Découvrez les poissons du genre Labrus

Labrus
Qui sont les Labrus ?

En 2021, le genre Labrus comprend quatre espèces selon FishBase. Ces poissons sont communément appelés « vieille » mais cette appellation ambiguë désigne aussi des espèces des genres Symphodus, Bodianus, Cheilinus, Stethojulis, Pseudodax ou encore Polylepion.

Le terme pourrait faire référence à l'aspect du poisson une fois mort. Ce terme ne fait cependant pas honneur à ces labres particulièrement colorés. Toutes les espèces sont exclusivement marines et originaires de l'est de l'océan Atlantique. Plusieurs taxons sont rencontrés en mer Méditerranée.

Les Labrus sont des spécialistes de la chasse aux crustacés et aux mollusques. Ils sont dissociables des plus proches labres par leur ligne latérale décrivant une courbe régulière. Leurs lèvres sont charnues et la nageoire dorsale est longue et unique. 

Ces petits cousins des mérous fréquentent les zones rocheuses non loin du littoral. Ils sont hermaphrodites, naissent femelles puis se transforment en mâle durant la croissance. Le mâle est solitaire et territorial. Il ne tolère pas la présence de concurrents dans sa zone de vie. En période de reproduction, chaque mâle réalise un nid d'algues puis protège les œufs jusqu'à l'éclosion.

Comme chez la plupart des labridés, les différences de couleur entre mâles et femelles sont généralement marquées. La coloration et les motifs évoluent tout au long de la croissance, avec des transformations parfois totales, comme chez L. mixtus. Chaque espèce possède différentes teintes en fonction de la région, aspect d'autant plus marqué pour les poissons présents en Atlantique et en mer Méditerranée.

Au moins une espèce est considérée comme menacée par l'IUCN. D'autres populations semblent avoir été durement impactées dans plusieurs régions et les observations se sont raréfiées avec le temps. Il semble que les études autour de l'état de santé des populations soient rares à cause du manque d'intérêt économique pour ces espèces. Outre la pêche, ces poissons sont menacés par la détérioration des herbiers de posidonie.

Ces poissons sont particulièrement ciblés par la pêche récréative et attrapés comme « prise accessoire » par les pêcheurs professionnels. Ils souffrent d'une gestion inexistante de la pêche et de l'absence totale de mesures de conservation. Comme les mérous, les grands spécimens sont sédentaires et faciles à capturer. Nous conseillons donc de relâcher ces poissons en cas de prises accidentelles, d'autant plus qu'ils contiennent de nombreuses arêtes, ce qui les rend difficiles à consommer.


En attente de chargement...

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}