Sicyopus zosterophorus

Nom scientifique Sicyopus zosterophorus
Descripteur Bleeker
Année description 1856
Statut IUCN LC
Famille Gobiidae
Genre Sicyopus
Sicyopus zosterophorus Sicyopus zosterophorus

Introduction

Le Sicyopus zosterophorus est un petit poisson tropical originaire d'Asie.

Qui est-il ?

Morphologie

  • Taille moyenne
    4 cm
  • Taille maximale
    5 cm
  • Taille moyenne
    4 cm
  • Taille maximale
    5 cm

Comment reconnaître Sicyopus zosterophorus ?

Cette espèce a une allure élancée, typique des poissons de fond vivant dans les eaux vives.

Ces poissons semblent présenter différents patrons de couleur selon la localité. Certains poissons assimilés à Sicyopus zosterophorus pourraient s'avérer être des espèces différentes.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles sont plus colorés que les femelles, avec l'avant du corps recouverts d'une teinte rouge-orangé.

Mode de vie & Comportement

  • régime
    carnivore
  • Sociabilité
    vivant en petit groupes
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

Les mâles Sicyopus zosterophorus sont des poissons solitaires et territoriaux. Les femelles peuvent se rencontrer en petit groupe, parfois autour d'un mâle. Ils sont parfaitement taillés pour la vie sur les rochers, dans les zones de courant fort voire extrême.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Oui
  • Polygamie
    Oui

Le Sicyopus zosterophorus est un poisson dont le mode de reproduction est encore mal connu. C'est une espèce amphidrome : les larves sont post-éclosion se développent en milieu marin. Il semblerait que la parade nuptiale et le frai aie lieu en rivière puis que les larves soient emportées en mer par le courant.

La reproduction de cette espèce n'a encore jamais été réussie en aquarium.

Lors de leur retour en eau douce, les jeunes de cette espèce sont connus pour avoir la faculté de remonter des cascades, parfois impressionnantes pour coloniser des biotopes inaccessibles aux autres espèces.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

L'espèce se rencontre dans une large partie de l'Asie du sud-est et de l'Océanie. Elle est répertoriée des îles Vanuatu à la Chine, cet espace comprend également les îles Salomon, l'Indonésie, les Philippines, la Nouvelle-Calédonie...

A Taïwan, sa présence semble de plus en plus rare en raison de la dégradation de ses zones de vie.

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    22 - 26 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7
  • gh (dureté)
    1 - 5
  • Courant
    Fort

Présentation du biotope

Le Sicyopus zosterophorus affectionne particulièrement les eaux claires, très oxygénées, des torrents insulaires et côtiers de l'Asie du sud-est de l'Océanie. Il se rencontre rarement à plus de 30 kms de la côte.

Ils sont inféodés aux rochers au-dessus des cascades des forêts tropicales côtières. Ce biotope particulier est très peu convoité par les autres poissons, ce qui leur évite d'être soumis à des risques importants de prédation. Seuls quelques gobies et stiphodons partagent généralement leur biotope. Les proies sont assez rares et principalement constituées d'insectes et de petits organismes aquatiques. Les rochers sont généralement tapissée d'une couche de biofilms (une couche glissante végétale rappellant la mousse qui recouvre les pierres).

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    60 litres
  • Population min
    3
  • Température
    22 - 26 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Robustesse
    tolérant
  • Comportement
    peu agressif
  • Disponibilité
    rare

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Cette espèce est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et reproduisent des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés. Les spécimens issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Sicyopus zosterophorus est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 22 °C et 26 °C. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 29°C sur de longues périodes. La teneur en nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 60 litres.

Les mâles sont des poissons assez territoriaux, plus caractériaux. En maintenir plusieurs est possible mais l'aquarium devra être pensé en conséquence. La surface au sol est un élément clé pour s'assurer la réussite de son élevage. Il ne faut pas négliger la nécessité d'un espace conséquent et bien agencé pour permettre à chaque mâle de marquer son territoire.

Ce poisson ne doit pas cohabiter avec des poissons territoriaux de grande taille ou trop agressifs afin d'éviter qu'il ne soit dominé voire blessé. Il ne jamais être élevé avec des cichlidés. Cependant, il peut vivre correctement avec des espèces territoriales paisibles d'eau vive, comme des petits Danio ou des Tanichthys voire avec des poissons très calmes et non prédatrices de plus grande taille, à condition que le volume d'aquarium le permette.

Ce poisson étant polygame, le mâle doit préférenciellement être maintenu avec plusieurs femelles. Un ratio de trois femelles pour un mâle semble être un bon compromis pour la constitution du groupe.

Le Sicyopus zosterophorus est une espèce qui vit naturellement dans des zones de fort courant. Ainsi, nous conseillons la mise en place d'une filtration surdimensionnée (10 à 20 fois le volume du bac) afin de garantir un courant important et surtout une forte oxygénation. Un système venturi améliorera le taux d’oxygène dissous en période estivale. Le Sicyopus zosterophorus est sensible aux changements brutaux de paramètres ainsi qu'aux produits chimiques.

Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec un soin tout particulier pour éviter qu'il ne développe des maladies ou des faiblesses. Pour le bien-être de cette espèce, il est conseillé de renouveler 20% de l'eau toutes les deux semaines. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Le Sicyopus zosterophorus est un micro-prédateur spécialisé de son biotope.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

  • Protection de la ponte
    Non

La reproduction de cette espèce n'a encore jamais été réussie en captivité. Veuillez-nous contacter si vous y parvenez.

Risques d'hybridation

De manière générale, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs espèces d'un même genre ou différentes variétés d'une même espèce pour éviter les risques d'hybridation.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 26/11/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}