Le scalaire

Fiche poisson, dernière mise à jour : 09/08/2019

Introduction

Le Pterophyllum scalare, communément appelé scalaire ou plus rarement poisson-ange (en anglais angelfish), est un poisson tropical originaire d'Amérique du sud. Dans la Nature, il réside dans les zones de végétations denses et dans les bois morts, en banc de plusieurs dizaines d'individus.

Qui est-il?

Informations scientifiques

Spécificités des espèces du genre Pterophyllum

Les Pterophyllum regroupent trois espèces de "poissons anges" d'eau douce parmi lesquels le scalaire (P. scalare), l'altum (P. altum) et le P. leopoldi. Il fut un temps où certaines espèces étaient rangés parmi les Plataxoides, genre proche des Platax, des poissons exclusivement marins. Une réorganisation réalisée par Leonard P. Schultz a permis une clarification des différentes nomenclatures.

Il existe de nombreuses sous-espèces parmi ces poissons en fonction des localités. Ce qui explique pourquoi on précise souvent le nom du Rio de provenance lorsqu'on parle d'individus sauvages.

Caractéristiques principales de l'espèce Pterophyllum scalare

  • Taille
    entre 15 et 20 cm
  • Forme
    triangulaire
  • Motif
    rayures verticales
  • Mimétisme
    Aucun

Comment me reconnaître ?

Le scalaire possède un corps compressé en forme de disque. Cependant, la longueur de ses rayons épineux dorsaux et anaux lui donne plutôt une silhouette triangulaire.

Chez les adultes, la couleur de base naturelle est argentée avec quatre bandes verticales brunâtres/rouges et des stries rouges ou orangées sur les nageoires. Les juvéniles possèdent 7 barres verticales.

Dimorphisme & Dichromatisme

Uniquement lors de la phase de reproduction, la femelle présente une protubérance conique assez épaisse en avant de la nageoire anale, l'oviducte. Le mâle lui ne présente qu'un fin organe, le spermiducte dirigé vers l'avant . Théoriquement, les mâles adultes présentent souvent une bosse sur la tête.

Mode de vie & Comportement

  • Sociabilité adulte
    vivant en grands groupes
  • Mode de vie
    Diurne
  • Territorial
    Oui
  • Type de nage
    plutôt calme

Le scalaire vit naturellement en groupes de dizaine d'individus et réside naturellement à mi-profondeur voire non loin de la surface. C'est un chasseur qui peut devenir agressif dans certains contextes.

Il est généralement paisible avec les poissons non territoriaux, lorsque le groupe n'est pas en chasse. Une hiérarchie régie l'organisation du groupe, avec quelques individus dominants. Les comportements en terme de chasse et de protection de groupe diffèrent en fonction du rang dans la hiérarchie.

En période de reproduction, des couples se forment et forment leurs territoires à proximité des racines. Dans ce contexte, il protégera rigoureusement sa ponte et ses alevins contre tout intrus s'approchant de son territoire.

Mode de reproduction

Contrairement à P. altum qui préfère frayer sur des racines immergées et des branches d'arbre , le P. scalare se reproduit sur des feuilles submergées de plantes et d' arbres dans la forêt inondée.

Les mâles courtisent les femelles pendant la saison de reproduction. Comme les autres Pterophyllum, les scalaires forment des couples solides particulièrement attentionnés avec leur progéniture.

Après la parade de reproduction, les œufs sont fixés et fécondés à la surface de la végétation aquatique dans un nid improvisé. Mâle et femelle gardent le frai, et protègent un territoire tout autour du nid. Le couple reste soudé durant toute la phase de reproduction.

D'où vient-il?

Carte de répartition

Statut de conservation IUCN

En Savoir Plus

Une espèce est dite Non évaluée lorsqu’elle n’a pas encore été confrontée aux critères IUCN et qu'aucune estimation fiable de la viabilité de sa population n'a été faite.

