Neetroplus panamensis

Nom scientifique Neetroplus panamensis
Descripteur Meek & Hildebrand
Année description 1913
Statut IUCN DD
Famille Cichlidae
Genre Neetroplus
Neetroplus panamensis Neetroplus panamensis

Introduction

Le Neetroplus panamensis est un poisson tropical d'eau douce originaire d'Amérique centrale.

La taxonomie de cette espèce est encore soumise à controverse. Sa structure dentaire, qui est l'un des caractères clé pour définir une espèce comme appartenant à Neetroplus, se rapprocherait des autres espèces en raison de l'usure et non d'une morphologie propre. Il est parfois rangé dans le genre Panamius (non valide selon les sources), Cichlasoma ou Cryptoheros.

Qui est-il ?

Le genre Neetroplus

La systématique de nombreux groupes de poissons d'Amérique centrale est encore incomplète. C'est particulièrement vrai pour les Cichlidae, l’une des principales familles de la région. Les espèces du genre Neetroplus, appartenant à cette famille, ont souvent fait l'objet d'erreurs au sein de la littérature scientifique.

Certaines espèces ont également été comptabilisées plusieurs  fois comme Neetroplus nematopus et N. fluviatilis qui constituent une seule et unique espèce. Des Neetroplus sont régulièrement classés dans les genres Cichlasoma, Cryptoheros, Amphilophus... et vice versa.

Morphologie

  • Taille moyenne
    8 cm
  • Taille maximale
    12 cm
  • Taille moyenne
    8 cm
  • Taille maximale
    12 cm

Comment reconnaître Neetroplus panamensis ?

Mâle et femelle sont de la même couleur. Chez les animaux non reproducteurs, le dos est vert clair à vert argenté métallique. L'étincelle continue sur l'opercule, avec des taches quelque peu élargies et s'étendant à sur le pré-opercule. Entre 7 et 9 taches noires irrégulières recouvrent le corps, juste en dessous de la ligne médiane, entre la nageoire pectorale et le pédoncule caudal. Une autre série de taches est présente habituellement sur la partie antérieure recouvrant la ligne latérale.

En période de reproduction, ces poissons changent de couleur de fond le long de la région ventrale et sur le côté du corps. Ces zones deviennent crème ou blanc cassé. La moitié inférieure de la tête devient gris foncé. Les couleurs varient en fonction de l'état émotionnel. La ligne inférieure de taches possède également des couleurs plus intenses.

Différences entre mâles et femelles

Le mâle adulte est plus grand que la femelle.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en couple
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

Le Neetroplus panamensis est un poisson vivant en couple qui réside naturellement à proximité du fond. C'est une espèce au tempérament plutôt calme. Ce poisson territorial se montre facilement combattif envers d'autres espèces.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

Le Neetroplus panamensis est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

L'espèce est présente dans le lac Bayanou, les Rio Tuyra et Sabolo. Elle est recensée sur les côtes Pacifique et Atlantique du Panama.

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    26 - 30 °C
  • pH (acidité)
    6.8 - 7.4
  • gh (dureté)
    4 - 15
  • Courant
    Modéré et Lent

Présentation du biotope

Le Neetroplus panamensis réside naturellement dans une eau neutre. Le sol est généralement constitué de sable, de rochers et de galets.

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    300 litres
  • Population min
    2
  • Température
    26 - 30 °C
  • pH (acidité)
    6.8 - 7.4

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Robustesse
    tolérant
  • Comportement
    moyennement agressif
  • Disponibilité
    rare

Recommandations chez nos partenaires

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Cette espèce est très rare dans le commerce aquariophile. Elle est plutôt maintenue par des aquariophiles avertis qui élèvent et reproduisent des individus issus de souches d'origine sauvage. Si vous souhaitez vous procurer cette espèce, nous vous conseillons de vous rapprocher des clubs spécialisés. Les spécimens issus d'élevage de longue date sont un peu plus faciles à élever mais il faut respecter les paramètres d'eau particuliers.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Neetroplus panamensis est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 26 °C et 30 °C. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 33°C sur de longues périodes. La teneur en nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 300 litres.

Malgré sa petite taille, cette espèce territoriale peut facilement dominer des voisins au mode de vie similaire. Il est conseillé de ne maintenir qu'un couple de cichlidé de ce type si le volume est inférieur à 600 litres. Quoi qu'il arrive, l'aquarium doit être agencé de manière à fournir un maximum de cachettes.

Conseils pour l'alimentation

Le Neetroplus panamensis est un détritivore, insectivore et vermivore. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

  • Protection de la ponte
    Oui

Sa reproduction en aquarium est considérée comme assez difficile. Elle a idéalement lieu à une température avoisinant les 27 °C pour un pH de 7.0.

Risques d'hybridation

De manière générale, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs espèces d'un même genre ou différentes variétés d'une même espèce pour éviter les risques d'hybridation.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

Où acheter ce poisson sur la toile ?

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Robert Allgayer

Robert Allgayer

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

En collaboration avec : Fédération Française Aquariophilie

Références bibliographiques

Taxonomic Status of Cichlid Fishes of the Central American Genus Neetroplus - William Rogers - Copeia - 1981.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 02/10/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Proches congénères

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}