Découvrez les poissons du genre Mikrogeophagus

Mikrogeophagus
Qui sont les Mikrogeophagus ?

En 2020, le genre Mikrogeophagus ne comprend que deux espèces : M. altispinosus et M. ramirezi. Ces deux espèces naines se rencontrent dans les eaux douces d'Amérique du sud.

Le genre Mikrogeophagus fait partie des plus controversés parmi les poissons d'eau douce d'Amérique. Il a fallu au moins une trentaine d'années pour officialiser ce nom. Aujourd'hui encore, on peut rencontrer les deux espèces sous d'autres dénominations : Apistogramma, pour le ramirezi, Crenicara pour l'altispinosus, et parfois Microgeophagus ou Papiliochromis pour les deux.

La première référence écrite d'une espèce du genre date de 1948, année au cours de laquelle un article paraît dans un magazine spécialisé sur les poissons d'ornement. On attribue cet écrit à William T. Innes. L'espèce, un Mikrogeophagus ramirezi, est décrite comme Apistogramma ramirezi par George S. Myers et Robert R. Harry.

Bien que morphologiquement différent des Apistogramma, le ramirezi reste nommé sous le genre Apistogramma pendant plusieurs années. En 1957, une première appellation sous Microgeophagus est relevé dans un livre sur les poissons d'aquarium. C'est en 1971, à la suite d'un écrit du spécialiste des poissons Axelrod, que le nom de genre Microgeophagus commence à s'imposer. À cette époque, des voix s'élèvent pour demander la redescription du ramirezi parmi les Geophagus, un genre proche constitué de cichlidés géophages d'Amérique du sud.

Dans les années 70, les confusions entre les deux espèces du genre sont fréquentes. Les ramirezis importés de Bolivie sont en fait des altispinosus. En 1977, Kullander décrit le genre Papiliochromis, avec comme espèce type le ramirezi. Le nouveau nom fut adopté largement, mais dans les années 80, plusieurs scientifiques de renom ont réaffirmé la prévalence du nom de genre Microgeophagus, alors orthographié Mikrogeophagus, en arguant que ce nom avait été évoqué avant Papiliochromis pour définir ces deux espèces.

Quelles sont les différences entre les Mikrogeophagus et les Apistogramma ?

Mikrogeophagus et Apistogramma diffèrent grandement dans leur morphologie et leur comportement, y compris au niveau du processus de reproduction.

Le dimorphisme est moins marqué chez les Mikrogeophagus, les femelles sont légèrement plus petites mais leurs couleurs sont très similaires aux mâles. Chez les Apistogramma, les mâles sont nettement plus grands et possèdent des nageoires plus élancées. Les couleurs entre mâles et femelles sont souvent très différentes. La femelle Mikrogeophagus possède une petite tâche latérale, qui est absente chez les femelles Apistogramma.

En ce qui concerne la reproduction, les Mikrogeophagus sont exclusivement monogames alors que plusieurs espèces d'Apistogramma sont polygames. Chez les Mikrogeophagus, les soins sont donnés par les deux parents, et la ponte a lieu sur des surfaces horizontales ou dans des fosses. Les Apistogramma pondent plus souvent sur le bois ou sur des surfaces verticales. Enfin, la femelle nettoient seule la ponte, pendant que le mâle protège le territoire.

Il semblerait que le ramirezi ait été initialement rangé parmi les Apistogramma à cause de sa petite taille et de la présence d'un lobe épibranchiale, bien que ce lobe soit bien plus grand chez les Mikrogeophagus.

En réalité, les Mikrogeophagus sont plus proches des grandes espèces géophages des genres Acarichthys, Biotodoma, Geophagus, Gymnogeophagus et Retroculus que des Apistogramma.


En attente de chargement...

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}