baliste royal

Nom scientifique Balistes vetula
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN NT
Famille Balistidae
Genre Balistes
Balistes vetula Balistes vetula

Introduction

Le Balistes vetula, plus communément appelé baliste royal, est un poisson vivant dans les eaux tropicales et tempérées de l'océan Atlantique. Sur la façade est, il est répertorié de la Floride à Rio de Jaineiro. À l'ouest, il est présent du Cap-Vert jusqu'au sud de l'Angola.

Depuis 2011, le baliste royal est considéré comme quasiment menacé par l'IUCN. Ses populations continuent de décliner aujourd'hui. La principale menace est sa capture accidentelle dans les filets de pêche industrielle. Cependant, il est parfois recherché pour sa chair, en particulier sur les côtes africaines et sud-américaines. Conservation de l'espèce mise à part, il est recommandé de ne pas consommer cette espèce car son foie peut provoquer des intoxications alimentaires sévères.

Qui est-il ?

Le genre Balistes

Comme tous les balistidés, le genre Balistes est caractérisé par la présence de deux épines érectiles, l'une sur la nageoire dorsale (premier rayon), l'autre en partie ventrale, issue de la fusion des nageoires pelviennes.

L'épine dorsale possède un mécanisme de blocage, permettant au baliste de ne pas être mangé par un prédateur, ou encore de se bloquer entre deux pierres.

Morphologie

  • Type
  • Taille moyenne
    24 cm
  • Taille maximale
    60 cm
  • Forme
    Ovale
  • Motif
    rayures diagonales
  • Type
  • Taille moyenne
    24 cm
  • Taille maximale
    60 cm
  • Forme
    Ovale
  • Motif
    rayures diagonales

Comment reconnaître le baliste royal ?

Le baliste royal peut mesurer jusqu'à 60 centimètres. Le corps est compressé latéralement, couvert de grandes écailles. Sa coloration varie selon la zone et l'âge. Il est principalement gris verdâtre ou bleuâtre sur le dos, et jaune-orangé sur la partie inférieure de la tête et du ventre. Cette livrée peut être plus ou moins foncée selon l'humeur du poisson. Une large barre bleue est située sur le pédoncule caudal.

Cette espèce est facilement identifiable à l'aide des deux bandes diagonales de couleur bleu vif présentes au niveau de la tête. Ces dernières partent du museau et se termine en dessous des nageoires pectorales. La plus proche de la bouche se termine avec un anneau autour des lèvres. Cette accentuation des motifs donnent à ce poisson un aspect plus grand.

Les yeux sont situés très haut sur la tête, ils sont indépendants l'un de l'autre. La bouche est petite par rapport à la taille de la tête.

Comme d'autres balistidaes, cette espèce possède trois nageoires dorsales, la première est longue et pointue et formée de trois rayons épineux. Le premier rayon peut être bloqué en position verticale tandis que le deuxième bloque ce dernier. Ce mécanisme est utilisé comme moyen de dissuasion pour ses prédateurs. Il peut également être utilisé pour trouver refuge dans une cavité. Une fois à l'intérieur, le baliste déplie sa nageoire pour s'accrocher et se protéger des courants.

 

 

Différences entre mâles et femelles

La différence entre mâle et femelle est difficilement perceptible.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en groupe ou solitaire
  • territorialité
    Non
  • Mode de vie
    Diurne

Le baliste royal est généralement rencontré en banc dans les récifs coralliens. Il est toutefois possible de le croiser seul ou en plus petit groupe à proximité du sable ou des herbiers.

C'est une espèce au tempérament plutôt calme. Bien que ce poisson soit non territorial à proprement parler, il se montre parfois agressif envers d'autres espèces, en particulier en période de reproduction.

Il se nourrit principalement d'invertébrés benthiques tels que les échinodermes, les crustacés, les mollusques et éventuellement d'autres espèces de petits poissons. Parfois il se nourrit d'oursins en soufflant de l'eau pour le renverser puis l'attaque là où les épines sont courtes.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

Le Baliste royal est un poisson ovovivipare. Le mâle creuse un nid dans le sable avec les nageoires et des jets d'eau soufflés de sa bouche. Une fois la cavité créée, la femelle dépose ses œufs. Le couple protège la ponte jusqu'à l'éclosion.

Les juvéniles de cette espèce sont pélagiques, ils restent à la surface, camouflés dans des algues.

Espèce potentiellement dangereuse

  • Venimeux
    Non

Les balistes sont des poissons caractériels, en particulier en période de reproduction. Il n'hésite pas à s'attaquer à des baigneurs qui s'approcheraient de leur nid. Contrairement aux vivesraies et rascasses, ce poisson n'est pas venimeux et se cantonne à de petites morsures, à l'image des grands piranhas. Il est moins virulent que son cousin tropical le baliste titan.

Les morsures et petits coups sont sans danger pour les baigneurs, mais peuvent se révéler problématiques lors de plongées. En effet, il est arrivé que des balistes cassent les masques de plongeurs aguerris à des profondeurs importantes.

De plus, les balistes défendent un territoire conique à partir de leur nid, à la verticale. Ainsi, remonter droit au-dessus d'un nid n'arrête pas le baliste dans son attaque. Il est nécessaire au contraire de s'éloigner sur le côté.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Aucun texte précisant la répartition et la conservation

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    23 - 28 °C
  • Profondeur
    2 - 275 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent le Baliste royal dans les récifs coralliens à une profondeur inférieure à 275 mètres. Il est cependant plus fréquent dans les zones de coraux et les lagons.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Silvia Gomez

Silvia Gomez

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

Growth, mortality and exploitation rates of the Queen Triggerfish Balistes vetula in the Brazilian East Coast - Ricardo FREITAS NETTO & Ana Paula MADEIRA - - 2010.

AGE AND GROWTH OF THE QUEEN TRIGGERFISH Balistes vetula (TETRAODONTIFORMES, BALISTIDAE) OF THE CENTRAL COAST OF BRAZIL - Cristiano Queiroz de Albuquerque, Agnaldo Silva Martins , Nilamon de Oliveira Leite Junior , Julio Neves de Araújo and Alan Marques Ribeiro - - 2011.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 19/05/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}