rascasse de Madère

Nom scientifique Scorpaena maderensis
Descripteur Valenciennes
Année description 1833
Statut IUCN LC
Famille Scorpaenidae
Genre Scorpaena
Scorpaena maderensis Scorpaena maderensis

Introduction

La rascasse de Madère est rencontrée non loin des côtes nord-ouest de l'Afrique, dans plusieurs îles de l'est de l'Atlantique, dont Madère dont elle tire son nom, et dans une large partie de la mer Méditerranée. Elle a longtemps été confondue avec des espèces proches.

En mer Méditerranée, elle est à minima répertoriée dans le sud-est de l'Espagne, en Sicile, en Grèce, en Croatie, au Liban et à Chypre.

Qui est-elle ?

Le genre Scorpaena

Les poissons du genre Scorpaena sont communément appelés « rascasse », parfois « rascasse rouge ». Ils appartiennent à la famille de Scorpaenidae qui regroupe plus de 200 espèces. Les limites entre les différentes espèces ne sont pas toujours bien établies, en particulier pour les plus petites espèces.

En 2020 on compte plus de 60 espèces décrites, rien que dans le genre Scorpaena, dont 6 vivent en Méditerranée. Toutes sont expertes en camouflage et ont des couleurs adaptées en fonction de l'environnement. Scorpaena vient du grec scorpio qui signifie "scorpion", probablement une référence aux piqûres venimeuses, parfois dangereuses, de la plupart des espèces.

Le genre regroupe des poissons nains, comme S. annobonae qui mesure à peine 4 centimètres à l'âge adulte, et des poissons de taille moyenne (jusqu'à 50 cm). Des espèces sont rencontrées dans tous les océans de la planète, dans les zones de rochers, de gravats ou de récifs. La plupart sont fréquentes dans les eaux peu profondes mais certaines sont seulement rencontrées à des profondeurs plus conséquentes (jusqu'à 1 000 mètres).

Ces poissons ont un mode de vie solitaire. Ils passent leurs journées immobiles, en embuscade, dans l'attente d'une proie. Ces prédateurs benthiques sont plus actifs une fois la nuit tombée. Ils jouent de leur forme et couleurs pour se fondre avec le décor, en particulier les pierres et algues environnantes. Leur bouche proactile permet la capture quasi instantanée des petits poissons et organismes marins passant à proximité.

Comme toutes les espèces de leur famille, ces poissons possèdent une grosse tête avec une large bouche munie de nombreuses petites dents coniques. Ils sont caractérisés par de nombreuses épines au niveau de la tête et une nageoire dorsale munie de quelques épines venimeuses. La nageoire anale possède également des épines pointues. Comme chez leurs proches cousines les Scorpaenopsis, les Scorpaena sont généralement de couleur rougeâtre ou brune, avec des motifs de couleur marbré.

Certaines grandes espèces comme le chapon (S. scofra) sont recherchées par les pêcheurs pour la qualité de leur chair. Encadrées par une pêche peu restrictive (taille minimum légale insuffisante...), ces rascasses ont vu leur population s'amenuiser tout au long des dernières décennies.

Morphologie

  • Type
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    18 cm
  • Longévité
    15 ans
  • Forme
    Ovoïdale
  • Mimétisme
    pierre
  • Motif
    rayures verticales
  • Type
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    18 cm
  • Longévité
    15 ans
  • Forme
    Ovoïdale
  • Mimétisme
    pierre
  • Motif
    rayures verticales

Comment reconnaître la rascasse de Madère ?

Comme chez la plupart des rascasses, la coloration est variable mais reste toujours dans les tons rougeâtres à beige clair. Trois bandes verticales plus claires sont visibles chez la plupart des individus. Les flancs sont clairsemés de petits points blancs au niveau du corps, et de points noirs sur la tête.

Contrairement aux Scorpaena vivant dans le même milieu, la rascasse de Madère n'a pas de lambeau de peaux au niveau du corps.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles sont plus grands et massifs que les femelles.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

La rascasse de Madère est un poisson solitaire qui réside naturellement sur le fond. C'est une espèce au tempérament calme.

La rascasse de Madère est un poisson qui peut devenir agressif à certaines occasions. Il n'apprécie guère la présence d'autres espèces "caractérielles" sur son territoire.

Il est généralement paisible avec les poissons non territoriaux.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

La rascasse de Madère est un poisson ovipare qui pond sur substrat caché.

Risques pour l'Homme

  • Venimeux
    Oui

Cette espèce est très venimeuse et peut causer de graves accidents au toucher.

Que Faire en cas de piqûre ?

En cas de piqûre, il convient de respecter les règles suivantes, dans cet ordre :

  • Isoler la victime du danger et la sortir rapidement de l'eau
  • Prévenir les secours
  • Allonger le sujet en position demi-assise et lui éviter tout effort
  • Immobiliser le membre touché
  • Nettoyer la plaie
  • Le venin de cette espèce étant thermolabile, il peut être neutralisé s’il est soumis à une température d’environ 45 °C. Il est donc possible de chauffer la plaie. Cette technique populaire est à pratiquer avec beaucoup de précautions pour ne pas aggraver la plaie en la brûlant. Il est conseillé de plonger le membre touché dans de l'eau chaude.
  • Si la piqûre est trop profonde, chauffer la plaie sera moins efficace.

Parfois la piqûre peut provoquer un malaise, voire une perte de connaissance chez la victime. Les piqûres sont généralement très douloureuses.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

Aucun texte précisant la répartition et la conservation

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    10 - 40 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent la rascasse de Madère à une profondeur inférieure à 40m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver ce poisson à d’autres profondeurs.

Le sol est généralement constitué de rochers.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

A revised description of Scorpaena maderensis (Scorpaenidae) by means of meristic and morphometric analysis - G. La Mesa - J. Mar. Biol. Ass. U.K - 2005.

Age and growth of madeira scorpionfish, Scorpaena maderensis Valenciennes, 1833, in the central Mediterranean - M. LaMesa - G. La Mesa - M. Micalizzi - Cuad Med Forense - 2005.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 03/10/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}