chelmon à bec médiocre

Nom scientifique Chelmon rostratus
Descripteur Linnaeus
Année description 1758
Statut IUCN LC
Famille Chaetodontidae
Genre Chelmon
Chelmon rostratus Chelmon rostratus

Introduction

Chelmon rostratus, généralement appelé « chelmon à bec médiocre » ou simplement « poisson-papillon » est un poisson marin originaire de la zone Indo-Pacifique. Cette espèce utilise son bec allongé pour chasser des petites proies entre les branches de coraux.

Cette espèce est régulièrement présentée au grand public dans les aquariums publics. Outre ses couleurs et son comportement atypique, elle est utilisée comme nettoyeuse pour réguler les populations de petites anémones s'attaquant aux coraux.

Qui est-il ?

Le genre Chelmon

En 2022, le genre Chelmon compte trois espèces décrites, toutes originaires des eaux tropicales de l'ouest de l'océan Pacifique. Parfois appelés « poissons-papillons à long bec », ces espèces marines sont facilement reconnaissables à leur corps compressé recouvert de rayures verticales orangées.

Les Chelmon fréquentent les zones de coraux, les estuaires et les récifs limoneux. Ils vivent en solitaire ou en couple, et se nourrissent de petits invertébrés benthiques.

Une espèce est fréquemment présentée dans les aquariums publics et est importante pour le commerce aquariophile récifal : Chelmon rostratus. Malgré les éventuelles pressions de pêche, aucune espèce ne semble menacée.

Morphologie

  • Taille moyenne
    15 cm
  • Taille maximale
    20 cm
  • Longévité
    10 ans
  • Motif
    rayures verticales
  • Taille moyenne
    15 cm
  • Taille maximale
    20 cm
  • Longévité
    10 ans
  • Motif
    rayures verticales

Comment reconnaître le chelmon à bec médiocre ?

Chelmon rostratus mesure entre 15 et 20 cm. Il est facilement identifiable à ses rayures jaunâtres verticales caractéristiques. La première, la plus fine, traverse l'œil. La seconde est située à l'avant des nageoires pectorales, la troisième, plus large est au centre du corps.

L'arrière du corps est totalement jaunâtre à orangé, avec une tache allongée blanche sur le flanc avant la nageoire caudale. À la base de cette dernière, on observe une bande foncée entourée d'un liseré blanc et bleuté.

Comme chez son congénère Chelmon muelleri, cette espèce possède une tache noire entourée de blanc à l'arrière du corps. Cette tache mimant un œil est utilisée pour déjouer d'éventuels prédateurs.

Différences entre mâles et femelles

Le dimorphisme est très discret. Le museau des mâles possède une petite bosse et une inclinaison plus importante que chez les femelles.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité
    vivant en couple ou solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Mode de vie
    Diurne

Chelmon rostratus est un poisson vivant en couple ou solitaire qui réside naturellement à proximité du fond. Parfois légèrement territoriaux, ces poissons-papillons chassent des organismes benthiques dans les zones de récifs riches en coraux.

Mode de reproduction

  • Espèce migratrice
    Non

Chelmon rostratus est un poisson ovipare qui pond en couple en eau libre.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

Cette espèce est répertoriée dans les récifs tropicaux de l'océan Pacifique occidental, de la mer d'Andaman jusqu'aux îles Ryukyu.

Contenu publicitaire

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    25 - 29 °C
  • Profondeur
    1 - 25 m

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent Chelmon rostratus à une profondeur inférieure à 25m. Il n’est cependant pas impossible de retrouver cette espèce à d’autres profondeurs. Il fréquente de préférence les côtes rocheuses et les récifs coralliens. Il est également répertorié dans les récifs limoneux et les estuaires.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    400 litres
  • Population min
    1
  • Température
    25 - 29 °C
  • pH (acidité)
    8.2 - 8.4

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    très difficile
  • Robustesse
    sensible
  • Comportement
    peu agressif
  • Disponibilité
    courant

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

La réalisation d'un aquarium eau de mer requiert certaines connaissances au préalable.

