Cyphotilapia gibberosa

Tags

Le Cyphotilapia gibberosa

Fiche poisson, dernière mise à jour : 01/04/2019

Introduction

Le Cyphotilapia gibberosa est un poisson tropical d'eau douce originaire d'Afrique.

Qui est-il?

Informations scientifiques

Caractéristiques principales de l'espèce Cyphotilapia gibberosa

  • Taille
    entre 27 et 35 cm
  • Forme
    -
  • Motif
    rayures verticales
  • Mimétisme
    Aucun

Spécificités

 Le Cyphotilapia gibberosa est très proche Cyphotilapia frontosa. Le gibberosa possède une barre horizontale plus marquée reliant les deux yeux.

Les deux variétés les plus connues de cette espèce sont le "mpimbwe" de Tanzanie et le "blue zaire" de la République Démocratique du Congo (ex Zaïre).

Dimorphisme & Dichromatisme

Les mâles adultes sont plus grands que les femelles et possèdent aussi une bosse plus prononcée. Il semblerait également que la croissance soit beaucoup plus rapide chez les mâles.

Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en petits groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Oui
  • Type de nage
    plutôt calme

Le Cyphotilapia gibberosa est un poisson vivant en petits groupes qui réside naturellement à mi-profondeur et à proximité du fond. Les membres de chaque groupe s'organisent autour d'une hiérarchie bien établie. C'est une espèce au tempérament plutôt calme.

Le Cyphotilapia gibberosa est un poisson qui peut devenir agressif à certaines occasions. Il n'apprécie guère la présence d'autres espèces "caractérielles" sur son territoire.

Il est généralement paisible avec les poissons non territoriaux. Il devient plus combatif en période de reproduction. Dans ce contexte, il protègera rigoureusement sa ponte et ses alevins contre tout intrus s'approchant de son territoire.

Mode de reproduction

Le Cyphotilapia gibberosa est un poisson ovipare incubateur buccal.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Présence géographique & Etat des populations

Le Cyphotilapia gibberosa est endémique du lac Tanganyika .

L'espèce se rencontre dans la moitié sud du lac , de Kitumba à Kasenga. Il forme des groupes dans des eaux moyennement profondes (entre 30 et 40 mètres).

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques de l'eau en milieu naturel

  • Température
    22 - 28 °C
  • pH (Acidité)
    8.0 - 9.5
  • GH (Dureté)
    9 - 19
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

Le Cyphotilapia gibberosa réside naturellement dans une eau basique.

Le sol est généralement constitué de sable et de rochers.

Conseils pour sa maintenance en aquarium

Nos recommandations

  • Volume min
    800 litres
  • Population min
    4 individus
  • Température
    22 - 28 °C
  • pH (Acidité)
    8.0 - 9.5

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    légèrement agressif
  • Robustesse
    plutôt robuste
  • Disponibilité
    occasionnellement disponible

Introduction

Le Cyphotilapia gibberosa est un poisson qui vit naturellement à une température comprise entre 22 °C et 28 °C. Le pH de l'eau oscille de 8.0 à 9.5 et la conductivité entre 600 μS/cm-1 et 700 μS/cm-1.

A savoir, avant l'achat de poisson, il est indispensable de lire la fiche qui lui est dédiée afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché dans un milieu naturel français.

Population & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 800 litres.

Le Cyphotilapia gibberosa est un poisson de caractère qui quitte rarement son territoire. Il n'est pas très agressif envers ces voisins, même territoriaux. Cependant, il ne faut pas négliger son besoin d'un espace conséquent et bien agencé pour lui permettre de marquer son territoire. Il ne doit pas cohabiter avec des poissons territoriaux de grande taille ou trop agressifs afin d'éviter qu'il ne soit dominé voire blessé.

Il peut vivre correctement avec des espèces territoriales paisibles de plus grande taille ou avec des voisins au comportement similaire, à condition que le volume d'aquarium le permette. La surface au sol est un élément clé pour s'assurer la réussite de son élevage. Il est important d'éviter de faire cohabiter deux espèces territoriales occupant la même zone de vie dans un aquarium trop petit. En période de reproduction, il n'hésitera pas à défendre avec virulence son territoire, comportement qui peut fragiliser des poissons d'ordinaire timides.

Cette espèce est susceptible de manger des poissons de petites tailles. Il est recommandé d'être particulièrement vigilant sur la constitution de la population pour éviter les risques de prédations. Les espèces de banc doivent être insérées avant l'éventuel prédateur. Celui-ci cohabite généralement bien s'il a été habitué à leur présence dès son plus jeune âge.

Le Cyphotilapia gibberosa vivant naturellement dans une eau basique, la présence de roches calcaires de type meulière ou travertin améliorera son environnement. Il est également conseillé d'ajouter du sable avec un apport de sels spécifiques pour stabiliser le pH, à jauger en fonction de la dureté de l'eau utilisée.

Pour coller au mieux avec son biotope, vous pouvez recouvrir le fond du bac de sable et déposer un amas de pierres de manière à former des grottes.

Pour une bonne maintenance de cette espèce, il est recommandé de maintenir une teneur en Nitrates inférieur à 50mg/L en effectuant un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau (Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium).

Conseils pour l'alimentation

Le Cyphotilapia gibberosa est un piscivore.

Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

La durée de l'incubation varie de 4 à 5 semaines. Les alevins sont déjà de bonnes tailles et se nourrissent de manière très vorace la première année.

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

  • Benoit Chartrer

    Activité : Concepteur Fishipedia, développeur Web

    Spécialité : Poissons d'eau douce, Mata Atlantica, photographies en milieu naturel

Benoît Jonas

  • Benoît Jonas

    Activité : Administrateur du site destin-tanganyika.com

    Spécialité : Cichlidae, Tanganyika

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}