Présence géographique & Etat des populations

Le Pterophyllum scalare est présent dans le bassin de l'Amazone ainsi que dans plusieurs fleuves de Guyane et de Guyana.

Quel est son écosystème?

Caractéristiques du milieu naturel

  • pH (Acidité)
    6.0 - 7.2
  • Température
    24 - 26 °C
  • GH (Dureté)
    6 - 9
  • Courant
    Faible - Moyen

Présentation du biotope

La haute stature du scalaire lui permet de se dissimuler dans la végétation dense pour chasser des espèces de petits poissons et de crustacés (évitant ainsi par la même occasion, la prédation des grandes espèces de cichlidé vivant en eau libre). Il se rencontre généralement dans les zones marécageuses ou les terrains inondés, aussi bien en eau claire qu'en eau "limoneuse".

Dans la nature, l'espèce partage son habitat (entre autres) avec des MesaunotaPseudolithoxus et des Dekeyseria.

Magasins spécialisés à proximité

Conseils pour sa maintenance en aquarium

Rappel général sur les données de maintenance

Dans la Nature, les poissons sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont variables. Les conseils proposés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques.

Les poissons sauvages sont plus difficiles à élever que les espèces issues de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Nos recommandations

  • Volume min
    300 litres
  • Population min
    2 individus
  • Température
    24 - 26 °C
  • pH (Acidité)
    6.8 - 7.5

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    modéré
  • Comportement interspécifique
    légèrement agressif
  • Robustesse
    plutôt robuste
  • Disponibilité
    très courant

Introduction

Le scalaire est un poisson qui vit naturellement à une température comprise entre 24 °C et 26 °C. Le pH de l'eau oscille de 6.0 à 7.2 .

Cette espèce plutôt robuste est particulièrement répandue dans le commerce aquariophile. Les poissons issus d'élevage de longue date sont généralement acclimatés à une température avoisinant les 26°C dans une eau neutre. Si vous vous lancez dans la maintenance de poissons d'origine sauvage, il est impératif de vous renseigner auprès du vendeur sur les conditions nécessaires pour une vie saine des futurs poissons.

A savoir, avant l'achat de poisson, il est indispensable de lire la fiche qui lui est dédiée afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Population & Environnement

Sa forme en voiles aériennes, son corps comprimé, sa grâce et sa nonchalance ont fait du scalaire un hôte renommé des intérieurs. La multitude de déclinaisons d'élevage ont aussi contribué à cette grande notoriété.

le Pterophyllum scalare est l'espèce de "scalaire" la plus courante et la plus reproduite en captivitéPar là même, c'est l'une des espèces élevées qui subit le plus fréquemment le phénomène de "nanification" en aquarium, processus qui bloque la croissance de l'animal faute de place suffisante. Même si sa hauteur reste inférieure à ses cousins Pterophyllum altum et Pterophyllum leopoldi, ce poisson voile majestueux a besoin d'une grande hauteur d'eau pour se développer harmonieusement.

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de le maintenir en groupe dans un volume minimum de 300 litres, 500 litres étant préférables pour une petite dizaine de poissons adultes.

Le scalaire est un poisson de caractère qui devient de plus en plus territorial avec l'âge. S'il est habitué tôt à ces voisins, il n'est pas très agressif à leur égard mais certains individus peuvent devenir virulents voire retrouver leur instinct de chasseur. Attention à la constitution de votre population, les poissons de banc doivent être insérés quelques temps avant les scalaires (adultes). De nombreux cas de prédation ont déjà été repérés, en particulier dans des aquariums de taille inadaptée.

Il ne faut pas négliger son besoin d'un espace conséquent, en particulier au niveau de la hauteur d'eau, et bien agencé pour lui permettre de marquer sa zone de vie. Il ne doit pas cohabiter avec des poissons territoriaux de grande taille ou trop agressifs afin d'éviter qu'il ne soit dominé voire blessé.

