perche commune

Nom scientifique Perca fluviatilis
Type Perche
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Genre Perca
Perca fluviatilis Perca fluviatilis

Introduction

Le Perca fluviatilis, plus communément appelée perche commune, est une espèce prédatrice d'eau froide originaire d'Europe.

Qui est-elle ?

Comment la reconnaître ?

  • Taille moyenne
    12 cm
  • Taille maximale
    50 cm
  • Longévité
    20 ans
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    12 cm
  • Taille maximale
    50 cm
  • Longévité
    20 ans
  • Motif
    rayures verticales

Description

La perche est dotée d'un corps allongé plus trapu au niveau de la nageoire dorsale. Les nageoires dorsales sont juxtaposées. Le ventre est blanc surmonté d'un dos verdâtre rayé de 5 à 7 zèbrures noirâtres. Les nageoires inférieures sont bordées de rouge à orange. Elle possède une grande bouche terminale se terminant avant l'oeil et dotée de petites dents. Une forte épine borde l'ouïe au niveau de l'oeil.

Les jeunes perches plus fuselées vivent en groupes et chassent de concert en encerclant les bancs de petits poissons blancs.

Ces chasses sont particulièrements repérables de la surface car les petits poissons chassés cherchent à s'échapper en bondissant hors de l'eau tous dans la même direction.

Différences entre mâles et femelles

A âge égal, la femelle est plus grande que le mâle.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en petit groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

La perche est principalement piscivore, mais elle se nourrit également d'écrevisses et d'organismes benthiques comme les larves d'insectes.C'est un poisson très vorace qui chasse principalement à l'aube et au crépuscule lorsque les proies sont moins méfiantes.

Les sujets de même taille se regroupent.

Perca fluviatilis 7

Dans ses premières années, les petites perches chassent en groupe, selon leur taille, en encerclant les petits poissons qui cherchent à s'échapper en bondissant hors de l'eau en tout sens (contrairement à l'attaque du brochet qui éparpille les proies en éventail) . Plus tard, les perches adultes chassent à l'affût et font partie des grands prédateurs de leur milieu.

Le cannibalisme est très fréquent et ce sont principalement les adultes qui exercent une forte prédation sur leurs descendances.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

La perche se reproduit à partir du mois d'avril, à la suite d'une augmentation de la température ( 12°C exceptionnellement 8°C ). La femelle pond en zone de faible profondeur (<12 mètres) en zone littorale sur des branches ou des plantes.

Son mode de reproduction est assez original : la femelle déroule son "ruban" d’œufs sur des des branches ou des plantes. Plusieurs mâles les fécondent aussitôt. Les oeufs sont oxygénées par le courant et sont peu touchés par la prédation. Le taux d'incubation et de développement est généralement très bon. 

A la naissance, les larves migrent en zone sombre où elles trouvent une nourriture abondante. Les juvéniles retournent sur le littoral au bout de deux mois et restent à l'abris dans des zones sombres. Les jeunes alevins ne se nourrissent que de zooplancton (rotifères, daphnies, copépodes).

Les perches adultes sont généralement les plus dangereux prédateurs pour les jeunes.

 

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

La perche est abondante dans toute l'Europe et en Asie jusqu'à 1000 mètres d'altitude. Elle est présente dans la majorité des cours d'eau français et européens, hors Europe du sud (Espagne, Portugal, Italie du sud, Grèce).

Elle a été introduite dans plusieurs pays pour la pêche sportive où elle est à l'origine de divers problèmes écologiques. Elle est parfois élevée pour la qualité de sa chair.

Sa détention est encadré par les articles L. 413-1 à L. 413-5 et R. 413-1 à R. 413-51 du code de l ’environnement.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    4 - 31 °C
  • pH (acidité)
    7 - 7.5
  • gh (dureté)
    8 - 12
  • Courant
    Modéré, Lent et Stagnant

Présentation du biotope

La perche peut se rencontrer dans toutes les eaux libres ou stagnantes d'altitude basse à moyenne. En Normandie et en Bretagne, elle a colonisé l'amont des cours d'eau au point de devenir dominante des sites à truite.

Elle fréquente principalement des milieux végétalisés à faiblement végétalisés en particulier les biefs créés par les arbres morts.

Comme beaucoup de poissons, la perche suit des mouvements saisonniers, elle fréquente des zones profondes l'hiver et remonte près des berges à partir du printemps.

 

Espèces du même biotope

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Anne-Cécile Monnier

Patrick Chartrer

Benoit Chartrer

En collaboration avec : Reflets d'eau douce

Références bibliographiques

Les Poissons d'eau douce de France - Eric Feunteun - Henri Persat - Jean Allardi - Philippe Keith - Biotope Edition - 2011. Collection Inventaires & Biodiversité, publication scientifique du Muséum

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 21/06/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}