Nematolebias papilliferus

Nom scientifique Nematolebias papilliferus
Type Killi
Descripteur Costa
Année description 2002
Statut IUCN NE
Genre Nematolebias
Nematolebias papilliferus Nematolebias papilliferus

Espèces de la même famille

  • Hypsolebias picturatus

    Cyprinodontidae

  • killi géant d'Anatolie

    Aphanius anatoliae

  • Aphanius de corse

    Aphanius fasciatus

  • Cyprinodon elegans

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias fulminantis

    Cyprinodontidae

  • Aphanius farsicus

    Cyprinodontidae

  • Aphanius danfordii

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias carlettoi

    Cyprinodontidae

Partenariats

Espèces du même biotope

  • Hypsolebias sertanejo "Itacarambi"

    Cynolebiidae

  • Hypsolebias carlettoi

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias fulminantis

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias picturatus

    Cyprinodontidae

Introduction

Le Nematolebias papilliferus est un killi annuel vivant dans les lagunes et mares temporaires autour du bassin du Rio São João, dans l'état de Rio de Janeiro.

Qui est-il ?

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    6 cm
  • Taille maximale
    8 cm
  • Taille moyenne
    6 cm
  • Taille maximale
    8 cm

Description

Cette espèce peut mesurer jusqu'à 8 cm.

Différences entre mâles et femelles

Le mâle adulte est particulièrement coloré, en particuliers en période de frai. Les mâles sont de couleurs rouge-pourpre et sont recouverts de petits points bleus. Leurs nageoires ont des tâches bleues en pointillé. Les femelles sont gris-brun, légèrement rayées de gris plus foncé.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en petit groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non

Le Nematolebias papilliferus est un poisson vivant en petits groupes dispersés qui évoluent dans des mares de faible profondeur.

Les mâles de cette espèce sont territoriaux et peuvent se révéler agressifs si des intrus de taille similaire s'approchent. Ils sont généralement paisibles avec les rares poissons non territoriaux qui partagent leur biotope.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Hermaphrodite
    Non
  • Polygamie
    Non
  • Protection de la ponte
    Non

Le Nematolebias papilliferus a un mode de reproduction typique des killis annuels. Pendant le frai, mâle et femelle enfouissent les œufs dans le sol.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce se rencontre dans l'état de Rio de Janeiro, à l'est du Brésil. Son écosystème est peu documenté. Il semble vivre les zones de Mata Atlantica encore présentes dans le bassin du rio São João.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    22 - 28 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7
  • gh (dureté)
    5 - 12
  • Courant
    Lent

Présentation du biotope

Le Nematolebias papilliferus réside naturellement dans des mares temporaires et des petites lagunes saisonnières d'environ 50 cm de profondeur. Dans son environnement, le fond est recouvert de terre brun-rougeâtre compact. Ces bassins sont secs deux fois par an, une fois en hiver, généralement de juillet à août, et de nouveau en été, généralement de février à mars.

L'eau y est assez claire, elle est teintée de jaune ou brun-orange foncé.

C'est un poisson totalement adapté à ces sécheresses. Les adultes pondent des œufs qu'ils enfouissent dans la tourbe. Lors de la sécheresse, les œufs restent protéger dans le sol jusqu'à l'arrivée des prochaines averses. Dès les premières gouttes, une partie des alevins éclosent.

Espèces du même biotope

  • Hypsolebias sertanejo "Itacarambi"

    Cynolebiidae

  • Hypsolebias carlettoi

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias fulminantis

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias picturatus

    Cyprinodontidae

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    30 litres
  • Population min
    non renseigné
  • Température
    22 - 28°C
  • pH (acidité)
    6 - 7

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    moyennement agressif
  • Robustesse
    tolérant
  • Disponibilité
    rare

Rappels généraux

Avant l'aquisition d'un animal

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Conditions d'élevage en eau douce

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils proposés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Respect de la vie sauvage

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Difficulté de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Espèce rare

Cette espèce est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et reproduisent des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés. Les spécimens issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Entretien et équilibre de l'eau

Le Nematolebias papilliferus est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 22 °C et 28 °C. Le pH de l'eau oscille de 6 à 7. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 31°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Spécificités

Poisson « sauteur »

Attention, le Nematolebias papilliferus est un excellent sauteur, utilisant naturellement cette faculté pour changer de zone de vie ou pour échapper à des prédateurs. L'aquarium doit être parfaitement recouvert pour éviter qu'il ne réalise un saut mortel...

