Black-bass

Nom scientifique Micropterus salmoides
Type Blackbass et achigan
Descripteur Lacepède
Année description 1802
Statut IUCN LC
Genre Micropterus
Micropterus salmoides Micropterus salmoides

Introduction

Le Micropterus salmoides, plus communément appelé black-bass ou achigan en grande bouche, est un prédateur d'eau douce originaire des zones tempérées d'Amérique du Nord.

Partout dans le monde, cette espèce a fait l'objet d'un fort engouement chez les pêcheurs à la ligne et, dans une moindre mesure, chez les éleveurs aquacoles. Il a été introduit dans de nombreuses régions tempérées et subtropicales d'Amérique du Sud, d'Europe, d'Asie et d'Afrique. Il est également présent dans des îles reculées comme Hawaï, Fidji ou la Réunion. Il existe des concours de pêche internationaux dédiés comme le B.A.S.S.

Une fois introduit, son établissement est facilité par sa forte résistance et sa stratégie d'alimentation agressive. Il n'est pas situé au plus haut de la chaîne alimentaire. Cependant, les adultes sont rapides et leur nageoire dorsale forte épineuse rebute la plupart des prédateurs. 

Considéré globalement comme envahissant, le black-bass menace directement des dizaines d'espèces natives, en particulier à Madagascar, en Afrique du Sud, en Italie, en Espagne, au Portugal, au Guatemala, au Mexique et à Cuba. Son implantation en zone ibérique est en grande partie responsable du déclin des Cyprinidés endémiques.

En France, il a été introduit en 1880, d'abord de manière sporadique, puis progressivement sur l'ensemble du territoire. Les forts prélèvements dus à la pêche sportive limitent parfois son expansion. C'est l'un des seuls prédateurs (épaulé notamment du silure) du poisson-chat, une espèce invasive considérée comme nuisible. Aujourd'hui, une association nationale lui est consacrée : la « BBF », « Black Bass France ».

Qui est-il ?

Le genre Micropterus

Comment le reconnaître ?

  • Taille moyenne
    50 cm
  • Taille maximale
    70 cm
  • Taille moyenne
    50 cm
  • Taille maximale
    70 cm

Description

Le black-bass ou achigan à grande bouche est doté d'une large tête avec une mâchoire inférieure préominante. Il possède la morphologie caractéristique des carnassiers.

Son dos se décline du vert olive au bronze foncé. Son ventre est argenté. D'après Fishbase, le record est établi à 97 cm (record du monde dans le lac de Montgomery état de Géorgie USA). D'autres sources indiquent un record à 73,5 cm, pour 10 kilos, dans le lac de Biwa au Japon.

En France, il mesure très rarement plus de 60 cm (pour un poids d'environ 4 kg).

Différences entre mâles et femelles

Les femelles sont plus grandes et plus ventrues que les mâles à toutes les classes d'âge. À noter que certains mâles adultes peuvent se transformer en femelles.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en couple ou solitaire
  • Mode de vie
    Diurne
  • territorial
    Oui
  • Venimeux
    Non

À l'âge adulte, le black-bass est un poisson vivant la majorité du temps en solitaire. Il réside naturellement à mi-profondeur, mais se rencontre parfois proximité du fond ou en chasse proche de la surface. C'est une espèce caractérielle avec un tempérament de chasseur affirmé, d'où son intérêt pour la pêche sportive.

Il est parfois observé en petit groupe, en particulier les jeunes. Il a également été vu en compagnie d'autres carnassiers de taille comparable (perche).

C'est un carnassier qui chasse à l'affût et qui fait partie des grands prédateurs de son biotope. Il se nourrit principalement d'insectes, de mollusques, de crustacés, d'amphibiens et de poissons. Le cannibalisme est également fréquent et peut constituer en soit une forme d'autorégulation.

Effectuant de forts prélèvements sur la faune autochtone, il devient parfois nuisible comme en Espagne où il est responsable du déclin d'espèces endémiques. Bien qu'il soit lui-même victime de la prédation de carnassiers de plus grande taille (brochet, sandre), il pourrait concurrencer directement des prédateurs autochtones (grémille, apron...).

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non
  • Protection de la ponte
    Oui

La reproduction a lieu au printemps (d'avril à juin), quand les eaux se réchauffent.

C'est un poisson ovipare qui pond dans un nid sur substrat de sable ou de graviers. Le mâle construit seul le nid puis attire une femelle gravide pour l'enlacer et la presser pour provoquer la ponte. Après la fécondation, il chasse la femelle et garde seul le nid en repoussant tous les importuns. Il peut féconder d'autres femelles qui se présenteraient, attirées par sa sérénade.

Ensuite, il protège sa progéniture pendant plusieurs semaines, sans se nourrir.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    5 - 32 °C
  • Courant
    Lent et Stagnant

Présentation du biotope

Originaire d'Amérique du Nord, le black-bass affectionne les courants lents et se trouve en quantité dans les lacs et les étangs. Il peut s'acclimater à des eaux légèrement saumâtres.

C'est un poisson thermophile, c'est-à-dire qu'i est sensible à la température de l'eau (celle-ci ne doit pas descendre sous les 5 °C) d'où sa répartition assez limitée en Europe, à l'Europe du Sud en particulier l'Espagne et le sud de la France.

Espèces du même biotope

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Patrick Chartrer

Patrick Chartrer

Références bibliographiques

DIETS OF MICROPTERUS SALMOIDES LAC. AND ESOX LUCIUS L. IN LAKE TRASIMENO (UMBRIA, ITALY) AND THEIR DIET OVERLAP - M. LORENZONI - M. CORBOLI - A. J.M. DÖRR - G. GIOVINAZZO - S. SELVI - M. MEARELLI - Bull. Fr. Pêche Piscic. - 2008.

Feeding Habits of an Introduced Large Mouth Bass, Micropterus salmoides (Perciformes; Centrachidae), and Its Influence on Ichthyofauna in the Lake Okjeong, Korea - Myeong-Hun Ko - Jong-Young Park - Yong-Joo Lee - KOREAN JOURNAL OF ICHTHYOLOGY - 2008.

Invasive smallmouth bass (Micropterus dolomieu): History, impacts, and control - Grace L. Loppnow - Kris Vascotto - P. Venturelli - Reabic - 2013.

Ontogenetic diet shifts and interrupted piscivoryin introduced largemouth bass (Micropterus salmoides) - Emili García‐Berthou - International Review of Hydrobiology - 2002.

New data on the distribution of pumpkinseed Lepomis gibbosus and largemouth bass Micropterus salmoides, and of non endemic Iberian gudgeon Gobio lozanoi in the Galicia region (NW Spain) - Cesar Ayres - Reabic - 2009.

The relationship between the exotic predators Micropterus salmoides and Serranochromis robustus and native stream fishes in Zimbabwe - B. Gratwicke - B. E. Marshall - journal of fish biology - 2005.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 29/07/2021
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}