L'eau de mer est généralement synthétique, constituée d'eau osmosée et de sel synthétique à hauteur de 33g/litres. Il est également possible de prélever de l'eau de mer directement (après s'être assuré que l'eau ne soit pas polluée).

La mise en fonctionnement d'un aquarium d'eau de mer se fait en trois phases : la mise en place d'un décor en pierre vivante, l'introduction des invertébrés un mois plus tard, et l'introduction des poissons 3 mois plus tard. Il est primordial d'attendre le plus longtemps possible avant d'introduire les animaux afin que la micro-faune ait eu le temps de bien se développer. L'équilibre et la stabilité physico-chimique sont fondamentaux pour la réussite de ce type de bac.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Conseils de maintenance

Le chelmon à bec médiocre est une espèce dont la maintenance est plutôt reservée à des aquariophiles avertis. Elle ne pourra être réalisée avec succès qu'en effectuant un minimum de travail de documentation. Les conditions particulières d'élevage peuvent facilement entraîner la mort de l'espèce ou d'autres animaux.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Entretien et équilibre de l'eau

Le chelmon à bec médiocre est une espèce marine qui vit naturellement à une température comprise entre 25 °C et 29 °C. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 32°C sur de longues périodes. Le chelmon à bec médiocre est sensible aux changements brutaux de paramètres ainsi qu'aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec un soin tout particulier pour éviter qu'il ne développe des maladies ou des faiblesses. La teneur en nitrates devrait rester inférieure à 25mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. En eau de mer, il est également possible d'éliminer les nitrates en utilisant l'une des méthodes suivantes : Jaubert, denitrateur sur souffre, biopeletts, méthode vodka.

Incompatibilités formelles

Attention, le chelmon à bec médiocre est incompatible avec les mollusques et éponges.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de maintenir cette espèce dans un volume minimum de 400 litres.

Cette espèce est utilisée comme auxiliaire de nettoyage dans les bacs récifaux. En effet, elle est connue pour lutter efficacement contre les anémones de verre du genre Aiptasia, néfastes pour certaines espèces de coraux. Attention cependant, il peut endommager les coraux durs à gros polypes (LPS), en particulier les espèces des genres Cynarina, Acanthastrea ou Trachyphyllia.

Les Chelmon disponibles dans le commerce proviennent de captures sauvages. Ces poissons vifs sont généralement difficiles à acclimater, et les pertes d'individus occasionnées par ses captures sont importantes. En outre, ces poissons ne doivent pas être installés avec des poissons agressifs. La cohabitation est en particulier difficile avec des poissons chirurgiens. Des cas de décès précoces ont par exemple été enregistrés en présence du chirurgien jaune (Zebrasoma flavescens).

Conseils pour l'alimentation

Chelmon rostratus est carnivore, malacophage et microphage. Il convient de ne pas trop nourrir vos pensionnaires pour éviter de polluer l'eau. Pour la plupart des espèces, il est préférable de donner quelques petites portions chaque jour plutôt qu'un unique repas trop copieux.

Protocole de reproduction

  • Nettoyage de la ponte
    Non
  • Protection de la ponte
    Non
  • Défense des alevins
    Non

La reproduction est quasiment impossible chez les particuliers. Les individus commencent à se reproduire à partir d'une douzaine de centimètres. Ils doivent être installés dans un volume important (1000 litres), à une température d'eau proche des 25°C.

Risques d'hybridation

De manière générale, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs espèces d'un même genre ou différentes variétés d'une même espèce pour éviter les risques d'hybridation.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Apprendre en s'amusant

Découvrir les milieux

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

Où acheter ce poisson sur la toile ?

A lire sur la toile

Sites partenaires en aquariophilie

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Adrien Falzon

Adrien Falzon

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

Références bibliographiques

Successfully Aquacultures the Copperband Butterflyfish, Chelmon rostratus - Dr. Cortney - Katie McCord - Morgan Bronson - Audrey Beany - Peter Woodward - John Marcellus - Rising Tide Conservation - 2021.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 12/08/2022

Partenaires

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

Jours
Heures
Min
Sec

Très bientôt... Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

Découvrez FishiShop
Des produits écologiques & ludiques
Pour soutenir le projet Fishipédia

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}