apron du rhône

Nom scientifique Zingel asper
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN CR
Genre Zingel
Famille Percidae
Zingel asper Zingel asper

Introduction

Le Zingel asper, plus communément appelé apron du rhône, est un poisson d'eau douce originaire d'Europe.

Qui est-il ?

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    22 cm
  • Apron du
  • Taille moyenne
    20 cm
  • Taille maximale
    22 cm

Description

L'apron du Rhône est endémique du bassin du Rhône qui comprend la Saône et ses affluents. Son origine est le bassin du Doubs. Son identification est aisée tant son aspect est singulier: fusiforme, la moitié antérieure ramassée et aplatie ventralement, puis cylindrique après l'anus.

Il est pourvue d'une tête grosse et conique et d'une bouche en croissant sous un museau arrondi. Sa coloration est typique avec trois bandes foncées en selle.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non

L'apron du rhône est un poisson toujours solitaire qui réside naturellement sur le fond.

Immobile et camouflé, il sort au crépuscule en quête de petites proies (annélidés,larves d'insectes, sans doute d'alevins) autour de son territoire. Il revient toujours fidèlement à son gite diurne. Il semble établi que l'apron est un poisson migrateur.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    Non
  • Polygamie
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

L'apron du rhône est un poisson ovipare sur substrat de sable grossier. La ponte se déroule en Mars: un groupe de mâles matures attend  les femelles gravides qui dévalent le courant une à une pour atteindre les frayères.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    15 - 25 °C
  • pH (acidité)
    7.2 - 8.4
  • Courant
    Fort

Présentation du biotope

L'espèce affectionne particulièrement les eaux claires à courant fort et les rapides, sur des parcours à lits chenalisés ou tressés dans la zone à ombre et a barbeau. Le sol est généralement constitué de galets.

Espèces du même biotope

  • chabot commun

    Cottus gobio

  • goujon

    Gobio gobio

  • barbeau fluviatile

    Barbus barbus

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

  • dard vert

    Etheostoma blennioides

  • dard bonbon

    Etheostoma osburni

  • perche commune

    Perca fluviatilis

  • sandre

    Sander lucioperca

  • perche jaune

    Perca flavescens

  • Kuhlia marginata

    Percidae

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Patrick Chartrer

Références bibliographiques

Les Poissons d'eau douce de France - Eric Feunteun - Henri Persat - Jean Allardi - Philippe Keith - Biotope Edition - 2011. Collection Inventaires & Biodiversité, publication scientifique du Muséum

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 28/02/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}