rascasse volante

La rascasse volante

Fiche poisson, dernière mise à jour : 19/04/2019

Introduction

Le Pterois volitans, plus communément appelée rascasse volante, est un prédateur tropical originaire de la zone tropicale Pacifique ouest.

Plusieurs dérèglements écologiques lui sont imputés, en particulier dans la mer des Caraïbes. Cette rascasse est remplacée par la très proche Pterois miles de la mer rouge à Sumatra.

Qui est-il?

Informations scientifiques

Spécificités des espèces du genre Pterois

Les Pterois possèdent de grands rayons épineux sur les nageoires dorsales anales et pelviennes.  A la base de celles ci, se trouvent des glandes à venin.

La piqûre provoque une douleur atroce et une inflammation marquée, avec érythème, œdème et augmentation de la chaleur. Elle pourrait dans quelques cas extrêmes provoquer la mort. Le venin est thermolabile, il peut être détruit par une source de chaleur à 60°C.

Les espèces de ce genre sont communément appelées « rascasse volante » ou « poisson-lion ». Leurs grandes nageoires pectorales et leur nage lente donnent à ces poissons une gracieuse impression de « flottaison aérienne ».

Tous les Pterois sont des prédateurs, spécialisés dans la chasse aux poissons juvéniles et de crustacés. Ils chassent principalement la nuit et utilisent leur bouche protractile pour gober leurs proies.

Caractéristiques principales de l'espèce Pterois volitans

  • Taille
    entre 30 et 38 cm
  • Forme
    inclassable
  • Motif
    rayures verticales
  • Mimétisme
    feuille

Spécificités

La rascasse volante est tricolore avec un patron majoritairement rouge, marron et blanc. Cette espèce possède également des rayures verticales de couleur rouge et marron.

Dimorphisme & Dichromatisme

Dimorphisme non renseigné.

Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en groupe ou en solitaire
  • Mode de vie
    Nocturne
  • Territorial
    Non
  • Type de nage
    plutôt calme

La rascasse volante est un poisson vivant généralement en solitaire bien que des groupes soient parfois aperçus. Elle réside naturellement à proximité du fond et passe la plupart de la journée sans bouger. Généralement, elle quitte sa cachette et commence à être actif une fois la pénombre arrivée.

Cette espèce fait partie des grands prédateurs de son biotope, avec une spécialisation pour la chasse aux petits poissons et aux crustacés.

Bien que ce poisson soit non territorial à proprement parler, il se montre parfois agressif envers d'autres espèces.

Mode de reproduction

La rascasse volante est un poisson ovipare qui pond en eau libre.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Présence géographique & Etat des populations

Cette espèce semble avoir été introduite en 1994 en Floride. Elle se rencontre aujourd'hui de New York (2003) au Venezuela. N'ayant pas de prédateur et étant peu chassée par les populations locales, en partie à cause du danger toxique qu'elle représente, elle perturbe peu à peu l'ensemble des écosystèmes des Caraïbes.

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques de l'eau en milieu naturel

  • Température
    22 - 26 °C
  • pH (Acidité)
    8.0 - 8.6
  • KH
    7 - 12
  • Courant
    modéré - lent - stagnant

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent la rascasse volante à une profondeur inférieure à 55m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs. Elle apprécie les zones à forte turpitude (estuaire, courants...) où elle trouve refuge dans les amas de rochers. Les jeunes peuvent parcourir de grandes distances, y compris en pleine eau, ce qui explique sa distribution large géographique et les difficultés à gérer les populations introduites.

Poisson potentiellement dangereux

Cette espèce est très venimeuse et peut causer de graves accidents au toucher.

Conseils pour sa maintenance en aquarium

Nos recommandations

  • Volume min
    1200 litres
  • Population min
    1 individus
  • Température
    22 - 26 °C
  • pH (Acidité)
    8.2 - 8.4

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    légèrement agressif
  • Robustesse
    robuste
  • Disponibilité
    rare

Introduction

La rascasse volante est un poisson d'eau de mer qui vit naturellement à une température comprise entre 22 °C et 26 °C. Le pH de l'eau oscille de 8.2 à 8.4 .

Cette espèce robuste est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et tentent de reproduire des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés.

Ce poisson n'étant pas reproduit en captivité, il est important de se renseigner sur les conditions de captures sauvages et l'état de santé de ses populations. Dans le cadre d'une maintenance de cette espèce et de la réussite de sa reproduction, nous vous invitons à prendre contact avec notre équipe.

A savoir, avant l'achat de poisson, il est indispensable de lire la fiche qui lui est dédiée afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché dans un milieu naturel français.

Nécessite un certificat

Attention, cette espèce étant potentiellement dangereuse pour l'homme, elle nécessite pour sa maintenance l'obtention d'un « certificat de capacité d'élevage ». Pour les professionnels, il est nécessaire d'avoir un « certificat de présentation au public ».

Incompatibilités formelles

Attention, la rascasse volante est incompatible avec les crustacés car ces derniers font partie intégrante de son régime alimentaire.

Population & Environnement

Ce poisson étant un prédateur, il est recommandé de le maintenir dans un environnemet spécifique, sans autre espèce. En effet, tout poisson entrant dans sa bouche constituera une proie potentielle. Un aquarium de 1200 litres est le minimum conseillé pour sa maitenance. Si vous tentez tout de même de l'associer à d'autres espèces, les poissons insérés devront être d'une taille au moins comparable au prédateur dans un volume beaucoup plus conséquent.

Pour coller au mieux avec son biotope, vous pouvez recouvrir le fond du bac de sable et déposer un amas de pierres de manière à former des grottes.

Pour une bonne maintenance de cette espèce, il est recommandé de maintenir une teneur en Nitrates inférieur à 50mg/L en effectuant un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau (Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium). En eau de mer, il est également possible d'éliminer les Nitrates en utilisant en utilisant l'une des méthodes suivantes : Jaubert, denitrateur sur souffre, biopeletts, méthode vodka.

Conseils pour l'alimentation

La rascasse volante est un carnivore et piscivore. Cette espèce apprécie peu d'être nourrie avec une alimentation lyophilisée (paillettes...). Certains spécimens ne s'habitueront jamais à ce type de nourriture et devront être nourris avec de la nourriture fraîche ou congelée.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Aucun protocole renseigné pour le moment.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

  • Benoit Chartrer

    Activité : Concepteur Fishipedia, développeur Web

    Spécialité : Poissons d'eau douce, Mata Atlantica, photographies en milieu naturel

Patrick Chartrer

  • Patrick Chartrer

    Activité : Pêcheur, aquariophile expérimenté

    Spécialité : Poissons français, cichlidés sud-américains

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}