Encyclopédie

Le guppy en image(s)

Introduction

Le Poecilia reticulata, plus communément appelé guppy, est un petit poisson tropical originaire d'Amérique du sud.

Qui est-il?

Morphologie

Taille moyenne : 3 cm
Taille maximale : 4 cm

Comme tous les Poeciliidae, le guppy a les nageoires pectorales placées assez haut sur le côté du corps. Ses nageoires pelviennes sont également placées en avant.

C'est un poisson de petite taille, les femelles les plus grandes n'excèdent pas les 4 cm. Il possède un dos aplati et sa bouche est placée très haute sur son corps.

Dimorphisme

Le mâle est plus colorée que la femelle. De plus, il possède un gonopode (organe copulateur) à la place de la nageoire anale arrière.

Ses nageoires sont beaucoup plus développées que celles de la femelle. Les sélections successives ont peu à peu conduit à la création de variétés atypiques. les queues des mâles peuvent avoir des formes rondes, d'épées (basse ou haute), voilées. Les plus répandues restent les queues en éventail et triangulaires.

La femelle est plus grosse que le mâle (4 cm environ pour 3 cm chez le mâle) et moins colorée. Elle présente également une tâche sombre sur le ventre.

Comportement

Le guppy est un poisson vif qui se rencontre en groupes plus ou moins importants. Il réside naturellement proche de la surface où il capte sa nourriture.

Les mâles sont particulièrement oppressants avec les femelles. C'est une espèce très prolifique qui tend à devenir parfois à devenir invasive.

Mode de reproduction

Les guppys sont des poissons ovovivipares : les alevins sont incubés dans le ventre de la femelle. Lorsqu'ils sont libérés, ils sont déjà au stade de la nage libre et sont prêts à se nourrir seuls.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Présence géographique & Ecologie

Le guppy est originaire du continent américain. Dès 1940, il a été largement introduit dans le monde entier pour lutter contre les moustiques. Il est à présent installé sur de nombreuses îles tropicales comme la Martinique ou la Nouvelle Calédonie.

Des références indiquent que l'espèce à développer des ensembles de colorations spécifiques aux îles où elle a été introduite.

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Son écosystème?

Caractéristiques de l'eau en milieu naturel

  • Température
    18 - 28 °C
  • pH (Acidité)
    5.5 - 8.0
  • GH (Dureté)
    6 - 15
  • Courant
    Faible à moyen

Présentation du biotope

Dans les zones où il est présent, le guppy s'est largement adapté. Il se rencontre dans des eaux à écoulement lent, généralement à proximité des berges. Il côtoie ainsi les criques côtières, les ruisseaux et les zones marécageuses où il se nourrit volontiers de petits insectes et de larves de moustiques.

Il évolue à faible profondeur, non loin de la surface, dans des zones à forte présence de végétaux (plantes aquatiques et palustres, matières organiques en décomposition, branches...).

Sa maintenance?

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    facile
  • Agressivité
    pacifique
  • Robustesse
    plutôt robuste
  • Sociabilité
    vivant en petits groupes

Nos recommandations

  • Volume min
    60 litres
  • Population min
    4 individus
  • Température
    18 - 28 °C
  • pH (Acidité)
    6.8 - 7.5

Introduction

Le guppy est un poisson plutôt robuste qui vit naturellement dans une eau ayant une température comprise entre 18 °C et 28 °C pour un pH allant de 5.5 à 8.0. Les conditions d'élevage des poissons d'origine sauvage doivent être respectées de manière rigoureuse. Les poissons issus d'élevage de longue date sont généralement acclimatés à une température avoisinant les 26°C dans une eau neutre.

Population & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir dans un volume minimum de 60 litres.

Le guppy ne se soucie guère de ses colocataires. C'est un poisson paisible qui ne présente pas de problèmes de comportement dans un aquarium communautaire. Attention cependant aux éventuels risques de prédation en cas de cohabitation avec des poissons de trop grande taille. A savoir, les petites espèces doivent préférablement être insérées dans l'aquarium quelques temps avant les plus grandes.

Ce poisson étant polygame, le mâle doit toujours être maintenu avec plusieurs femelles. Un ratio de trois femelles pour un mâle semble être un bon compromis pour la constitution du groupe.

Les mâles ont la particularité d'être particulièrement oppressants avec les femelles. Ce comportement peut fatiguer les femelles à un point qu'il entraine parfois leur mort. Il est important de mettre en place un aquarium planté muni de nombreux refuges.

L'espèce apprécie un environnement particulièrement riche en végétation. L'ajout de plantes lui offrira de nombreuses cachettes qui atténueront son éventuel stress. Des plantes flottantes de type Pistia ou Salvinia peuvent être ajoutées pour recréer l'ambiance tamisée caractéristique de ses conditions de vie en milieu sauvage.

Pour éviter que l'eau ne devienne trop polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Le guppy est un insectivore et vermivore.

Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Conseils pour la reproduction

Sa reproduction en aquarium est considérée comme très facile.

La fécondation est très rapide, et un accouplement suffit pour plusieurs portées, jusqu'à 3 portées peuvent être fait avec la même semence, que la femelle garde en elle. La période d'incubation est d'environ 1 mois (à 23°C), elle varie beaucoup en fonction de la température.

Les portées peuvent donner naissance de 30 à 200 alevins, qui apprécieront particulièrement les plantes, telles que la mousse de java, pour se cacher pendant les premiers jours.

Au sein de la population de guppy, étant donnée leur nature prolifique, il est nécessaire de comprendre l'importance d'apporter régulièrement un nouveau patrimoine génétique. En effet, la consanguinité peut avoir des effets déplorables sur les progénitures,  notamment des déformations de la colonne vertébrale.

Aquariums de nos membre où est présente cette espèce

Littérature associée à l'espèce

Contribuer à cette fiche

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions. Si vous souhaitez apporter votre contribution pour la fiche en cours, vous pouvez cliquer sur le bouton suivant.

  • Réalisation : Equipe Fishipédia
Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable
Voir les autres poissons
Partager ce poisson
Ajouter à un aquarium
Ajouter à vos favoris