • Crevette queue de paon

    Periclimenes brevicarpalis

  • poisson-ballon géant

    Arothron stellatus

  • poisson-ange à front jaune

    Pomacanthus xanthometopon

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

  • Macrobrachium vollenhovenii

    Palaemonidae

  • crevette à pince rouge

    Macrobrachium assamense

  • crevette géante

    Macrobrachium rosenbergii

  • Crevette Donald Duck

    Leander plumosus

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le
  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}