poisson-loup atlantique

Nom scientifique Anarhichas lupus
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN NE
Famille Anarhichadidae
Genre Anarhichas
Anarhichas lupus Anarhichas lupus

Introduction

Anarhichas lupus, plus communément appelé poisson-loup atlantique ou poisson-loup, est une espèce originaire des eaux fraîches de l'océan Atlantique. Cet habitant des fonds rocheux est l'un des grands prédateurs de son biotope.

Bien que peu ciblé commercialement, il est souvent capturé par les pêcheries de type chalut. Autrefois commune, cette espèce est en déclin dans de nombreuses régions depuis les années 1980. En 2000, le Canada a classé le poisson-loup comme « espèce préoccupante ». Ce poisson n'est pas évalué à l'échelle mondiale.

Il semble que ce poisson reste toute sa vie particulièrement attaché à son territoire, ce qui confère une certaine vulnérabilité quant à sa capacité de résilience en cas de surpêche localisée. Outre les risques liés aux prises, cette espèce est sensible aux changements de température de l'eau. Elle est utilisée comme témoin écologique dans plusieurs régions du monde. Dans plusieurs régions, cette espèce joue un rôle clé dans les écosystèmes, en régulant par exemple la population de certaines espèces d'oursin.

Qui est-il ?

Le genre Anarhichas

En 2022, le genre Anarhichas compte quatre espèces recensées, toute dans l'hémisphère nord. Toutes les espèces sont communément appelées « poisson-loup », en référence à leur mâchoire. Anarhichas vient du grec anarrhic signifiant grimper ou du latin anarrhinon signifiant gueule de loup.

Ces poissons sont épibenthiques : ils reposent sur les fonds meubles. Généralement rencontrés à proximité des rochers, ces discrets prédateurs sont spécialistes de la chasse aux mollusques et aux crustacés. Ils utilisent leur puissante mâchoire pour broyer les coquilles de leurs proies. Ils complètent ce régime avec toute forme d'organisme vivant, y compris des poissons, qu'ils capturent par opportunisme.

Les Anarhichas sont reconnaissables à leur corps allongé, l'absence de nageoires pelviennes et leur imposante tête. La bouche comprend plusieurs rangés de dents, allant du bord de la mâchoire jusqu'au palais. Des dents saillantes de type canines sont visibles à l'avant de la mâchoire.

Plusieurs espèces sont encore commercialisées de nos jours mais ces poissons d'eau relativement profonde ne font pas l'objet de pêches ciblées. Non évaluée par les instituts de recherche à ce jour (2022), plusieurs espèces semblent menacées, y compris par l'augmentation de la température des eaux.

Morphologie

  • Taille moyenne
    100 cm
  • Taille maximale
    150 cm
  • Longévité
    22 ans
  • Mimétisme
    fonds rocheux
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    100 cm
  • Taille maximale
    150 cm
  • Longévité
    22 ans
  • Mimétisme
    fonds rocheux
  • Motif
    rayures verticales

Comment reconnaître le poisson-loup atlantique ?

Le poisson-loup atlantique mesure entre 100 et 150 cm. Il se distingue de ses congénères par les bandes transversales plus sombres qui recouvrent son corps.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

Le poisson-loup atlantique chasse à l'affût et fait partie des prédateurs de son biotope. En dehors de la période de reproduction, c'est un poisson solitaire qui réside à proximité du fond, à proximité des rochers.

C'est un poisson territorial qui se nourrit principalement d'invertébré à carapace comme les crustacés, les échinodermes ou les mollusques. Parmi ses proies connues, on peut citer les crabes, les oursins ou les homards. Les plus grands spécimens se nourrissent également de poissons, une source d'alimentation qui semble augmenter avec l'âge.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Oui

Le poisson-loup atlantique est un poisson ovipare qui pond sur substrat découvert. Après le frai, le mâle garde la couvée jusqu'à l'éclosion. Pendant toute cette période, il cesse pratiquement de s'alimenter.

Dans plusieurs régions, cette espèce semble migrer vers les eaux littorales. La période de reproduction change en fonction de la zone géographique et de la profondeur, ce qui inclut l'existence de différentes populations spécifiques de poissons-loups. Chaque dynamique de population suit ses propres règles, et l'immigration entre différentes zones est limitée, ce qui rend cette espèce particulièrement vulnérable à la surpêche.

Les femelles de cette espèce sont connues pour pondre les œufs parmi les plus grands chez les poissons, avec un diamètre pouvant atteindre 6 mm. La taille des œufs dépend de la taille de la femelle. Au moment du frai, les femelles pondent de grosses grappes dans des nids construits au sol.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce océanodrome est répertoriée de la mer Blanche jusqu'aux côtes du Canada. Elle est présente autour des îles britanniques, de l'Islande et des côte du sud du Groenland. En France, elle peut être rencontrée de la Manche jusqu'au golfe de Gascogne.

En mer Baltique, elle est considérée selon l'IUCN Finlande comme en danger. Dans le détroit de Kattegat, les prises suédoises sont passées de 30 tonnes en 1999 à moins de 2 tonnes en 2011. Dans cette région, l'espèce était autrefois relativement fréquente dans les eaux côtières peu profondes (20-60 mètres) durant l'été, puis migrait au large en hiver.

Du côté de l'ouest de l'Atlantique, les relevés scientifiques indiquent un déclin depuis les années 80. Entre 1980 et 2000, le taux de capture a chuté de 91% dans les eaux de Terre-Neuve, et de 87% sur l'ensemble des eaux canadiennes.

Plusieurs facteurs rendent vulnérables cette espèce : les habitudes spécifiques de nidification, la dispersion limitée et leur croissance lente. Elles sont particulièrement menacées par les chaluts de fond et le dragage, qui endommage également l'habitat. Malgré les difficultés, les poissons-loups sont toujours commercialisés dans plusieurs régions. Cette espèce n'est toujours pas évaluée de manière globale en 2022.

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Profondeur
    1 - 500 m
  • Milieu
    Benthique libre
  • Courant
    Lent

Présentation du biotope

Le poisson-loup atlantique vit à une profondeur inférieure à 500m. Durant l'été, il fréquente des zones moins profondes, pour la nidification. Les subadultes semblent fréquenter les zones plus profondes.

Ce poisson vit sur les fonds vaseux ou sablonneux, dans les zones rocheuses.

Espèces du même biotope

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

Decline in Atlantic wolffish Anarhichas lupus in the North Sea: Impacts of fishing pressure and climate change - Joanna K. Bluemel - Simon H. Fischer - David W. Kulka - Christopher P. Lynam - Jim R. Ellis - journal of fish biology - 2021.

Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le loup atlantique Anarhichas lupus au Canada - Niall O’Dea - Richard Haedrich - COSEPAC - 2000.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 03/10/2022
Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}