Sphaerichthys vaillanti

Nom scientifique Sphaerichthys vaillanti
Descripteur Pellegrin
Année description 1930
Type Gourami et colisa
Genre Sphaerichthys
Famille Osphronemidae
Sphaerichthys vaillanti Sphaerichthys vaillanti

Espèce de la même famille

  • combattant du Simor

    Betta simorum

  • Betta gladiator

    Osphronemidae

  • Colisa labiosa

    Trichogaster labiosa

  • Betta foerschi

    Osphronemidae

  • gourami réglisse

    Parosphromenus deissneri

  • Betta mahachaiensis

    Osphronemidae

  • Betta persephone

    Osphronemidae

  • gourami miel

    Trichogaster chuna

Proches congénères

  • gourami chocolat

    Sphaerichthys osphromenoides

Espèce du même biotope

  • rasbora orné

    Boraras brigittae

Introduction

Le Sphaerichthys vaillanti, parfois appelé gourami chocolat samourai, se rencontre dans les cours d'eau des forêts primaires de Bornéo. La déforestation galopante sur son aire de répartition est une menace directe à sa survie. Selon l'IUCN, outre cette menace, les populations subissent des prélèvements importants pour le hobby aquariophile. Il est considéré comme en danger depuis janvier 2019.

Qui est-il ?

Le genre Sphaerichthys

Selon Fishbase, on compte 4 espèces de Sphaerichthys décrites en 2019. Toutes se rencontrent en Indonésie ou dans la péninsule malaisienne. Certaines semblent menacer par la déforestation et la détérioration des milieux.

Ces poissons sont recouverts de marbrures marrons, ce qui leur vaut d'être couramment appelés "gourami chocolat". Ils sont caractérisés par une bouche de petite taille et par la position qu'ils adoptent pour mimer les feuilles mortes. Ce camouflage leur permet de passer inaperçus pour chasser des petits insectes et organismes aquatiques qui passent à proximité.

Discrets et de petite taille, ils fréquentent les zones proches de la surface, camouflés dans leur biotope. On les rencontre principalement en eau noire, dans des eaux acides riches en végétation. Ils sont encore globalement encore mal connus des scientifiques.

Le processus de reproduction présente des grandes similarités avec leurs cousins des genres Trichogater, Thrichopodus, Parasphaerichthys, Ctenops et Luciocephalus.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    3 cm
  • Taille maximale
    4 cm
  • Mimétisme
    feuille
  • Taille moyenne
    3 cm
  • Taille maximale
    4 cm
  • Mimétisme
    feuille

Description

 Le corps est moins compacté que chez les S. osphromenoides et S. selatanensis. Ces deux dernières espèces possèdent également des barres verticales claires, absente chez le vaillanti.

L'espèce est plus proche de S. acrostoma mais le motif est légèrement différent. Chez ce dernier, les mâles ont une bande latérale brunâtre qui s'étend de la base du pédoncule caudal jusqu'au centre du corps.

Poisson muni d'un labyrinthe

Comme tous les poissons de son genre, le Sphaerichthys vaillanti a la particularité de pouvoir respirer de deux manière différentes. En plus des branchies classiques, cette espèce est munie d'un appareil respiratoire appelé Labyrinthe qui lui permet d'absorber l'oxygène de l'air. Ces espèces sont communément appelées les labyrinthidés.

Différences entre mâles et femelles

Le mâle possède une bande latérale pâle qui s'étend de l'arrière de l’œil à la base de la nageoire caudale. Une barre verticale supplémentaire sépare les nageoires dorsale et anale. La femelle quant à elle possède des barres verticales de couleur rouge et verte sur la plus grande partie du corps. La partie postérieure est rougeâtre.

Les couleurs s'intensifient en période de reproduction.

