crevette balais

Nom scientifique Atya gabonensis
Type crevette filtreuse
Descripteur Giebel
Année description 1875
Genre Atya
Atya gabonensis Atya gabonensis

Introduction

L'Atya gabonensis, plus communément appelée la crevette balais, est originaire d'Afrique. Cette crevette a la particularité de filtrer l'eau pour se nourrir. Elle appartient au groupe des crevettes filtreuses.

Qui est-elle ?

Le genre Atya

Selon les sources, en 2021, le genre Atya compte entre sept et onze espèces de crevettes décrites. Elles sont présentes dans la plupart des régions tropicales et subtropicales du globe. La taxonomie des différents taxons n'est pas encore totalement établie et il est probable que plusieurs espèces soient encore non décrites à ce jour. Il existe de nombreux synonymes désignant les mêmes espèces, en particulier en Afrique, dans les Caraïbes et en Amérique du Sud.

Plusieurs espèces ont été surpêchées et leurs populations sont aujourd'hui considérées comme vulnérables. Des projets d'aquaculture, en particulier pour le milieu aquariophilie, se sont développées depuis les années 2000.

Toutes les Atya semblent apprécier dans les parties rocheuses des rivières. Elles sont principalement rencontrées des zones de courant fort mais quelques populations sont également répertoriées en eaux saumâtres. Les juvéniles vivent cachées dans les racines et la végétation des ruisseaux. Le processus de reproduction comprend une partie en eau saumâtre ou marine. En journée, les Atya sont discrètes et restent la plupart du temps caché pour éviter la prédation. Elles semblent plus actives pendant la nuit. 

Ces crevettes sont spécialisées dans la filtration de l'eau. Les deux premières paires de péréiopodes sont modifiées pour capturer nourriture, et la troisième paire permet aux crevettes de se fixer sur le substrat et de résister aux courants.  Les cils situés sur les pattes et la queue facilitent la nage qui se fait par bonds lors de la contraction des muscles abdominaux.

Comment la reconnaître ?

  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    15 cm
  • Longévité
    10 ans
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    15 cm
  • Longévité
    10 ans

Description

Cette géante parmi les crevettes filtreuses peut atteindre plus de 15 centimètres. La coloration est variable mais généralement bleutée, beige ou gris avec des reflets irisés. Il existe des individus blancs, verts ou roses, et toutes les combinaisons parmi ces couleurs. Les jeunes sont parfois multicolores.

Différences entre mâles et femelles

Les mâles sont généralement plus grands que les femelles.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en colonies
  • territorial
    Non
  • Venimeux
    Non
  • Mode de vie
    Nocturne

Cette crevette vit en colonie de dizaines d'individus. Elle ne se préoccupe guère des espèces croisant son chemin. Cette crevette passe le plus clair de son temps dans les forts courants pour capter de la micro-nourriture en suspension.

La crevette balais est une espèce plutôt nocturne. Elle reste dans ses caches une bonne partie du jour pour ne sortir se nourrir qu'à la nuit tombée.

Mode de reproduction

La femelle incube des œufs sous son abdomen. Une partie de la reproduction a lieu en conditions saumâtres ou marines.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-elle ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce est présente en Afrique de l'Ouest et sur la côte est de l'Amérique du Sud.

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 30 °C
  • pH (acidité)
    6.2 - 7.5
  • gh (dureté)
    3 - 12
  • Courant
    Fort

Présentation du biotope

La crevette balais réside naturellement dans une eau neutre. Cette crevette apprécie les eaux bien oxygénées. Elle est taillée pour les eaux vives où le fond est jonché de galets et de rocher par le courant. Dans leur habitat naturel, ces crevettes ne quittent leurs cachettes que la nuit tombée, lorsque leurs principaux prédateurs ne sont plus de sortie.

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    140 litres
  • Population min
    3 individus
  • Température
    24 - 30°C
  • pH (acidité)
    6.8 - 7.2

Caractéristiques

  • Type de maintenance
    Aquarium
  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Disponibilité
    courant
  • Comportement
    pacifique
  • Robustesse
    robuste
  • Environnement
    eau douce
  • Reproduction
    eau douce

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

L'élevage de cette espèce est accessible à condition de bien se renseigner sur ses besoins en aquarium. Les éventuels cohabitants doivent être choisis avec soin pour éviter la perte d'animaux.

Cette espèce robuste est particulièrement répandue dans le commerce aquariophile. Les animaux issus d'élevage de longue date sont généralement acclimatés à une température avoisinant les 26°C dans une eau neutre.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

La crevette balais est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 24 °C et 30 °C. . Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 33°C sur de longues périodes. La teneur en Nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

Cohabitation & Environnement

En raison de leur état de fragilité lors de la mue, tous les crustacés ont besoin d'un environnement fourni en cachettes (racines, galets, feuilles, plantes...) pour s'abriter en cas de danger. Pour maintenir ce type de crevettes, il sera nécessaire de prévoir une zone spacieuse, constituée par exemple de petites roches, et sans plantes pour qu'elle puisse vivre selon ses habitudes. Naturellement, elles peuvent se montrer timides à leur arrivée dans l'aquarium mais dans de bonnes conditions, elles prendront place sans trop de difficulté dans leur nouvel environnement.

Cette crevette vivant naturellement en grands groupes, il convient d'installer au moins 3 individus dans un aquarium de 140 litres minimum. La maintenance en groupes permet de pouvoir observer son comportement naturel au sein de l'aquarium. Comme énoncé précédemment, La crevette balais est une crevette qui vit naturellement dans le courant pour se nourrir. Prévoyez une filtration surdimensionnée (10 à 20 fois le volume du bac) afin de garantir un débit important dans l'aquarium et une forte oxygénation.

Malgré sa taille, cette espèce ne présente aucun risque de prédation pour d'autres habitants de l'aquarium.

 

 

Conseils pour l'alimentation

La crevette balais est planctophage. Il convient de ne pas trop nourrir vos pensionnaires pour éviter de polluer l'eau. Pour un spécimen adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

La reproduction en aquarium d'eau douce est impossible.

Magasins partenaires proches

Idées cadeaux

Voyager durable et écologique

Entretenir son aquarium

S'immerger dans le milieu

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

A lire sur la toile

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Jérôme Picard

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 24/12/2020
  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}