scalaire altum

Nom scientifique Pterophyllum altum
Descripteur Pellegrin
Année description 1903
Statut IUCN NE
Genre Pterophyllum
Famille Cichlidae
Pterophyllum altum Pterophyllum altum

Introduction

Le Pterophyllum altum est le poisson national du Venezuela. Une image du poisson apparaît sur certains billets de banque de ce pays.

Qui est-il ?

Le genre Pterophyllum

Les Pterophyllum regroupent trois espèces de "poissons anges" d'eau douce parmi lesquels le scalaire (P. scalare), l'altum (P. altum) et le P. leopoldi. Il fut un temps où certaines espèces étaient rangés parmi les Plataxoides, genre proche des Platax, des poissons exclusivement marins. Une réorganisation réalisée par Leonard P. Schultz a permis une clarification des différentes nomenclatures.

Il existe de nombreuses sous-espèces parmi ces poissons en fonction des localités. Ce qui explique pourquoi on précise souvent le nom du Rio de provenance lorsqu'on parle d'individus sauvages.

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    18 cm
  • Taille maximale
    50 cm
  • Longévité
    10 ans
  • Forme
    triangulaire
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    18 cm
  • Taille maximale
    50 cm
  • Longévité
    10 ans
  • Forme
    triangulaire
  • Motif
    rayures verticales

Description

le Pterophyllum altum est la plus grande espèce du genre avec des spécimens mesurant plus de 50 cm (entre l'extrémité de nageoire dorsale et le bout de la nageoire anale). Des spécimens de 40 cm sont régulièrement observés en captivité si les conditions d'environnement sont adéquates.

Sa couleur de base naturelle est argentée avec trois bandes verticales brunâtres / rouges et des stries rouges sur les nageoires. Les spécimens naturels présentent une entaille aiguë au-dessus des narines au niveau des yeux, lui donnant l'air d'avoir le nez retroussé, trait ayant parfois disparu lors des hybridations avec d'autres espèces du genre.

Différences entre mâles et femelles

Uniquement lors de la phase de reproduction, la femelle présente une protubérance conique assez épaisse en avant de la nageoire anale, l'oviducte. Le mâle lui ne présente qu'un fin organe, le spermiducte dirigé vers l'avant. Théoriquement, les mâles adultes présentent souvent une bosse sur la tête.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en petit groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non

Le scalaire altum est un poisson grégaire qui se rencontre en banc de dizaines d'individus. C'est un chasseur qui peut devenir agressif dans certains contextes. Il est généralement paisible avec les poissons non territoriaux, lorsque le groupe n'est pas en chasse.

En période de reproduction, des couples se forment et forment leurs territoires à proximité des racines. Dans ce contexte, il protègera rigoureusement sa ponte et ses alevins contre tout intru s'approchant de son territoire.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

Le scalaire altum est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

L'altum est un cousin du scalaire. Il se rencontre dans le bassin de l'Orénoque et dans le bassin versant du haut Rio Négro.

Dans sa rivière , l'altum se dissimule dans la végétation dense pour éviter les prédateurs vivant en pleine eau. Ces environnements rassurants pour de nombreuses espèces constituent également leurs terrains de chasse de prédilection.

Il s'est adapté à de nombreux biotopes : des eaux claires jusqu'au bord des rives dans la jungle immergée.

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    25 - 31 °C
  • pH (acidité)
    4.8 - 6.2
  • gh (dureté)
    1 - 5
  • Courant
    Lent

Présentation du biotope

Le scalaire altum réside naturellement dans une eau acide bien que les paramètres d'eau soient changeant en fonction de la saison. Il est souvent observé à proximité de Mesaunota sp.

il vit en banc à proximité de grosses racines ou de végétations diverses immergée. Sa forme atypique et ses motifs lui permettent d'user de techniques de mimétisme pour chasser et échapper à ses potentiels prédateurs. Ce type d'habitat se rencontre non loin des berges, à une profondeur excédant rarement 2 mètres de profondeur.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    600 litres
  • Population min
    6 individus
  • Température
    25 - 31°C
  • pH (acidité)
    4.8 - 6.2

Caractéristiques

  • Robustesse
    tolérant
  • Disponibilité
    occasionel
  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement
    peu agressif

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Cette espèce est généralement disponible dans le commerce spécialisé ou auprès des clubs aquariophiles. Les spécimens issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Le scalaire altum est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 25 °C et 31 °C. . Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 34°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 600 litres. Un aquarium de plus petite taille peut être envisagé pour la reproduction d'un couple.

