Découvrez les poissons du genre Parachromis

Parachromis
Qui sont les Parachromis ?

Les Parachromis sont des cichlidés prédateurs originaires d'Amérique centrale. En 2021, on compte cinq espèces décrites selon Fishbase. Au moins deux espèces dépassent les 50 cm à l'âge adulte et ont un positionnement haut dans la chaîne alimentaire des rivières et lacs où elles résident.

Avant d'appartenir à ce genre, plusieurs espèces sont passées par les genres Cichlasoma, Herichthys, Heros ou encore Nandopsis. Bien qu'obolètes, ces nominations peuvent encore être utilisées aujourd'hui.

Chez tous les Parachromis, le corps est recouvert de pigments jaunes et orangées, parfois verdâtres. La ligne latérale est bien visible. Chez la plupart des spécimens, elle est constituée d'une bande noire continue ou discontinue. Les flancs sont irisés, le ventre est jaunâtre ou blanchâtre. Ces poissons possèdent également une grande bouche typique des espèces prédatrices, avec une mâchoire inférieure saillante et des canines proéminentes.

Les Parachromis partagent de nombreuses caractéristiques avec les Caquetaia et les Petenia, des cichlidés originaires d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, mais ces propriétés sont le fruit d'une adaptation similaire au milieu. Ils sont tous territoriaux avec un comportement qui pourrait rappeler les black-bass d'Amérique du Nord.

Toutes les espèces fréquentent des eaux stagnantes ou à faible courant excepté P. motaguensis qui est rencontré dans les zones de courant. Les Parachromis ont colonisé une grande variété de biotope, en particulier les lacs, les étangs et les larges rivières.

La reproduction a lieu en couple, et les deux parents protègent la ponte et les alevins. Ces poissons sont très prolifiques : une ponte donne en général entre 1.000 et 5.000 alevins en fonction des espèces, une ponte de plus de 10.000 œufs a été reportée pour P. managuensis.

Les Parachromis passionnent depuis des décennies une partie de la communauté aquariophile. Malheureusement, des spécimens de plusieurs espèces, en particulier P. managuensis, ont été relâchés dans la nature. En zones tropicales et subtropicales, ces poissons ont réussi à se maintenir et à proliférer. Dans plusieurs de ces régions, ils sont à l'origine de grands déséquilibres écologiques et pourraient participer à l'extinction de plusieurs espèces de poissons et crustacés.


En attente de chargement...

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}