Il peut vivre correctement avec des espèces territoriales paisibles de plus grande taille ou avec des voisins au comportement similaire, à condition que le volume d'aquarium le permette. Il est important d'éviter de faire cohabiter deux espèces territoriales occupant la même zone de vie dans un aquarium trop petit.

En période de reproduction, il défendra avec virulence son territoire et sa ponte, comportement qui peut fragiliser des poissons d'ordinaire timides.

L'espèce apprécie un environnement particulièrement riche en végétation. L'ajout de plantes lui offrira de nombreuses cachettes qui atténueront son éventuel stress. Pour éviter que l'eau ne devienne trop polluée, il est recommandé d'effectuer un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau. Attention, l'eau ajoutée doit être à une température voisine de celle de l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Le scalaire est un carnivore, insectivore et piscivore. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Comme pour tous les poissons, il convient de ne pas trop les nourrir pour éviter de polluer l'eau. Pour un poisson adulte, vous pouvez le nourrir une fois par jour.

Protocole de reproduction

Lorsqu'il atteint la maturité sexuelle, le mâle Pterophyllum scalare commence à parader avec sa femelle dans une zone de l'aquarium. Une fois le couple formé, les deux individus deviennent très territoriaux et s'attaquent à tout intrus s'approchant de la future zone de ponte, en particulier les autres spécimens du même genre. Les futurs parents nettoient alors la zone de ponte, généralement une large feuille ou une vitre de l'aquarium. C'est le moment propice si vous souhaitez isoler le couple dans un aquarium de reproduction mais gare aux couples de femelles! en effet, il arrive relativement fréquemment que deux femelles forment un couple et donnent une ponte caduque.

Si vous êtes sûrs d'être en présence d'un couple classique de scalaire, vous pouvez transférer les poissons dans un aquarium d'un minimum de 120 litres, sans aucun décors et substrats, avec des paramètres d'eau identique au bac "parent". Un siphonnage quotidien et des changements d'eau régulier seront à préconiser pour assurer la bonne santé des futurs parents et de leur future progéniture.

Lorsqu'elle est prête, la femelle dépose ses œufs en ligne, œufs aussitôt fécondés par le mâle. La ponte dure en moyenne deux heures et contient entre 250 et 500 œufs. Une fois la ponte terminée, les parents prennent soin des œufs qu'ils ventilent à tour de rôle. Ils éliminent les œufs non fécondés pourrissants. Autour de 27°C, les alevins naissent environ 48 heurs après la ponte. Les jeunes sont alors transportés dans une autre zone de l'aquarium, zone préalablement nettoyée. L'opération sera effectuée à plusieurs reprises pendant environ 5 jours jusqu'à ce que les alevins commencent à nager. Les parents protègent ensuite leur progéniture durant les premiers jours de nage libre.

A cette étape, vous pouvez commencer à nourrir les alevins avec des nauplies d'artémia. La forme du scalaire sera reconnaissable au bout d'une vingtaine de jours.

 

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Littérature associée à l'espèce

Pour aller plus loin

En apprendre plus sur la toile

Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

  • Benoit Chartrer

    Activité : Concepteur Fishipedia, développeur Web

    Spécialité : Poissons d'eau douce, Mata Atlantica, photographies en milieu naturel

Patrick Chartrer

  • Patrick Chartrer

    Activité : Pêcheur, aquariophile expérimenté

    Spécialité : Poissons français, cichlidés sud-américains

Références bibliographiques

REVIEW OF SOUTH AMERICAN FRESHWATER ANGELFISHES—GENUS PTEROFHYLLUM - Leonard P. Schultz - SMITHSONIAN INSTITUTION - 1967.

SOCIAL STATUS AND INVESTIGATORY BEHAVIOUR IN THE ANGELFISH (PTEROPHYLLUM SCALARE) - Luis Gómez-Laplaza - Brill - 2002.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia / Encycloweb - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247

  • {{name}}
    {{getFormatDistance}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}
    {{/route}} {{postal_code}} {{town}}