Cohabitation & Environnement

En raison de l'absence d'information sur l'état de santé des populations en milieu naturel, nous vous invitons à contacter notre équipe au cas où vous reproduiriez cette espèce.

Le Nematolebias papilliferus doit être maintenu dans une eau légèrement acide. Il est préférable de le maintenir en bac spécifique.

Un bac de 30 litres peu profond pourra contenir un couple ou un trio. Plusieurs aquariophiles ont fait état de comportements agressifs des mâles entre eux ainsi que contre d'autres poissons territoriaux. Si vous les maintenez avec d'autres espèces, veillez à respecter un espace suffisant pour que chacun puisse avoir un territoire adéquat.

Pour coller au mieux avec son biotope naturel, préférez un fond recouvert de tourbe. Le Nematolebias papilliferus apprécie les plantes à feuilles fines (Myriophyllum, Fontinalis...) et les mousses (Mousse de Bogor, mousse de java..). Pour le confort de cette espèce, vous pouvez ajouter du Riccia en surface pour atténuer la luminosité de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Le Nematolebias papilliferus accepte toute nourriture vivante (daphnies, cyclopes, larves de culex, larves de cahoborus...). Il est également possible de les nourrir avec des aliments congelés.

Protocole de reproduction

La reproduction de ce killi peut être envisagé dans un aquarium d'une dizaine de litres, équipé d'un petit filtre. La température devra avoisiner les 24°C.

Pour commencer, il est conseillé d'insérer un mâle pour 2/3 femelles qui peuvent être nourris avec de la nourriture vivante (larves de moustiques, daphnies...). Le mâle est territorial et constituera une petite frayère dans laquelle il tentera d'attirer les femelles. Attention, des cachettes sont nécessaires pour éviter que les femelles ne se fatiguent.

Le temps d'incubation est d'environ 2 mois à 25 ° C. Si la tourbe est conservée à des températures plus basses, le développement peut prendre plusieurs mois. Nous vous conseillons de vérifier régulièrement les œufs pour vérifier si les yeux à l'intérieur des œufs sont développés et si l'iris est bien visible.

Lorsque vous pouvez voir les yeux, insérez une partie de la tourbe dans de l'eau fraîche (autour de 20°C). Les alevins devraient éclore rapidement et nager au bout de quelques heures. Si tout se passe bien, ajouter le reste de tourbe. Les alevins peuvent être nourris avec des nauplies d'artémia. Au bout d'une trentaine d'heure, il est conseillé d'insérer les alevins avec l'eau dans un aquarium filtrée avec un peu de végétations. Attention à veiller à ce que le courant dans l'aquarium ne soit pas trop fort car ces petits poissons ne sont pas habitués et pourraient en mourir. Mettez de côté le reste de tourbe pour renouveler plus tard l'opération. Naturellement, seule une partie des jeunes naissent au cours de chaque averse, pour permettre à la population de survivre en cas de seconde sécheresse.

La reproduction semble assez complexe à cause de ratios mâle / femelle difficiles à tenir.

Ces animaux pourraient vous intéresser

  • Aphyocharax nattereri

    Characidae

  • Aphyocharax rathbuni

    Characidae

  • cichlidé émeraude

    Hypselecara temporalis

  • Hypsolebias carlettoi

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias fulminantis

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias picturatus

    Cyprinodontidae

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Apprendre en s'amusant

Observer en experminentant

Découvrir en bouquinant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

  • Hypsolebias picturatus

    Cyprinodontidae

  • killi géant d'Anatolie

    Aphanius anatoliae

  • Aphanius de corse

    Aphanius fasciatus

  • Cyprinodon elegans

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias fulminantis

    Cyprinodontidae

  • Aphanius farsicus

    Cyprinodontidae

  • Aphanius danfordii

    Cyprinodontidae

  • Hypsolebias carlettoi

    Cyprinodontidae

Où acheter ce poisson sur la toile ?

Aquaterra Logo

Articles qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 27/02/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}