Brochet

Nom scientifique Esox lucius
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Genre Esox
Famille Esocidae
Esox lucius Esox lucius

Introduction

L'Esox lucius, plus communément appelé le Brochet, est l'un des plus grands prédateurs d'eau douce d'Europe et d'Amérique du nord.

Il est historiquement absent de la péninsule ibérique, du pourtour méditerranéen et de l'Italie. Introduit dans de nombreuses régions européennes, il a contribué à déstabiliser certains écosystèmes fragiles.

Qui est-il ?

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    60 cm
  • Taille maximale
    130 cm
  • Taille moyenne
    60 cm
  • Taille maximale
    130 cm

Description

Le brochet est un prédateur doté d'une morphologie très caractéristique : son corps allongé et fusiforme est doté d'une unique nageoire dorsale très reculée en opposition à la nageoire anale, son museau est large et aplati doté d'une mandibule plus large que la mâchoire supérieure et pourvu d'une multitude de dents acérées.

Sa robe se fond dans l’environnement qu’il affectionne, la végétation aquatique. Son art du camouflage est favorisé par sa livrée constituée de bandes vert foncé et clair qui lui permet de laisser approcher les proies.

Sa teinte générale varie du jaunâtre en eau saumâtre, verdâtre en eau riche en végétation au noir dans les étangs très vaseux. Il se tient souvent sous le couvert de végétation, tapi dans les herbiers.

Différences entre mâles et femelles

Les femelles deviennent plus grandes et ventrues et peuvent atteindre des poids considérables.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non

Le brochet est strictement carnivore, principalement ichtyophage (parfois cannibale). Il peut consommer des jeunes oiseaux en surface, des amphibiens et des crustacés. Camouflé le plus souvent au sein d’herbiers aquatiques, il chasse ses proies à l’affût le jour. Sa morphologie lui permet des attaques fulgurantes par son aptitude à acquérir une vitesse instantanée remarquable.

Comme la ponte a lieu en zone inondée, on trouve les jeunes brochets dans des zones de « nurserie » le long des bordures ou dans des zones périphériques inondées où la hauteur d’eau est faible. Les alevins sont très voraces et n'hésitent pas à dévorer leurs congénères.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Le brochet est un poisson phytophile qui dépose ses œufs sur la végétation herbacée des bords de rivière ou au sein de prairies inondées.

La reproduction à lieu à la fin de l’hiver en février-mars lorsque la température de l’eau est comprise entre 7 °C à 12 °C. L’incubation des œufs est de 120 degrés-jour.

La croissance des jeunes brochets (aussi appelées fingerling) est rapide, soit 20 à 30 cm en une année. Les mâles sont le plus souvent matures à 2 ans et les femelles à 3 ans.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    10 - 28 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7.5
  • gh (dureté)
    1 - 10

Présentation du biotope

Il affectionne les eaux claires colonisées d’herbiers avec peu de courant et occupe principalement l’aval des bassins versants, bien qu’on puisse aussi le trouver ponctuellement dans des rivières fraiches et courantes, théoriquement plus adaptées aux salmonidés. Son habitat est caractérisé par une eau claire, sous un couvert végétal dense : méandres riches en herbiers, zones peu profonde des plans d'eau, biefs de moulins dans les rivières à salmonidés. Par ailleurs, il est peu exigeant vis-à-vis de la température (10 à 23 °C) et de la teneur en oxygène dissous (jusqu'à 0,3 mg/l en hiver). Il supporte aussi une salinité importante puisqu'on peut le trouver en mer Baltique.

Durant sa période reproduction, il fréquentera préférentiellement les bras morts, les bords de rivière ou les prairies inondées pour se reproduire au milieu des herbacées dans une faible hauteur d’eau (<1 m).

L’aménagement des rivières et plus précisément l’endiguement et la canalisation sont facteurs de la raréfaction des zones de reproduction du brochet. Des actions sont aujourd'hui réalisées notamment au niveau de la restauration des annexes hydrauliques pour garantir des zones adéquates à la reproduction du brochet dans un contexte de rivières aménagées.

Voici un exemple :

Espèces du même biotope

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Anne-Cécile Monnier

Benoit Chartrer

Patrick Chartrer

En collaboration avec : Reflets d'eau douce

Références bibliographiques

Les Poissons d'eau douce de France - Eric Feunteun - Henri Persat - Jean Allardi - Philippe Keith - Biotope Edition - 2011. Collection Inventaires & Biodiversité, publication scientifique du Muséum

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Contenu publicitaire
Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 05/05/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}