Le scalaire altum est un poisson de caractère qui quitte rarement son territoire. S'il est habitué jeune à vivre en communauté, il n'est généralement pas très agressif envers ces voisins, même territoriaux. Cependant, il ne faut pas négliger son besoin d'un espace conséquent et bien agencé pour lui permettre de marquer son territoire. Il ne doit pas cohabiter avec des poissons territoriaux de grande taille ou trop agressifs afin d'éviter qu'il ne soit dominé voire blessé. Avec l'âge, il peut devenir plus difficile à maintenir avec d'autres poissons territoriaux.

Il peut vivre correctement avec des espèces territoriales paisibles de plus grande taille ou avec des voisins au comportement similaire, à condition que le volume d'aquarium le permette. La surface au sol est un élément clé pour s'assurer la réussite de son élevage. Il est important d'éviter de faire cohabiter deux espèces territoriales occupant la même zone de vie dans un aquarium trop petit. En période de reproduction, il n'hésitera pas à défendre avec virulence son territoire, comportement qui peut fragiliser des poissons d'ordinaire timides.

Cette espèce est susceptible de manger des poissons de petites tailles. Il est recommandé d'être particulièrement vigilant sur la constitution de la population pour éviter les risques de prédations. Les espèces de banc doivent être insérées avant l'éventuel prédateur. Celui-ci cohabite généralement bien s'il a été habitué à leur présence dès son plus jeune âge.

Le scalaire altum est sensible aux changements brutaux de paramètres ainsi qu'aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec un soin tout particulier pour éviter qu'il ne développe des maladies ou des faiblesses. Pour le bien-être de cette espèce, il est conseillé de renouveler 20% de l'eau toutes les deux semaines. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Les altums sauvages capturés dans l'Orénoque font parti des espèces les plus difficiles à élever en captivité. Dans la nature, l'espèce partage son habitat (entre autre) avec des Pseudolithoxus anthrax et des Dekeyseria.

L'acclimatation de l'altum doit être réalisée en douceur afin qu'ils ne souffrent pas de la différence de pH ou de température. Il est préférable de verser le poisson et l'eau de la poche dans un seau en plastique et d'effectuer un goutte à goutte rapide de l'aquarium vers le seau. L'opération peut durer entre 30 et 45 minutes. Vous pouvez ensuite ajouter délicatement les poissons à la main ou à l'aide d'une large épuisette. L'eau du seau ne doit pas être transférée dans le bac.

Conseils pour l'alimentation

Le scalaire altum est un insectivore, piscivore et vermivore. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Contrairement à P. scalare qui préfère frayer sur des feuilles submergées de plantes et d' arbres dans la forêt inondée, le P. altum se reproduit sur des racines immergées et des branches d'arbre dans un courant d'eau modéré.

Lorsqu'il atteint la maturité sexuelle, le mâle Pterophyllum altum commence à parader avec sa femelle dans une zone de l'aquarium. Une fois le couple formé, les deux individus deviennent très territoriaux et s'attaquent à tout intrus s'approchant de la future zone de ponte, en particulier les autres spécimens du même genre. Les futurs parents nettoient alors la zone de ponte, généralement une large feuille ou une vitre de l'aquarium. C'est le moment propice si vous souhaitez isoler le couple dans un aquarium de reproduction mais gare aux couples de femelles! en effet, il arrive relativement fréquemment que deux femelles forment un couple et donnent une ponte caduque.

Si vous êtes sûrs d'être en présence d'un couple classique d'altum, vous pouvez transférer les poissons dans un aquarium d'un minimum de 120 litres, sans aucun décors et substrats, avec des paramètres d'eau identique au bac "parent". Un siphonnage quotidien et des changements d'eau régulier seront à préconiser pour assurer la bonne santé des futurs parents et de leur future progéniture.

Lorsqu'elle est prête, la femelle dépose ses œufs en ligne, œufs aussitôt fécondés par le mâle. La ponte dure en moyenne deux heures et contient entre 250 et 500 œufs. Une fois la ponte terminée, les parents prennent soin des œufs qu'ils ventilent à tour de rôle. Ils éliminent les œufs non fécondés pourrissants. Autour de 27°C, les alevins naissent environ 48 heurs après la ponte. Les jeunes sont alors transportés dans une autre zone de l'aquarium, zone préalablement nettoyée. L'opération sera effectuée à plusieurs reprises pendant environ 5 jours jusqu'à ce que les alevins commencent à nager. Les parents protègent ensuite leur progéniture durant les premiers jours de nage libre.

A cette étape, vous pouvez commencer à nourrir les alevins avec des nauplies d'artémia. La forme de l'altum sera reconnaissable au bout d'une vingtaine de jours.

 

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

Entretenir son aquarium

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

Où acheter ce poisson sur la toile ?

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Patrick Chartrer

Patrick Chartrer

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 22/06/2021

Partenariats

Espèces de la même famille

Proches congénères

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}