Mode de vie & Comportement

  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non
  • Mode de vie
    Diurne
  • Sociabilité
    vivant en petit groupes

On rencontre cette espèce en couple éparpillés dans la végétation. Ils adoptent naturellement une position de nage pour se fondre dans la végétation en se faisant passer pour des feuilles mortes.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particuliers pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    Non
  • Polygamie
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Comme les autres membres de son genre, c'est un poisson ovipare incubateur buccal.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    26 - 30 °C
  • pH (acidité)
    3.5 - 6.5
  • gh (dureté)
    1 - 4
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Cette espèce réside naturellement dans des ruisseaux et criques des forêt tropical. Il se rencontre dans des zones à très forte présence de végétation en décomposition (feuilles, racines, fruits...). L'eau y est particulièrement acide. L'acidification de l'eau provient de la décomposition des végétaux. Ce phénomène modifie la couleur de l'eau qui a tendance à se brunir. Dans certaines zones particulièrement riches en matières organiques, l'eau devient tellement teintée qu'on la caractérise d'eau noire.

Espèce du même biotope

  • rasbora orné

    Boraras brigittae

Maintenance en aquarium

Recommandations générales

  • Volume min
    60 litres
  • Population
    2 individus
  • Température
    26 - 30°C
  • pH (acidité)
    3.5 - 6.5

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    difficile
  • Comportement
    pacifique
  • Robustesse
    sensible
  • Disponibilité
    rare

Rappels généraux

Avant l'aquisition d'un animal

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retour d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Conditions d'élevage en eau douce

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils proposés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolués.

Respect de la vie sauvage

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Difficulté de maintenance

Le Sphaerichthys vaillanti est une espèce dont la maintenance est plutôt reservée à des aquariophiles avertis. Elle ne pourra être réalisée avec succès qu'en effectuant un minimum de travail de documentation. Les conditions particulières d'élevage peuvent facilement entraîner la mort de l'espèce.

Espèce rare

Cette espèce est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et reproduisent des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés. Les spécimens issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Entretien et équilibre de l'eau

Le Sphaerichthys vaillanti est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 26 °C et 30 °C. Le pH de l'eau oscille de 3.5 à 6.5. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 33°C sur de longues périodes. Le Sphaerichthys vaillanti est sensible aux changements brutaux de paramètres ainsi qu'aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec un soin tout particulier pour éviter qu'il ne développe des maladies ou des faiblesses. La teneur en Nitrates devrait restée inférieure à 25mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

En premier lieu, nous vous conseillons de vous renseigner quant à la provenance de cette espèce. Il est important de privilégier des poissons provenant d'élevage car les prélèvements semblent directement impactés la viabilité de la population à moyen terme.

Cette espèce peut être maintenue dans un aquarium nano-cube, très planté, avec de nombreux racines et feuilles en décomposition. Des plantes flottantes sont un plus. Nous conseillons une maintenance en bac spécifique mais il peut s'acclimater dans un aquarium communautaire peuplé de petits poissons pacifiques, comme des micro-rasbora.

Les conditions de maintenance sont difficiles à reproduire. L'eau doit être acide à très acide.

Conseils pour l'alimentation

Cette espèce est insectivore. Toutes les nourritures devront avoir une taille adaptée à sa très petite bouche. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Ces animaux pourraient vous intéresser

  • killi géant d'Anatolie

    Aphanius anatoliae

  • Aphanius farsicus

    Cyprinodontidae

  • Barilius bakeri

    Cyprinidae

  • Barilius canarensis

    Cyprinidae

  • Brevibora dorsiocellata

    Cyprinidae

  • Danio émeraude

    Celestichthys erythromicron

Protocole de reproduction

Sa reproduction en aquarium est considérée comme très difficile. Elle a idéalement lieu à une température avoisinant les 28 °C pour un pH de 4,5.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en expérimentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèce de la même famille

  • combattant du Simor

    Betta simorum

  • Betta gladiator

    Osphronemidae

  • Colisa labiosa

    Trichogaster labiosa

  • Betta foerschi

    Osphronemidae

  • gourami réglisse

    Parosphromenus deissneri

  • Betta mahachaiensis

    Osphronemidae

  • Betta persephone

    Osphronemidae

  • gourami miel

    Trichogaster chuna

Où acheter ce poisson ?

Aquaterra Logo

Articles qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Sylvain Mathieu

Références bibliographiques

The Anabantoid Genera Ctenops, Luciocephalus, Parasphaerichthys, and Sphaerichthys (Teleostei: Perciformes) as a Monophyletic Group: Evidence from Egg Surface Structure and Reproductive Behaviour - Ralf Britz - Michael Kokoscha - Rudiger Riehl - - 1995.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le